“It is easier to forgive an enemy than to forgive a friend.”
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: Baronnie Fran
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP:
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t240-just-because-you-don-
▲ MESSAGES : 28
▲ ÂGE : 38 ans environ
▲ RACE : Humaine (?)
▲ STATUT SOCIAL : Mage
▲ LIEU : Lystern
▲ METIER OU OCCUPATION : Mage
▲ ALLEGEANCE : Les Cités Collegiales
▲ AVATAR & CREDITS : Lindy Booth - Llaria
▲ MULTICOMPTES : /
Message“It is easier to forgive an enemy than to forgive a friend.” 6/5/2017, 18:00

   

 

   
Vanwyn & Aife

   
“For there to be betrayal, there would have to have been trust first.”  

   Je n'ai pas eu le temps ou l'occasion, de refuser cette mission étrange. Parce que j'aurais, vraiment, préféré cela. D'abord courir la campagne n'est pas mon activité préférée, je n'aime rien tant que découvrir, certes, mais de préférence depuis le confort d'une bibliothèque, si possible avec un thé brûlant à proximité immédiate de ma main. Bien sur la vraie vie, les vraies aventures, n'ont aucune commune mesure avec l'encre qui noircit les parchemins. Et, bien sur aussi, je suis capable de survivre par monts et par vaux, c'est essentiel et on ne peut pas se contenter d'être un rat de bibliothèque, mais on a bien le droit de préférer cela, non ?

Me voilà donc condamnée à devoir chasser une mage renégate qui a quitté sa cité collégiale pour partir on ne sait où, sans que quiconque ne sache pourquoi. Après tout la belle était promise à une charmant jeune homme et ils s'aimaient d'amour tendre. C'est du moins ce que l'on m'a dit. J'ai comme un léger doute sur le sujet, puisqu'elle s'est enfuie et que l'idée qu'elle ait été enlevée n'a jamais été soulevée...Mais mon avis n'a, ici, que peu d'importance, ce qui compte c'est ma capacité à comprendre la magie et à, espèrent-ils, reconnaître et traquer la sienne.

Ils m'ont envoyée seule, puisqu'elle n'est pas dangereuse et qu'un combat n'est pas souhaitable, c'est du moins ce qu'ils ont dit mais je sais que je suis suivie, je les entends parfois avec les armures tintinnabulantes. Son père sans doute, en homme inquiet, qui s'assure que je n'échoue pas.




Voilà plusieurs jours que j'erre, je sens parfois les traces de sa magie, mais c'est assez rare, elle est prudente, pas du tout la jeune femme à l'esprit probablement dérangé que l'on m'a décrit pour expliquer son départ.  J'ai fini par semer les hommes de son père. Je suis généralement plutôt disciplinée mais l'idée qu'ils ne m'aient pas fait confiance me dérange un peu,moins toutefois que le fait qu'ils m'aient menti.
Et puis cette histoire n'a pas de sens, donc ils m'ont menti sur bien plus que ma solitude, j'aimerais autant en savoir davantage avant d'agir.

C'est donc seule, avec pour seule arme une dague rangée à ma ceinture et pour seule protection une tunique de cuir toute simple, que je m'avance dans cette ruelle vers une femme aux longs cheveux bruns, une mage je le sais, qui devrait être celle que je recherche.

 

▬ "Dame Aënor ? "».

Je laisse mes mains en évidence, loin de la dague et ajoute rapidement :


 

▬ "Je viens juste vous parler "».

Par précaution je manipule la mana autour de nous, l'éloignant d'elle afin de la priver de ressources si elle décide de m'attaquer. Je n'ai rien pour parer une attaque physique par contre, reste à espérer qu'elle soit raisonnable, donc.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t83-your-fight-is-over-vanwyn-nel-aenor http://thesongofravens.forumactif.org/t67-vanwyn-nel-aenor-warri
▲ MESSAGES : 630
▲ ÂGE : 150 ans
▲ RACE : Elfe
▲ STATUT SOCIAL : Noble, héritière de la famille Aënor
▲ LIEU : Korina
▲ METIER OU OCCUPATION : Mercenaire, elle appartient au groupe des Ravens
▲ ALLEGEANCE : Les Renégats
▲ AVATAR & CREDITS : Jaimie Alexander - vintage phonic
▲ MULTICOMPTES : x
MessageRe: “It is easier to forgive an enemy than to forgive a friend.” 19/5/2017, 21:15

It easier to forgive an enemy than to forgive a friend

feat Aife Sin

Vanwyn sentait le piège se refermer autour d'elle, la propulsant dans un état second. Elle n'était plus qu'une bête sauvage, poussée par l'adrénaline qui coule dans ses veines. Elle fait ainsi un pas puis un autre en avant, sans jamais regarder en arrière.  Elle marchait ainsi pendant de longues heures sans prêter attention à son corps tout endolori, à deux doigts de craquer. L'elfe n'aurait jamais pensé que la Baronnie Fran était aussi grande et large. En même temps, cette terre si semblable aux terres de Calaïus par sa proximité culturelle et géographique avec le continent elfique était comme une seconde maison pour elle. Aujourd'hui, cette terre d'accueil pourrait se transformer en une cage dorée dans laquelle on la laisserait se résigner à l'idée de son mariage. Même si Isildur se révélait être un homme tout à fait charmant, l'elfe ne saurait pardonner son père. Cette probabilité étant quasiment nulle tout comme celle que l'empereur meure.Toutefois,  les traqueurs de son père ne l'attraperont pas : elle y a veillé en laissant le moins d'indices possibles, camouflant parfois son passage à l'aide de la magie. Cette même magie qui risque de la mener à sa perte car l'elfe n'avait pas pensé au fait que son père engagerait une Analyste. C'est un mage formé par le Collège de Lystern et incapable de lancer un sort. Pour autant, c'est une caste puissante car ses membres sont capables de voir les constructions de mana et de les manipuler. Ils peuvent ainsi désamorcer un sort ou encore priver un mage de sa magie. Mais, les elfes ayant plus d'affinités avec le Collège de Julatsa, c'était plutôt étonnant que son père se soit adressé au Collège de Lystern. Pourquoi, par Eiyna tenait-il tant à la marier de forcer, elle sa propre héritière ?

Un frisson fila le long de son échine, brûlant le creux de sa nuque. Ses oreilles frémirent comme pour l'annoncer d'un danger imminent. Son épée battant sa hanche gauche, elle marcha d'un pas vif jusqu'à une ruelle qui semblait se terminer par un cul de sac. Un emplacement idéal pour affronter plusieurs agresseurs. Ils ne pourront ainsi pas l'encercler  et auquel cas il n'y aura que deux issues. Elle peut sortir couronnée du sang tout comme recouvert d'un suaire avec l'épée en travers.
Son nom résonna alors comme une sentence dans l'air confiné de la ruelle.  
Elle se retourna doucement, ancrant fermement ses pieds dans le sol. Sa détermination pouvait se lire sur son visage fermé sans toutefois faire montre d'une quelconque agressivité. Il ne semblait y avoir qu'un seul ennemi et qui préférait parler avant de frapper. L'elfe n'avait donc point le choix car elle ne frapperait pas une femme désarmée même si elle travaille pour le compte de son père. Vanwyn révisa rapidement son jugement lorsque sa magie la déserta. Elle chancela légèrement, comme déséquilibrée. Elle posa sa main sur son épée, froide réconfortante présence.

<< - Ne faites pas un pas de plus. Je ne veux pas vous faire de mal. >> dit-elle d'une voix posée.

Son calme n'était qu'une armure prête à voler en éclat. Elle pouvait aisément fuir l'analyste mais le mur était trop haut pour qu'elle ne l'escalade. Et si elle faisait demi-tour, les hommes de son père lui tomberont dessus car ils ne peuvent pas être bien loin.

<< -  Dites-leur que je n'y retournerai pas. Je sais que vous n'êtes pas seule. Je préfère encore mourir l'épée à la main que de sentir ses doigts sur ma peau !>> cria-t-elle presque au visage de la mage.

Le souvenir encore douloureux, d'un passé récent se mélangea au futur possible. Une conséquence directe de son incapacité à s'enfuir proprement malgré le mal que son grand-père s'était donné. Le visage narquois d'Isildur apparut alors tandis qu'il la fixait. Sa robe déchirée gisait en lambeaux sur le sol tout comme sa fierté.




HRP : MEA CULPA pour ce retard j'espère que ma réponse te plaira quand même ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP:
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t240-just-because-you-don-
▲ MESSAGES : 28
▲ ÂGE : 38 ans environ
▲ RACE : Humaine (?)
▲ STATUT SOCIAL : Mage
▲ LIEU : Lystern
▲ METIER OU OCCUPATION : Mage
▲ ALLEGEANCE : Les Cités Collegiales
▲ AVATAR & CREDITS : Lindy Booth - Llaria
▲ MULTICOMPTES : /
MessageRe: “It is easier to forgive an enemy than to forgive a friend.” 2/6/2017, 20:11

   

 

   
Vanwyn & Aife

   
“For there to be betrayal, there would have to have been trust first.”  

   Je n'ai pas besoin de don pour voir sa peur, ou sa colère d'ailleurs. Elle réagit comme un animal pris au piège - pour autant que mes lectures puissent m'aider à comprendre ce sentiment en tout cas. Il est vrai que lui parler maintenant n'était peut être pas le meilleur moment, mais je vois mal comment j'aurais pu l'interpeller sans risque, de toute façon, à moins de mentir, de faire semblant de la rencontrer par hasard.... Et encore, elle est loin d'être bête et je suis très très très loin d'être bonne comédienne. Donc nous voilà coincées dans cette ruelle, le mur derrière elle est trop haut pour qu'elle s'évade, la ruelle assez étroite pour que je sois un obstacle, du moins tant qu'elle ne décide pas de m'attaquer. Sa colère, sa peur sont lisibles et, surtout, compréhensibles.

Je recule d'un pas, doucement, pour l'apaiser, la rassurer et je réponds à sa première crainte, intriguée par ce qu'elle dit ensuite mais laissant cela de coté temporairement :

 

▬ " Je suis presque sure que j'ai semé les hommes de votre père.  "».

Presque sure, ce n'est pas parfait mais ça a le mérite d'être honnête, je présume que d'une certaine façon je lui dois bien cela, si je veux en attendre autant d'elle, non ? Et puis cela me tient à cœur, l’honnêteté, il est fort rare que je mente, même par omission ou imprécision.
D'ailleurs ce qu'elle a dit m'intrigue, l'histoire d'amour tant vantée par les hommes de son père ne semble pas aussi idyllique qu'on voulait me le faire croire. Ni même aussi réelle, d'ailleurs. On m'avait laissé entendre que son coeur aurait battu, temporairement, pour un autre, que la raison lui reviendrait mais que son orgueil et sa honte la retiendraient loin de cet époux aimant, mais ce n'est, vraiment, pas l'impression qu'elle donne. Toute cette histoire était déjà pleine de trous avant que je ne la rencontre mais plus je la suivais, plus j'en apprenais à son sujet et plus les zones d'ombres s'agrandissaient, devenant de véritables gouffres où la vérité n'était qu'un vague rêve. La rencontrer enfin a fini d'achever leur conte de fée.


 

▬ " Navrée pour la mana, simple précaution face à une réaction instinctive.  "».

Ne jamais faire sursauter une mage, c'est bien connu, surtout une mage aux abois, dans une ruelle sombre et déserte qui se termine en cul de sac. En gage de bonne volonté je laisse la mage retrouver son lien avec la mana environnante, il me sera facile le cas échéant de l'en priver à nouveau, elle le sait bien sur, mais elle sait aussi qu'à l'épée elle me battra sans difficulté, si ma carrure frêle ne l'en a pas persuadée le fait que je n'ai qu'une dague s'en sera chargé.

 

▬ " Je viens juste vous parler....On m'a chargée de vous ramener, en effet, mais leur histoire était cousue de fil blanc, j'aimerais connaitre la votre. "».

Léger sourire amical pour cloturer cette phrase et j'attends, mains en suspens malgré la sienne qui puise force et sécurité dans le pommeau de son épée.



HJ : aucun souci, comme tu vois je ne réponds pas vite non plus, la fin d'année est un peu difficile Wink
Et j'ai adoré ta réponse.
Revenir en haut Aller en bas
“It is easier to forgive an enemy than to forgive a friend.”
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» I can't forgive myself, how can you forgive me?
» Calls on U.S., IMF to forgive debt
» please, please forgive me, cléa.
» WOLFENSTEIN ENEMY TERRITORY
» LILY-ROSE ► never forget. never forgive.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Song of Ravens-
Sauter vers: