La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: RP abandonnés
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
MessageLa seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 10/9/2016, 16:15
Le jour avait-il à peine pointé le bout de son nez que Thorment avait ordonné que l'on prépare son cheval. Tous ses serviteurs s'étaient dès lors affairés dès les premières heures pour satisfaire le Baron de Pontois. Celui-ci avait rejoint la cour du château en ordonnant à ses serviteurs de ne rien dire à la baronne de Pontois de sa sortie matinale. Il avait également refusé que sa garde l'accompagne lors de son expédition, souhaitant profiter de la plus pleine tranquillité l'espace de quelques heures, aspect de l'existence que l'on ne pouvait plus guère revendiquer lorsqu'on était baron à Balaïa. La monture de Thorment, un superbe cheval noir de large stature, entreprit un galop rapide au premier coup de talon de son cavalier. Au bout d'une heure, ils arrivèrent enfin à la frontière de Pontois. À l'horizon, Thorment pouvait apercevoir une large étendue d'eau, sans agitation ni bruit. Il s'agissait du Blood Lake, un lac dont l'eau virait mystérieusement du bleu au pourpre, sans que personne sache pourquoi. Ce lieu retiré était privilégié par les amoureux cherchant à s'éloigner des regards indiscrets ou par les personnes en recherche de solitude. À une heure aussi matinale, Thorment espérait ne trouver personne rôdant aux alentours du lac. Ne voyant pas une âme qui vive, le baron de Pontois posa le pied à terre et tira sa monture jusqu'à un arbre où il put l'attacher. L'animal allongea l'encolure pour brouter l'herbe fraîche s'agitant mollement sous le souffle de la brise légère. Thorment s'éloigna de celui-ci pour s'approcher des bords du lac. L'eau y était encore d'un bleu limpide et transparent.

C'est au moment où son regard se perdait dans les profondeurs du Blood Lake que la baron entendit un bruit, comme un craquement, qui était rendu perceptible par le silence extrême qui régnait autour du point d'eau. Thorment se tourna précipitamment mais ne vit rien à l'horizon. Il décida donc de s'enfoncer dans la végétation environnante, pour tenter de découvrir ce qui était à l'origine de ce bruit. Thorment avait pour habitude de se tenir sur ses gardes. Il savait qu'il avait des ennemis et qu'il valait mieux se montrer prudent à tout moment et en toute circonstances. Il distingua, au loin, une silhouette féminine et inconnue, avec une longue chevelure noire tombant en cascade dans son dos. Il s'en approcha avec la plus grande discrétion et lorsqu'il fut suffisamment proche d'elle, il dégaina son épée et la posa sur l'épaule de l'inconnue. D'une voix calme et ferme, il lui demanda : « Qui êtes-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP: Open ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t173-we-all-have-a-story-to-tell-nyecia-la-flamboyante http://thesongofravens.forumactif.org/t170-once-upon-a-time-nyec
▲ MESSAGES : 73
▲ POINTS D'INFLUENCE : 2
▲ ÂGE : 30 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Correcte et aisée dans un futur lointain (héritière d'une famille de riches marchands et chevalier)
▲ LIEU : Voyageuse, mais vous aurez plus de chance de la trouver à Pontois
▲ METIER OU OCCUPATION : Haut-Conteuse & membre des Ravens
▲ ALLEGEANCE : Le Peuple
▲ AVATAR & CREDITS : Bridget Regan ©Me
▲ MULTICOMPTES : Mérit Ravran
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 10/9/2016, 18:42

「 Memories are special moments that tell our story 」

Nyecia & Thorment
Aux premières lueurs du jour, Nyecia s’éveilla. La conteuse dormait peu les premiers jours qu’elle rentrait chez elle. En effet, Nyecia était arrivée la veille à Pontois, sa ville natale. Elle revenait plusieurs fois dans l’année pour voir son père, sa seule famille, et aussi pour récupérer de nouvelles armes et affûter les anciennes. D’ailleurs, ce matin même elle laissa la plupart de ses armes dans la boutique avant de quitter cette dernière, vêtue d’une longue robe blanche à capuche; plus discret que son habit de voyage en cuir. Néanmoins, il serait niais de croire qu’elle n’était pas armée. Même si elle savait très bien se défendre sans armes, ses cuissardes en cuir noires étaient parfaites pour y dissimuler de fines lames…

De toute façon, là où elle se dirigeait, Nyecia ne pensait pas qu’elle aurait à utiliser ses armes. Empruntant le cheval de son père, elle prit le chemin menant jusqu’à Blood Lake. Elle y retournait à chaque fois. C’était le lieu de douloureux, précieux et nostalgiques souvenirs, surtout à cette heure si matinale. Elle était convaincue qu’elle serait seule et tranquille. Quelle ne fut donc pas sa surprise en arrivant d’y découvrir un cheval attaché à un arbre. Le plus silencieusement possible, Nyecia attacha le sien après être descendu. Elle profita ainsi de la proximité avec le cheval noir pour mieux l'observer. Elle le reconnu rapidement, ou plus exactement, les armoiries dessinées sur la selle. Celles de la baronnie Hardorn.

** Ce n’est quand même pas…**

Nyecia devait en avoir le cœur net. Capuche en tête, elle s’avança vers le lac pour y apercevoir une silhouette. Elle ne s’approcha pas suffisamment pour reconnaître de qui il s’agissait, à part que c’était un homme. Elle n’avait pas besoin d’en savoir plus. Nyecia fit demi-tour. Dans sa précipitation, elle marcha sur des brindilles de branches mortes, révélant ainsi sa présence. Sans se retourner, elle s’empressa de s’enfoncer vers la couverture forestière, mais finit par s’arrêter quelques mètres plus loin. Elle retira sa capuche d’un geste vif, reprenant une respiration normale alors que son cerveau réfléchissait à toute vitesse. Nyecia ne s’était pas attendue à cette rencontre. Elle avait toujours espéré qu’ils ne se recroiseraient plus jamais… Un espoir bien illusoire, elle l’avait toujours su, mais elle avait espéré que lorsque ce jour viendrait, elle serait préparée. Ce n’était absolument pas le cas.

« Qui êtes-vous ? »

Le bruit du dégainement de son épée décocha un irrépressible sourire en coin à Nyecia. Il sortait son épée… Si inutile contre elle, mais il ne l’avait sans doute pas vue. Arriverait-il à la reconnaître malgré les années ? Ses yeux étaient reconnaissables entre mille... Inutile de faire semblant. Nyecia inspira un grand coup avant de prendre enfin la parole.

« Range-là. Tu n’as jamais réussi à m’avoir avec une épée et ce ne sera toujours pas le cas aujourd’hui. »

Rien que le souvenir, des multiples désarmements que Nyecia avait réussi contre Thorment, allongea son sourire tout en se retournant lentement pour faire face à celui qui n’était autre que son amour de jeunesse. Dix ans qu’ils ne s’étaient pas revus... Ils avaient tous les deux changés et pas que physiquement, elle était même plutôt persuadée que leur physique était ce qui avait le moins changé. En un seul regard, croisant le sien, Nyecia revit en tout point le jeune homme qu’elle avait tant côtoyé à l’époque. Elle du alors se faire violence pour contenir le flot d’images menaçant d’envahir son esprit. Silencieuse, elle n’arrivait même pas à le vouvoyer et encore moins à le nommer. Elle redoutait de l’appeler Thorm ou Thorme comme avant, au lieu de l’appeler Thorment ou même Lord… Nyecia ne l’avait jamais appelé ainsi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 11/9/2016, 11:41
Lorsque Thorment posa la pointe de son épée sur l'épaule de la jeune femme, à quelques centimètres de sa gorge, celle-ci ne frissonna pas le moins du monde. Aucun tremblement ni frémissement de peur ne la trahit. Le bras du baron de Pontois se raidit à l'idée que cette femme n'avait pas peur et était peut-être bien plus menaçante qu'il n'y paraissait. Thorment lui demanda de décliner son identité d'une voix ferme. Il entendit la jeune femme inspirer profondément, se préparant à lui faire une révélation. Thorment se tint sur ses gardes, prêt à lui trancher la tête si cela devait s'avérer nécessaire. Il valait mieux abattre un innocent que se laisser surprendre par un ennemi. « Range-là. Tu n’as jamais réussi à m’avoir avec une épée et ce ne sera toujours pas le cas aujourd’hui. » Thorment frémit en entendant cette voix qui lui était si familière et qui réveillait en lui des souvenirs qui lui semblaient si lointains. Le visage du baron pâlit comme s'il venait de voir un fantôme. Et en quelque sorte, c'était le cas. Cette femme était un fantôme de son passé, de sa jeunesse. Thorment baissa son épée. La jeune femme pivota sur ses talons pour laisser au baron redécouvrir son visage. Sa longue chevelure sombre encadrait son visage lumineux. Ses joues étaient rosies par la fraîcheur du matin. Ses yeux, d'un bleu océan, semblaient sonder les profondeurs de l'âme de Thorment.

À la vue de ce visage qui lui était si familier, le baron écarquilla les yeux et fit un pas en arrière, tenant fermement le pommeau en cuir de son épée entre ses mains. Il ne parvenait pas à croire que c'était elle qui se tenait là, debout, juste en face de lui. « Nyecia... » murmura-t-il en serrant les dents. Les questions se bousculèrent dans la tête de Thorment : que faisait-elle ici ? Pourquoi était-elle revenue ? Qu'est-ce qui l'avait amenée à revenir dans un lieu où il n'aurait jamais pensé la revoir ? Le baron de Pontois fit un pas de plus en arrière, dévisageant la jeune femme d'un air à la fois ahuri et méfiant. Il commença à se demander si Nyecia n'était pas envoyée ici par un quelconque ennemi. N'aurait-elle pas accepté une mission visant à nuire à Thorment, après ce qu'il s'était passé entre eux ? Ce n'était pas improbable. Il avait tout de même mis fin à leur relation pour épouser Aliénor, faisant passer ses devoirs avant ses sentiments pour Nyecia. « Pourquoi es-tu revenue ? Qu'est-ce qui t'amènes ici ? » lança Thorment en pointant son épée vers la jeune femme, oubliant l'avertissement qu'elle lui avait lancé précédemment. Il est vrai qu'autrefois, elle n'avait aucune difficulté à battre Thorment à l'épée mais à l'époque, il était encore jeune et inexpérimenté. Aujourd'hui, il avait beaucoup plus d'expérience. Il ne pouvait peut-être pas prétendre surpasser Nyecia, mais l'égaler, sans doute. « Parle ! » s'écria Thorment en posant un regard sévère sur la jeune femme, impassible et sûre d'elle dans sa robe d'un blanc éclatant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP: Open ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t173-we-all-have-a-story-to-tell-nyecia-la-flamboyante http://thesongofravens.forumactif.org/t170-once-upon-a-time-nyec
▲ MESSAGES : 73
▲ POINTS D'INFLUENCE : 2
▲ ÂGE : 30 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Correcte et aisée dans un futur lointain (héritière d'une famille de riches marchands et chevalier)
▲ LIEU : Voyageuse, mais vous aurez plus de chance de la trouver à Pontois
▲ METIER OU OCCUPATION : Haut-Conteuse & membre des Ravens
▲ ALLEGEANCE : Le Peuple
▲ AVATAR & CREDITS : Bridget Regan ©Me
▲ MULTICOMPTES : Mérit Ravran
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 11/9/2016, 15:16

「 Memories are special moments that tell our story 」

Nyecia & Thorment
Nyecia resta silencieuse, ne manquant pas une miette des réactions de Thorment. Maintenant qu’ils se revoyaient après tant d’années, plus question de faire marche arrière, il fallait s’affronter face à face. Elle l’observait attentivement alors qu’il reculait et la dévisager de plus en plus. A quoi était-il entrain de penser ? Elle était curieuse, mais sa curiosité laissa vite place à une première pointe d’agacement lorsque Thorment la menaça pour la seconde fois de son arme. Nyecia le fusilla du regard. A cause de l’épée, mais aussi parce qu’elle remarquait que ça, ça n'avait décidément pas changé. Bon sang, il était plus intelligent que ça. Il n’avait pas besoin d’utiliser une arme contre elle. Certes, les années s’étaient écoulées et même si elle était rancunière et qu’elle n’avait rien oublié, ce n’était pas elle qui le menaçait d’une arme ! Elle n’était pas armée, elle ! Enfin… Pas à première vue, bien sûr.

« Parle ! » La riposte fut aussi cinglante et rapide qu'un coup de fouet. « Je parle si je le souhaite. Ne me parle pas comme à un de tes vassaux ou serviteurs. »

Nyecia n’était pas comme eux, elle ne se laisserait pas faire, même si techniquement, il était son baron, mais elle n'avait jamais vraiment pris en compte son statut jusqu'à la raison de leur rupture... M'enfin son "sale caractère" n'avait pas changé ou disons plutôt qu'il ne s'était pas amélioré ; elle était plus confiante et plus provocatrice qu'à l'époque. D'ailleurs, elle prit un malin plaisir et tout son temps avant de répondre à ces interrogations. Pendant ce laps de temps, elle ne montrait toujours aucune inquiétude vis à vis de l'épée qu’il pointait vers elle. On aurait même dit qu'elle l'ignorait royalement, puisqu’elle osa s'avancer de quelques pas vers Thorment -le même nombre qu'il avait reculés. C'était fait exprès. Nyecia voulait voir ces réactions à travers ses yeux bleu ciel, savoir ce qu'il pensait et s'il oserait vraiment faire couler son sang sur sa peau d’albâtre. Dans tous les cas, malgré son assurance, Nyecia était sur ses gardes. Le moindre geste dangereux et décisif vers elle, par instinct et par reflexe, elle éviterait sur le côté et tordrait son poignet sans hésitation pour le désarmer. A moins qu'elle décide d'attraper un de ses poignards dans ses bottes pour le contrer... Peu importait le moyen, malgré le mélange de sentiments qu'elle ressentait, Nyecia ne voulait pas blesser Thorment. Ce n'était pas son intention. Pas une blessure physique.

« Je suis revenue à plusieurs reprises. Pour ta gouverne, c'est autant chez toi que chez moi. »

C’était une phrase à double sens. Nyecia faisait à la fois référence à Pontois, leur ville natale, et à Blood Lake, lieu où elle a presque toujours passé son temps libre et une bonne partie de ce temps avec lui. Il était normal qu'elle revienne pour revoir et passer un peu de temps avec son père, et non, elle n'avait pas cherché à le voir. Leurs nombreuses disputes avaient été assez claires et elle avait un minimum d'amour-propre tout de même.

« Qu'est-ce que tu t'imagines? Je ne savais pas que tu serais ici, sinon je ne serais pas venu, cela va de soi. »

Menteuse. Si elle l’aurait su, Nyecia serait tout de même venu, mais en prenant ses précautions et en veillant à ne jamais être repérée. Juste le regarder de loin sans qu’il ne sache qu’elle était dans les parages. Malheureusement pour eux deux, rien ne se déroulait comme ils l’auraient souhaité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 11/9/2016, 17:53
« Je parle si je le souhaite. Ne me parle pas comme à un de tes vassaux ou serviteurs. » Les narines de Thorment frémirent de colère à l'écoute de la réponse de Nyecia. La jeune femme lui avait toujours tenu tête et de toute évidence, cela n'avait pas changé. C'est ce qui lui avait toujours plu chez elle. Pourtant, cet aspect de la personnalité de Nyecia avait aussi le don - peut-être paradoxalement - de l'énerver. La jeune femme fit alors quelques pas vers Thorment, le regard plein d'affront et de provocation. Le baron baissa son arme mais pas les yeux. Il fit face à Nyecia sans broncher, sentant sa respiration chaude se déposer sur ses joues et contrastant avec l'air frais ambiant. Thorment rangea son épée dans son fourreau. « Je suis revenue à plusieurs reprises. Pour ta gouverne, c'est autant chez toi que chez moi. » lâcha Nyecia sans la moindre expression sondable. « Sans doute. Mais au cas où tu aurais oublié ce détail, je suis le baron de ces terres et j'ai tout à fait le droit de savoir qui y circule et pourquoi. » siffla Thorment. Après un affront semblable à celui qu'avait fait Nyecia, n'importe quelle autre personne aurait été exclue de la cour ou se serait peut-être même retrouvée dans un cachot. La réprimande de Thorment ressemblait donc plutôt à une blague, et allait très certainement faire sourire Nyecia, qui avait le don de toujours savoir clouer le bec de Thorment. Autrefois, c'était un jeu entre eux. Désormais, cela ressemblerait plutôt à des piques amères.

« Qu'est-ce que tu t'imagines? Je ne savais pas que tu serais ici, sinon je ne serais pas venu, cela va de soi. » lâcha Nyecia affichant un air fier et désinvolte. Thorment laissa un petit sourire crispé se dessiner sur ses lèvres. « Je ne m'imagine rien. Je ne crois que ce que je vois. » soupira Thorment. Il dévisagea la jeune femme de la tête aux pieds, scrutant chaque parcelle de son corps. Aucune arme n'était apparente sur la tenue de Nyecia. Néanmoins, il était aisé de planquer un couteau ou une dague sous une robe. Thorment replongea son regard dans les yeux clairs de la jeune femme et lui demanda sur un ton beaucoup plus calme et cordial : « Tu n'es pas armée ? » Thorment fit un aller retour du regard entre les yeux de Nyecia et sa robe, demandant implicitement si la jeune femme ne cachait pas sous sa tenue, par traîtrise, une arme quelconque. Thorment préférait rester méfiant. Même si son coeur lui hurlait de croire les moindres paroles de Nyecia, comme il aurait pu le faire dans sa jeunesse, quand la jeune femme pouvait prétendre au titre de l'une des personnes les plus importantes dans sa vie, il se devait de ne pas céder à ses sentiments. Nyecia n'avait peut-être plus rien à voir avec celle qu'il avait connu autrefois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP: Open ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t173-we-all-have-a-story-to-tell-nyecia-la-flamboyante http://thesongofravens.forumactif.org/t170-once-upon-a-time-nyec
▲ MESSAGES : 73
▲ POINTS D'INFLUENCE : 2
▲ ÂGE : 30 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Correcte et aisée dans un futur lointain (héritière d'une famille de riches marchands et chevalier)
▲ LIEU : Voyageuse, mais vous aurez plus de chance de la trouver à Pontois
▲ METIER OU OCCUPATION : Haut-Conteuse & membre des Ravens
▲ ALLEGEANCE : Le Peuple
▲ AVATAR & CREDITS : Bridget Regan ©Me
▲ MULTICOMPTES : Mérit Ravran
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 12/9/2016, 10:32

「 Memories are special moments that tell our story 」

Nyecia & Thorment
La réplique de Thorment l'avait fait sourire, Nyecia avait même eu envie de rire, mais elle s'était retenue. Elle ne pouvait pas être aussi naturelle et ouverte comme si de rien était. Elle se le refusait et s'imposait des barrières pour se protéger, car elle savait bien que l'homme en face d'elle n'était plus exactement le jeune homme qu'elle avait connu. Elle ne le connaissait pas, ou plutôt, elle ne le connaissait plus aussi bien. Et vice versa. S'il savait tout ce qui avait changé en elle depuis ces voyages...

« Je ne m'imagine rien. Je ne crois que ce que je vois. »

Et pour voir, il voyait! Sans broncher ou bouger d’un pouce, Nyecia le laissa la dévisager presque sous toutes les coutures, avec un sourire amusé. Toujours si terre à terre... Ça l’amusait de le voir ainsi, à la recherche de n’importe quel indice, armes ou autre chose. Elle ne savait pas exactement à cet instant, mais elle trouvait cela amusant. De toute façon, elle considérait qu’elle ne risquait plus grand-chose puisqu’il avait rangé son épée. S’il la dégainait de nouveau, elle riposterait sans l’ombre d’une hésitation cette fois-ci.

« Tu n'es pas armée ? »

Son ton de voix lui indiquait bien qu’il était également un peu moins sur ses gardes. Elle se permit alors un sourire et un regard espiègles. Croyait-il vraiment qu’elle répondrait à toutes ces questions avec des réponses exactes ? Elle n’allait pas lui mentir, mais elle n’allait pas lui faciliter la tâche non plus.

« A ton avis? »

Il ne regardait pas assez bas, mais elle ne lui indiqua rien qui pourrait lui révéler où se cachait ses armes. Pas un frémissement. Car elle était sûre qu’il savait qu’elle était armée, car elle ne lui avait jamais cachée d’où elle venait et qu’on lui avait appris à toujours être prudente. Elle avait presque toujours une arme à porter de mains même si elle savait se défendre sans. Par contre, il ne pouvait pas savoir qu'elle avait laissé la plupart de ses armes à la boutique familiale et qu'elle ne portait que deux poignards, chacune dans ses bottes hautes en cuir.

« Au faite, qu’est-ce qui t’amènes, toi, ici ? Sans escorte et à une heure si matinale en plus... »

Nyecia lui retournait sa propre question avec plus de précision, une pointe d'insistance et une bonne dose de curiosité. De ce qu’elle en savait c’était plutôt rare qu’un baron se déplace sans protection. Venait-il pour la même raison qu’elle ? Le voile de nostalgie envahit ses yeux. Elle quitta le regard de Thorment pour observer le lac qu’on apercevait à l’horizon entre les arbres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 12/9/2016, 15:02
Nyecia afficha un sourire espiègle, ce qui déplut énormément à Thorment, qui ne manqua pas de froncer les sourcils. « A ton avis? » lui lança-t-elle sans trahir la moindre émotion. Thorment grimaça. Il savait pertinemment ce que cette question avait pour réponse. Certainement que Nyecia était armée, mais elle n'allait pas dévoiler tous ses atouts au baron. La méfiance était, de toute évidence, réciproque. Thorment soupira, tentant de se convaincre que si Nyecia était ici pour le tuer, sous les commandements d'un ennemi, elle l'aurait sans doute déjà fait depuis bien longtemps. « Au faite, qu’est-ce qui t’amènes, toi, ici ? Sans escorte et à une heure si matinale en plus... » lui demanda Nyecia, la voix marquée d'une pointe d'insistance et de curiosité. Thorment haussa les sourcils, quelque peu surpris par la question de la jeune femme. Il se demanda pourquoi la raison de sa présence ici pouvait tant l'intéresser, et si cet intérêt était purement personnel. Dans tous les cas, il n'avait absolument pas l'intention de lui faire le plaisir d'admettre que cet endroit et les souvenirs qui y étaient attachés lui manquaient. C'était le seul lieu où il avait connu un semblant de bonheur et de sérénité, avant de s'emprisonner dans un mariage infructueux, qui ne lui avait toujours pas apporté d'héritier. « Pourquoi devrais-je répondre à tes questions alors que tu ne réponds guère aux miennes ? » lâcha Thorment avec une pointe d'agacement dans la voix. Nyecia détourna les yeux pour observer le lac, partiellement visible par dessus l'épaule du baron de Pontois. L'expression qui carctérisait les yeux de la jeune femme était énigmatique pour Thorment. Il ne savait pas s'il s'agissait de nostalgie ou de tristesse.

Quoi qu'il en soit, ce regard mettait extrêmement mal à l'aise le baron, qui voulut l'éviter le plus rapidement possible, sans doute pour éviter de s'imposer une quelconque culpabilité ou le retour de souvenirs trop douloureux. Il pivota sur ses talons et fit quelques pas en direction du lac : « Eh bien, tu m'excuseras, mais je dois m'en... » Thorment s'interrompit en plein milieu de sa phrase, scrutant l'horizon. La mine du baron se déconfit en moins de quelques minutes. Sa monture n'était plus attachée à l'arbre auprès duquel il l'avait laissé. D'ailleurs, elle n'était plus aux alentours non plus. Elle ne s'était tout de même pas volatilisée ? Thorment jeta un coup d’œil à l'horizon, où un nuage de sable s'était soulevé pour ternir le ciel bleu. Au loin, on entendait le bruit de sabot d'un cheval au galop. Le baron mit quelques secondes à faire le rapprochement. Quelqu'un lui avait volé son cheval. L'espace d'un instant, il oublia la présence de Nyecia. « Qui a osé... » siffla Thorment entre ses dents serrées, les mâchoires crispées par la colère. Après avoir marmonné quelques jurons, il se tourna vers Nyecia, qui était toujours plantée au même endroit. « Qu'est-ce que tu regardes comme ça ? » souffla Thorment. Soupirant de colère, il s'avança vers le lac, sans un seul regard en direction de la jeune femme. Il s'arrêta au bord de la rive, les bras croisés sur la poitrine. Il ne fallait que quelques heures pour rejoindre Pontois sur le dos d'un cheval lancé au grand galop. À pied, il fallait plus d'une journée, voire même un peu plus. Il allait de soi qu'il était extrêmement risqué pour un baron de se promener sans escorte, à pied, sur une aussi longue durée. Des ennemis auraient pu tenter de le tuer ou des pillards pourraient le dépouiller. Des gardes allaient très certainement être envoyés à sa recherche, mais sans doute pas avant demain matin. Thorment s'en voulut de s'être fait avoir aussi facilement. Il se retrouvait désormais seul et vulnérable dans un endroit pratiquement désert, avec pour seule compagnie Nyecia, qui allait très certainement se réjouir de son sort, voire même en jubiler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP: Open ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t173-we-all-have-a-story-to-tell-nyecia-la-flamboyante http://thesongofravens.forumactif.org/t170-once-upon-a-time-nyec
▲ MESSAGES : 73
▲ POINTS D'INFLUENCE : 2
▲ ÂGE : 30 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Correcte et aisée dans un futur lointain (héritière d'une famille de riches marchands et chevalier)
▲ LIEU : Voyageuse, mais vous aurez plus de chance de la trouver à Pontois
▲ METIER OU OCCUPATION : Haut-Conteuse & membre des Ravens
▲ ALLEGEANCE : Le Peuple
▲ AVATAR & CREDITS : Bridget Regan ©Me
▲ MULTICOMPTES : Mérit Ravran
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 12/9/2016, 15:55

「 Memories are special moments that tell our story 」

Nyecia & Thorment
« Pourquoi devrais-je répondre à tes questions alors que tu ne réponds guère aux miennes ? »

Nyecia masqua une petite moue d’insatisfaction. Aucun d’eux n’obtiendrait les réponses souhaitées. Elle allait devoir s’accommoder de ses propres hypothèses possiblement incomplètes et erronées. Elle avait pourtant bien d’autres questions lui brûlant les lèvres, plus personnelles, mais elle n’arrivait pas à les sortir. Puis, était-ce vraiment le moment ? La situation était étrange. Un mélange de déjà vu, de nostalgie et de tristesse, mais à la fois différente avec quelques pointes d’amusement. Amusement qui allait prendre fin, puisque Thorment tournait les talons sous-entendant qu’il devait y aller.

Néanmoins, il s’interrompit. Intriguée, Nyecia reporta son attention vers Thorment et au vu de son visage quelque chose n’allait clairement pas. Pensant à quelque chose de grave, Nyecia s’empressa de regarder dans la même direction que lui. Elle comprit alors qu’elle n’avait pas pensé au même niveau de gravité. Le cheval du baron d’Hardorn venait de s’enfuir ou d’être volé comme le laisser suggérer le bruit d’un galop s’éloignant. Il était trop tard pour le rattraper, puis Nyecia préférait penser à la première option qu’à la deuxième, car la deuxième laissait sous-entendre qu’on les avait peut-être vus ensemble voir surveiller. Sauf que la belle brune n’y pensa pas pour la simple et bonne raison que la situation était beaucoup trop cocasse.

« Qu'est-ce que tu regardes comme ça ? »

Il n’en fallut pas plus pour que Nyecia ne réussisse plus à se retenir et elle éclata d’un rire franc. Il y avait deux chevaux attachés au même endroit et il avait fallu que se soit celui de Thorment qui disparaisse, le laissant coincé ici en sa compagnie. Elle ne savait pas vraiment si c’était une aubaine, un bon ou un mauvais coup du sort, mais dans tous les cas, c’était très drôle ! Mon dieu, elle n’allait pas le louper ! S’avançant pour le rejoindre près du lac, elle ajouta son petit grain de sel.

« Quel comble pour un baron d’être bloqué sur ces propres terres ! »

C’était tellement drôle de voir son expression si déconfite et incrédule. Un plaisir ! Ce n’était pas par méchanceté, mais c’était plus fort qu’elle. Nyecia riait toujours lorsqu’elle assistait aux petits malheurs de ses proches. Elle ne réalisa donc pas sur le moment qu’elle venait de montrer une faille à Thorment. Malgré le temps, les différences pas encore connues et malgré tout ce qui c’était passé finalement entre eux, elle était irrémédiablement à l’aise avec lui. Il était toujours lié à elle. Qu’elle l’accepte ou non, qu’elle s’en rende compte ou non.

« Et maintenant que comptes-tu faire ? Il y a bien une journée de marche d’ici jusqu’à Pontois. Tu as donc du temps à perdre. Toujours peu enclin à me répondre sur la raison de ta présence ici ? », lâcha-t-elle avec cet agaçant sourire taquin qui lui allait si bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 12/9/2016, 16:45
Nyecia éclata de rire à la vue de la mine désemparée de Thorment. Thorment, quant à lui, n'avait aucunement envie de rire tellement la situation était ridicule et humiliante. S'il avait pu le faire, il aurait plongé dans le lac et se serait laissé couler. Cela valait sans doute mieux que de subir les rires moqueurs de Nyecia mais la réaction était sans doute quelque peu exagérée. Thorment entendit Nyecia sortir de la végétation et s'approcher de lui. « Quel comble pour un baron d’être bloqué sur ces propres terres ! » lui lança-t-elle sur un ton moqueur, ce qui eût le don d'énerver Thorment au plus haut point. Il tourna lentement la tête vers elle et la foudroya du regard, les narines frémissantes de colère. Il ne prit même pas la peine de lui répondre tant il était figé par la colère. Il leva les yeux au ciel, et détourna le regard en soupirant. Il s'assit à même le sol, soulevant son manteau brodé d'or pour ne pas le souiller avec la rosée du matin. Thorment plongea son regard dans les profondeurs rougeâtre du Blood Lake, priant pour que Nyecia s'en aille et qu'elle abrège ses souffrances. Revoir son visage avait ravivé suffisamment de souvenirs douloureux et entendre sa voix lui avait assez fendu le coeur pour qu'elle le torture encore plus en restant à ses côtés, le bombardant de piques acérées. C'était un jour où Thorment n'aurait pas dû se lever. En plus, Nyecia avait eut la même idée que lui, exactement au même moment. N'était-ce pas ironique ?

« Et maintenant que comptes-tu faire ? Il y a bien une journée de marche d’ici jusqu’à Pontois. Tu as donc du temps à perdre. Toujours peu enclin à me répondre sur la raison de ta présence ici ? » Thorment soupira. Elle n'allait donc pas le lâcher. D'un côté, il pouvait comprendre. Il l'avait lâchement abandonnée pour remplir ses devoirs de baron et épouser la femme qui lui avait été promise. C'était un bien maigre châtiment en comparaison de ce que Nyecia avait bien dû endurer. « Et tu comptes faire quoi ? Tu as réellement l'intention de patienter avec moi au lieu de reprendre la route ? Tu as toujours ton cheval, toi, à ce que je sache. De plus, tu dois avoir des tas de choses à faire, n'est-ce pas ? Après tout, si tu as quitté Pontois, c'est que tu devais avoir un emploi du temps des plus chargés, pas vrai ? » lâcha Thorment en plantant son regard dans celui de Nyecia, affichant un large sourire mesquin. Et bim, le premier vieux dossier était lâché. Thorment savait que la jeune femme allait lui faire payer  un tel affront. À moins que sa fierté la contraigne à ignorer la remarque. Le sourire de Thorment s'effaça rapidement. À quoi jouait-il, au juste ? N'aurait-il pas mieux valu qu'il ignore tout simplement Nyecia au lieu de lui laisser croire qu'il n'avait pas complètement oublié leur histoire ? Et elle, pourquoi restait-elle là si elle n'en avait plus rien à faire de Thorment ? Des tas de questions se bousculaient dans la tête du baron. Il ramassa une pierre plate se trouvant sur la rive et la lança sur le lac. Elle fit une série de ricochets avant de couler au fond de l'eau, rompant le silence qui s'était abattu sur ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP: Open ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t173-we-all-have-a-story-to-tell-nyecia-la-flamboyante http://thesongofravens.forumactif.org/t170-once-upon-a-time-nyec
▲ MESSAGES : 73
▲ POINTS D'INFLUENCE : 2
▲ ÂGE : 30 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Correcte et aisée dans un futur lointain (héritière d'une famille de riches marchands et chevalier)
▲ LIEU : Voyageuse, mais vous aurez plus de chance de la trouver à Pontois
▲ METIER OU OCCUPATION : Haut-Conteuse & membre des Ravens
▲ ALLEGEANCE : Le Peuple
▲ AVATAR & CREDITS : Bridget Regan ©Me
▲ MULTICOMPTES : Mérit Ravran
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 12/9/2016, 17:43

「 Memories are special moments that tell our story 」

Nyecia & Thorment
Thorment la foudroya du regard. Ce point-là n’avait pas changé en lui, par contre Nyecia ressentie tout de suite la petite voix de la raison dans sa tête qui lui conseillait de déguerpir. Pourquoi ? Car son cœur battait plus que la normal et non pas de peur, comme cela aurait été normal après un tel regard. Non… Il rebattait comme avant. Ses sentiments n’avaient pas disparus comme elle avait finit par y croire après tant d’années. Ils semblaient juste s’être endormis, baignant au milieu des regrets, de la douleur, de la peine, de la nostalgie, de la tristesse et de tous ces autres sentiments liés à son passé avec Thorment. Elle aurait du partir. Maintenant. Elle en avait parfaitement conscience. Malheureusement, Nyecia n’était point une femme de raison, mais de cœur, de valeurs, de vie. Elle était donc restait là, les yeux rivés sur le dos de Thorment. Un manteau doré au milieu de la végétation. Il détonait avec le paysage et pourtant, elle pensait également le contraire.

« Et tu comptes faire quoi ? Tu as réellement l'intention de patienter avec moi au lieu de reprendre la route ? Tu as toujours ton cheval, toi, à ce que je sache. De plus, tu dois avoir des tas de choses à faire, n'est-ce pas ? Après tout, si tu as quitté Pontois, c'est que tu devais avoir un emploi du temps des plus chargés, pas vrai ? »

Perdue dans ses pensées, Nyecia fut prise au dépourvue. Déstabilisée par ces dires et par ce regard qui la firent frémir. Nyecia eu besoin de quelques minutes pour se reprendre, puis pour se retenir de lui envoyer son poing en pleine face. Il voulait aller sur ce terrain glissant ? Vraiment ? Le défiant du regard, elle répondit une première fois, lentement, trop lentement d’ailleurs et en donnant une réponse trop vaste. Ce qui ne présageait rien de bon pour la suite.

« Je gère mon emploi du temps comme je l’entends hors et dans Pontois. Aujourd'hui j'avais prévu de rester ici, mes plans ne changent pas. »

D’un pas ferme, Nyecia se déplaça pour se retrouver face à Thorment, l’empêchant de relancer une nouvelle pierre s’il en avait envie. Lui bloquant la vue au lac, elle s’approcha dangereusement, resta debout, mais abaissa son buste pour que son visage soit proche de celui de Thorment, les yeux dans les yeux. Se foutant éperdument de son décolleté ou de la chute de ses cheveux. Il ne fallait pas croire, mais cette proximité était plutôt menaçante et électrique, même s’ils étaient très attirants l’un et l’autre à cet instant. Madame était tout aussi en colère que monsieur maintenant. Cela se voyait à son attitude et se ressentait au ton de sa voix. Une voix vibrante couvait lentement une colère sourde, mais tant de regrets, reproches et tout ce qui était venu avec leur rupture.

« Et de nous deux, c'est toi qui est parti. C'est toi qui as laissé tomber (sous-entendu elle, lui, eux, ce qu’ils avaient). En réalité, as-tu finalement accompli ton devoir ou n'as-tu été qu'un lâche?! »

Ouille… Que ça allait faire mal là. S'il voulait qu'ils discutent de ce sujet-là, ils allaient le faire et Nyecia n'y allait vraiment pas de main morte! Oh non. C’était ce qui était toujours douloureux avec elle, entre eux. Ils y allaient droit au cœur, sans passer par 4 chemins. Elle l'avait déjà agacé, il lui avait renvoyé la balle et elle envoyait plus qu'un boulet de canon en retour. Nyecia allait voir si elle retrouverait le cube de glace ou la voix grave grondant de l'intérieur ou une réaction totalement inattendue à sa riposte. Elle, elle attendait l’homme colérique, car celui-ci laissait la place aux émotions et non pas à ce masque d'indifférence et d'insensibilité qui avait le don de l'agacer encore plus et de la blesser. En tous les cas, cette histoire n'allait pas finir qu'avec des paroles…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 12/9/2016, 18:57
 Thorment n'y était pas allé par quatre chemins. Ce qu'il venait de balancer à Nyecia dut avoir l'effet d'un coup de poignard. « Je gère mon emploi du temps comme je l’entends hors et dans Pontois. Aujourd'hui j'avais prévu de rester ici, mes plans ne changent pas. » lui rétorqua-t-elle d'une voix lente et traînante, comme si elle retenait toute la rage qu'elle contenait en elle. Thorment ne savait pas s'il devait être satisfait de cette réaction ou non. Mais, au moins, il y avait une réaction. Dans tous les cas, le message était clair : Nyecia cherchait à faire clairement comprendre à Thorment qu'elle ne lui appartenait pas. Lui qui avait toujours eu l'habitude de tout contrôler, cela le déstabilisait. Nyecia s'approcha alors de Thorment et se planta face à lui, baissant le buste de sorte que son visage se retrouva face à celui du baron. Seuls quelques centimètres à peine séparaient le bout de leur nez, si bien que Thorment put à nouveau sentir le souffle chaud de Nyecia sur ses joues. Sa respiration était même brûlante à bien y réfléchir, brûlante de colère.

« Et de nous deux, c'est toi qui est parti. C'est toi qui as laissé tomber. En réalité, as-tu finalement accompli ton devoir ou n'as-tu été qu'un lâche?! » lui lança-t-elle. Elle lui aurait balancé sa collection de couteaux au visage que ça aurait été pareil. Thorment ne broncha pas ni ne baissa les yeux. Dans son éducation, en tant que futur baron de Pontois, on lui avait appris à ne jamais baisser les yeux devant qui que ce soit, en dehors de son père. Pourtant, à cet instant précis, peut-être aurait-il dû, parce qu'il comprenait parfaitement la colère et la tristesse que Nyecia pouvait ressentir. Mais maintenant qu'ils étaient à nouveau confrontés à leur passé, ils ne pouvaient plus reculer, ni l'un ni l'autre. Ils avaient mis le feu aux poudres et l'incendie était bien trop avancé pour qu'ils parviennent à l'éteindre. Thorment soupira, encore, sans doute pour la dizième fois depuis le début de cette journée, qui venait à peine de commencer. Il baissa d'un ton : 《 Et qu'est-ce que tu voulais que je fasse ? 》Sa question n'était pas une simple question rhétorique. C'était une véritable question. À l'époque, sans doute à cause de la naïveté de la jeunesse, il n'avait pas su quoi faire. Mais aujourd'hui, alors qu'il avait trente-six ans, il ne voyait toujours pas ce qu'il aurait pu faire. 《 Tu crois que j'avais le choix ? Tu crois que l'on peut renoncer à un mariage à cause de sentiments, même sincères ? 》souffla-t-il d'une voix à demi-étranglée, suffoquant sous l'effet de l'émotion et à l'idée que Nyecia puisse penser qu'il avait sauter sur la première occasion de pouvoir se séparer d'elle. 《 Ce n'est possible que dans les contes, ça, Nyecia. Et si tu crois que ça a été facile pour moi, tu te trompes. 》 Il avait lâché ces trois derniers mots sur un ton lourd et sévère, gardant ses yeux rivés sur les pupilles noires de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP: Open ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t173-we-all-have-a-story-to-tell-nyecia-la-flamboyante http://thesongofravens.forumactif.org/t170-once-upon-a-time-nyec
▲ MESSAGES : 73
▲ POINTS D'INFLUENCE : 2
▲ ÂGE : 30 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Correcte et aisée dans un futur lointain (héritière d'une famille de riches marchands et chevalier)
▲ LIEU : Voyageuse, mais vous aurez plus de chance de la trouver à Pontois
▲ METIER OU OCCUPATION : Haut-Conteuse & membre des Ravens
▲ ALLEGEANCE : Le Peuple
▲ AVATAR & CREDITS : Bridget Regan ©Me
▲ MULTICOMPTES : Mérit Ravran
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 13/9/2016, 09:21

「 Memories are special moments that tell our story 」

Nyecia & Thorment
《 Et qu'est-ce que tu voulais que je fasse? Tu crois que j'avais le choix ? Tu crois que l'on peut renoncer à un mariage à cause de sentiments, même sincères ? 》

Nyecia se figea. Elle ne s’était pas attendue à cette réaction, toute nouvelle pour elle. Il était tout aussi pris par l’émotion qu’elle. Sa voix et son regard ne mentaient pas. Ces dires… Il ne le lui avait pas dit. Ou peut-être que si, mais à l’époque tout avait été si intense qu’il est probable qu’ils ou qu’elle ne l’ait certainement pas entendu, compris et encore moins assimilé ces dires. Aujourd’hui, elle était plus réaliste. Après avoir entendu ça elle n’avait plus du tout envie d’être en colère. Il restait l’amertume et une étouffante tristesse qui humidifia et rougit ses yeux. Elle ne pleura pas, mais la boule d’émotion coincée au milieu de sa gorge était bien présente.

« Tu ne l'avais pas dit... Tu... Tu devenais de plus en plus froid… Tu m'as dit de partir. » Murmura-t-elle d’une voix presque imperceptible.

Et en quelque sorte, les dernières paroles de Thorment l’avaient décidé à partir oui. Elle serait restée sinon. Elle aurait été capable d'abandonner son rêve et ses envies de voyages et de découvertes de Balaïa à la recherche d'histoires et de contes. Mais il l'avait sans doute fait exprès, pour lui et pour elle. Pour se protéger et pour s'éloigner, évitant ainsi de souffrir d'avantage probablement. Elle ne le comprenait que maintenant et elle avait bien envie de traiter de sotte la Nyecia du passé.

《 Ce n'est possible que dans les contes, ça, Nyecia. Et si tu crois que ça a été facile pour moi, tu te trompes. 》

Comme si elle n’avait soudain plus de force, Nyecia se laissa tomber pour se retrouver à genoux en face de Thorment. Mieux valait qu’elle reste assise pour un moment. A cet instant, elle se sentie limite coupable et resta quelques instants silencieuse, comme pour assimiler le fait qu’il avait du souffrir autant qu’elle, peut-être même plus puisqu’il avait été forcé à se marier et à vivre avec une femme qu’il n’aimait pas.

« Ça semblait et ça me semble toujours être de bonnes raisons, tu sais… » La voix de Nyecia était plus douce et faible. Elle avait même baissé le regard, étant envahi par la désagréable sensation d’impuissance mêlée à la tristesse. « Une annulation de mariage aurait été possible ou…. renoncer... »

Nyecia ne termina pas sa phrase, car ce n’était que des paroles en l’air en quelque sorte. Elle n'y croyait pas. Elle l’avait toujours su au fond, mais c'était toujours douloureux. Thorment n'aurait jamais laissé son statut et elle ne lui avait jamais demandé de faire ce choix même à l'annonce du mariage arrangé. Ça faisait partie de lui de toute façon, puis il n'aurait pas été heureux, mais... L'était-il aujourd’hui? Se fut au tour de Nyecia de soupirer, de prendre une plus importante inspiration pour retenir ses émotions afin de relever la tête et de regarder de nouveau Thorment dans les yeux.

« Thorment… Tu es heureux ? »

Aujourd'hui, c'était lui le baron. S'il n'était pas bien, il pouvait y remédier. Nyecia ignorait comment allait la relation entre Aliénor et Thorment, elle redoutait même un peu qu'elle soit bien (c’était possible, ils étaient restés longtemps ensemble après tout, plus qu’elle avec lui…), mais elle était sûre d'une chose. Il n'avait toujours pas eu ce qu'il voulait -ou ce qu'on lui avait forcé à vouloir: un héritier. Elle n'était pas sûre de si Thorment voulait des enfants, ils n'en avaient jamais parlé, mais aujourd'hui ce devait être un sujet important, mais était-il toujours dans l’optique héritier ou enfant ? Ce pouvait être la même chose pour tout le monde, mais du point de vue de Nyecia, l’héritier était voulu juste pour assurer la continuité d’une ligne, alors que pour elle, un enfant était voulu par amour et envie de fonder une famille. Mais est-ce que ça pouvait être possible lorsqu’on n’aimait pas sa compagne ? Est-ce qu’il l’aimait aujourd’hui? Nyecia l’ignorait et elle ne voulait pas poser la question. La réponse à celle qu’elle venait de poser pouvait déjà être assez douloureuse pour elle, elle ne voulait pas non plus trop remuer le couteau dans la plaie.  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 13/9/2016, 12:50
Aux mots de Thorment, Nyecia se figea, comme si elle venait de se faire foudroyer sur place. « Tu ne l'avais pas dit... Tu... Tu devenais de plus en plus froid… Tu m'as dit de partir. » susurra-t-elle sur un ton pratiquemment inaudible. Thorment n'aurait peut-être même pas entendu ses mots s'il ne s'était pas trouvé à quelques centimètres d'elle. Il soupira longuement, détournant le regard et fixant un vague instant l'horizon. Il ne savait pas quoi dire à Nyecia. Il avait eu l'impression de vaguement la soulager en lui avouant ce fait mais il ne savait si c'était suffisant pour effacer plus de douze années de douleurs. Tout à coup, Nyecia s'effondra et tomba à genoux devant devant Thorment, comme terrassée par une force invisible. Le baron suivit sa chute du regard, veillant à ce qu'elle ne vacille pas. Heureusement, la jeune femme ne bougea plus et resta immobile. Thorment ne l'avait jamais vue aussi vulnérable. Sa voix se radoucit : « Ça semblait et ça me semble toujours être de bonnes raisons, tu sais… » Thorment fut tellement surpris par la réponse de la jeune femme qu'il fronça les sourcils, incertain d'avoir bien compris. Nyecia semblait se remettre en question, ce qui était loin des réactions excessives qu'elle aurait pu avoir il y a une dizaine d'années, tout comme lui. Ils avaient tous les deux grandi et c'était peut-être de cela dont ils avaient eu besoin. « Une annulation de mariage aurait été possible ou…. renoncer... » Thorment inspira profondément, comme s'il se préparait à répondre à toutes les questions que lui posait Nyecia, et qui avaient dû la tourmenter durant toutes ces années. « Tu crois que je n'y ai pas pensé..? » souffla-t-il d'une voix calme et tempérée. Bien sûr qu'il y avait pensé, bien sûr qu'il s'était offusqué à l'idée de devoir abandonner celle qu'il aimait pour épouser une femme qu'il n'avait jamais aimée et qu'il n'aimerait jamais. Néanmoins, Thorment avait aussi été formaté pour appliquer ses devoirs envers et contre tout, en tant que futur baron de Pontois. Et ça, Nyecia ne l'ignorait guère.

La jeune femme planta son regard dans celui de Thorment : « Thorment… Tu es heureux ? » Le baron fut quelque peu surpris par cette question. Elle était un peu vaste. Que voulait-elle savoir exactement ? S'il était heureux d'être devenu le digne successeur de son père ? Si sa femme lui convenait ? Si ça ne le dérangeait pas de ne toujours pas avoir un héritier ? Si son plein pouvoir sur Pontois compensait toute une série de carences sentimentales ? Certains aspects de sa vie le contentaient plus que d'autres et contrairement aux couches les plus basses de la population, il n'avait pas à se plaindre, mais pouvait-il malgré tout affirmer qu'il était heureux ? Thorment soupira en détournant le regard, scrutant un autre coin du lieu où il était déjà venu retrouver Nyecia autrefois. Il se pinça les lèvres, désemparé face à l'idée de ne pas trouver les mots. Les mots justes, adéquats, vrais... « Je ne sais pas... » commença-t-il. Et il disait vrai. « Pour tout te dire, je n'en sais rien... Cela dit, en tant que baron, des dizaines de personnes se préoccupent chaque jour de savoir si je suis satisfait des moindres détails de mon existence. » Thorment tourna à nouveau son visage en direction de Nyecia. « Et toi, quelqu'un se préoccupe de savoir si tu vas bien ? Est-ce que quelqu'un, dans ta vie, a pour seule préoccupation de te rendre heureuse ? » lui demanda-t-il d'une voix douce. Car oui, même si Thorment avait perdu Nyecia, il avait toujours été entouré - même s'il s'agissait d'un entourage hypocrite. Il avait pu se rattraper à quelques branches pour amortir sa chute du haut de l'arbre. Nyecia avait toujours été quelqu'un de très solitaire. Avait-elle donc bénéficié de cette aide elle aussi ? Et aujourd'hui, qu'en était-il ? Si leur histoire semblait l'affecter toujours autant, était-ce parce que Thorment avait piétiné toutes ses chances de reconstruire sa vie, sans se soucier des dégâts qu'il laisserait derrière lui ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP: Open ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t173-we-all-have-a-story-to-tell-nyecia-la-flamboyante http://thesongofravens.forumactif.org/t170-once-upon-a-time-nyec
▲ MESSAGES : 73
▲ POINTS D'INFLUENCE : 2
▲ ÂGE : 30 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Correcte et aisée dans un futur lointain (héritière d'une famille de riches marchands et chevalier)
▲ LIEU : Voyageuse, mais vous aurez plus de chance de la trouver à Pontois
▲ METIER OU OCCUPATION : Haut-Conteuse & membre des Ravens
▲ ALLEGEANCE : Le Peuple
▲ AVATAR & CREDITS : Bridget Regan ©Me
▲ MULTICOMPTES : Mérit Ravran
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 13/9/2016, 16:49

「 Memories are special moments that tell our story 」

Nyecia & Thorment
Son cœur se serra. Il ne savait pas, mais elle, qui le regardait et qui l’observait, elle avait l’impression de voir un "non". Il était perdu ou impétré dans cette vie qu’il n’avait qu’à moitié souhaité. Nyecia était attristée de cela. Car même si elle aussi, elle avait souffert, elle ne pouvait pas vraiment se plaindre de sa vie après leur rupture. Les débuts furent, certes, très rudes et difficiles, mais elle avait accompli plusieurs de ses rêves d’aventurière et de conteuse.

« Pour tout te dire, je n'en sais rien... Cela dit, en tant que baron, des dizaines de personnes se préoccupent chaque jour de savoir si je suis satisfait des moindres détails de mon existence. »

Nyecia comprenait là qu’on veillait seulement au baron. Ce n’était qu’une simple couche… Une image. Qui veillait sur l’homme derrière ce statut ? Avait-il tout de même quelqu’un de confiance, qui ne se souciait pas, qui ne craignait pas ou qui ne prenait pas en compte son statut ? Elle avait l’impression que ce n’était pas le cas et ce fait la rendait mal à l’aise. Elle se sentait de nouveau coupable, car finalement, c’était peut-être elle qui l’avait abandonné au milieu de tout ces hypocrites et de cette prison. Elle ne se consola qu’en pensant qu’il avait au moins pu garder quelques moments de liberté rien que pour lui comme ce matin.

« Et toi, quelqu'un se préoccupe de savoir si tu vas bien ? Est-ce que quelqu'un, dans ta vie, a pour seule préoccupation de te rendre heureuse ? »

Nyecia esquissa un sourire. Que voulait-il savoir exactement ? Elle n’avait pas les mêmes soucis que lui, mais elle n’avait toujours compté que sur elle-même jusqu’à qu’elle rencontre les Ravens. Sauf qu’elle ne pouvait pas lui conter cette histoire. Trop tôt. Le moment était mal choisi et il ne comprendrait peut-être pas. Toutes ces nouvelles choses, elle devrait les lui expliquer doucement, tranquillement, patiemment et avec du temps. Enfin, si les occasions se présentaient, car rien ne lui affirmait qu’ils allaient se revoir après aujourd’hui.

« Oui à ta première question. En faite, je reviens souvent à Pontois pour voir mon père et… pour qu’il affûte mes armes. » Pour la première fois, ses joues prirent des couleurs. Elle avait légèrement honte. « Je plaide coupable. » dit-elle en un petit rire. Nyecia n’était toujours pas douée pour l’affûtage, ça n’avait pas changé ! Mais il lui avait posé une deuxième question et, étonnement, elle y répondit sans mal et franchement. « Pour ce qui est de ta deuxième question… Non. »

A son tour, Nyecia détourna son regard vers les lueurs rouge ocre du lac. Elle avait ses compagnons Ravens, mais c’était de l’amitié. Elle n'avait personne sentimentalement parlant. Ça ne convenait jamais, elle trouvait toujours quelque qui n'allait pas. Ou tout simplement elle ne voyait pas ces hommes de la même manière qu'ils la regardaient. Comment son coeur pouvait-il laisser cette place si importante à quelqu’un d’autre, lorsque ce dernier ne battait toujours que pour son amour perdu ? Elle ne le disait pas. Nyecia avait toujours gardé son histoire avec Thorment secrète, comme un précieux trésor. Seul son père était au courant de tout et il ne serait probablement pas rassuré qu'elle ait revu Thorment, mais comme elle, il savait que sa fille n'aurait jamais personne d'autre. Elle ne le disait et ne le montrait pas clairement à Thorment, mais elle n'était qu'à lui et cela n'avait pas vraiment changé. Elle s’en était bien rendue à l'évidence quelques années plus tôt et ces retrouvailles ne faisaient que le lui confirmer.

« Il n'y a vraiment personne qui se préoccupe de toi en tant qu'homme, ami et personne et non en tant que baron? » Avec un air un peu plus sérieux, Nyecia retrouva le regard de Thorment. « Réfléchis-y. Aujourd’hui, tu ne pourras pas rétorquer que tu n’avais pas les moyens de changer le cours de ton existence comme tu l’entends, car c’est faux. »

Malgré son sourire, Nyecia était sérieuse. Pour elle, son statut de baron et lui ce n’étaient pas exactement la même chose. Pas à ce qu’elle en entendait en tout cas. Il veillait plus à coller à l’image qu’il avait d’être un baron qu’à être lui-même. Oh, elle savait pertinemment que son milieu était un rempli de faux-semblant et qu’il ne fallait pas se montrer. Elle le comprenait bien et trouvait même que c’était assez logique, c’était comme une assurance, une protection et également une stratégie. Il ne fallait pas tout révéler à n’importe quoi et encore moins laisser un potentiel ennemi voir des faiblesses. Mais de là à gâcher sa vie et ne se laisser aucune source de bonheur ? Non. Comme n’importe qui d’autre, il y avait droit. Encore fallait-il qu’il s’en donne les moyens, la volonté et l’envie pour les obtenir et de la bonne façon, bien sûr.   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 13/9/2016, 18:31
Nyecia esquissa un sourire en entendant les questions de Thorment. Pensait-elle qu'il tentait de savoir, de manière indirecte, si elle avait refait sa vie ou non ? Sans doute. Cela ne préoccupait guère Thorment, qui n'avait plus grand chose à lui cacher maintenant qu'il s'était mis à nu face à elle. « Oui à ta première question. En faite, je reviens souvent à Pontois pour voir mon père et… pour qu’il affûte mes armes. » Thorment afficha un sourire amusé, et Nyecia aussi. « Je plaide coupable. » souffla-t-elle avec un rire léger, sur le ton de l'aveux. « Pour ce qui est de ta deuxième question… Non. » Thorment haussa les sourcils. Il fut assez étonné que Nyecia ne tente pas de préserver le mystère ou de jouer avec les pieds de Thorment. Non. Elle avait répondu à sa question le plus simplement du monde, en toute confiance. Le baron ne savait pas s'il devait se réjouir de cette révélation par égoïsme ou s'il devait en être attristé, en pensant plutôt au bonheur de Nyecia qu'au sien. Il nourrit tout de même l'idée malsaine que tout n'était pas perdu et il n'aimait pas ça. « Il n'y a vraiment personne qui se préoccupe de toi en tant qu'homme, ami et personne et non en tant que baron? » lui demanda-t-elle avant d'ajouter sur un ton plus sérieux : « Réfléchis-y. Aujourd’hui, tu ne pourras pas rétorquer que tu n’avais pas les moyens de changer le cours de ton existence comme tu l’entends, car c’est faux. » Thorment fronça le nez. Il avait l'impression que Nyecia lui faisait des reproches et il n'aimait pas ça. Il se sentait déjà suffisamment coupable d'avoir tout gâché et il n'avait pas envie qu'elle le lui rappelle, même si c'était la stricte vérité.

Thorment soupira et se releva, pour s'éloigner de Nyecia de quelques pas. « J'ai l'impression que lorsque c'est toi qui le dis, tout paraît si simple... » Mais malheureusement, ça ne l'était pas. Thorment se pinça les lèvres et regarda le ciel passer de l'orange au bleu dans la plus belle des transitions. « Ce n'est pas si simple, Nyecia. Je ne peux pas mener ma vie comme je l'entends et décider de tout, contrairement à ce que tu crois. Pour ça, il faudrait que je renonce à mon titre, que j'abdique, que je salisse le nom de ma famille. De plus, sans héritier, comment veux-tu que je laisse la baronnie Hardorn sereinement ? » Thorment avait haussé le ton mais ce n'était pas sur Nyecia qu'il s'énervait. C'était plutôt sur sa naïveté. En entendant ses paroles, il avait résolument l'impression d'être faible. « Et même si je gardais mon titre, tu penses sincèrement que je pourrais divorcer comme ça, simplement en claquant des doigts ? Il faut d'excellentes raisons pour demander le divorce. » expliqua-t-il en se calmant, tentant d'adopter un ton plus doux et moins survolté. Néanmoins, il avait du mal à contenir son émotion. Nyecia avait touché la corde sensible et, en plus, elle mettait en évidence le fait qu'il était complètement impuissant. « Il faut qu'il y ait eu un crime de haute trahison, adultère ou... » Thorment s'interrompit et jeta un coup d'oeil en direction de Nyecia, grimaçant d'amertume à l'idée d'énoncer la troisième raison validant un divorce. « Ou bien l'absence d'héritier... » souffla-t-il à demi-voix. Il soupira. Après douze ans de mariage, Aliénor ne lui avait toujours pas donné d'enfant. Et si les sentiments avaient une quelconque implication dans la conception d'un enfant ? Thorment aurait été prêt à croire n'importe quoi tant il était désespéré. « Et même si je divorçais, il faudrait que je trouve une femme qui accepte de devenir baronne et puisse rester à Pontois. » Thorment jaugea Nyecia de la tête au pied. Elle avait toujours voulu conserver sa liberté et pouvoir voyager librement, sans barrière. Thorment espérait là lui faire comprendre qu'épouser une femme qu'il aimait n'était qu'une première étape. Celle-ci devait-elle encore accepter la destinée qui lui incomberait après son union avec le baron de Pontois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP: Open ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t173-we-all-have-a-story-to-tell-nyecia-la-flamboyante http://thesongofravens.forumactif.org/t170-once-upon-a-time-nyec
▲ MESSAGES : 73
▲ POINTS D'INFLUENCE : 2
▲ ÂGE : 30 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Correcte et aisée dans un futur lointain (héritière d'une famille de riches marchands et chevalier)
▲ LIEU : Voyageuse, mais vous aurez plus de chance de la trouver à Pontois
▲ METIER OU OCCUPATION : Haut-Conteuse & membre des Ravens
▲ ALLEGEANCE : Le Peuple
▲ AVATAR & CREDITS : Bridget Regan ©Me
▲ MULTICOMPTES : Mérit Ravran
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 13/9/2016, 19:32

「 Memories are special moments that tell our story 」

Nyecia & Thorment
Nyecia resta assise sur les galets, suivant du regard Thorment qui venait de se lever. Elle l’écouta attentivement pour essayer de mieux comprendre la situation. Elle n’était pas à l’intérieur, elle ne savait pas tout, mais elle apprécia qu’il lui expose la situation comme si ça ne faisait que quelques jours qui ne s’étaient pas vus.

« Ce n'est pas si simple, Nyecia. Je ne peux pas mener ma vie comme je l'entends et décider de tout, contrairement à ce que tu crois. Pour ça, il faudrait que je renonce à mon titre, que j'abdique, que je salisse le nom de ma famille. De plus, sans héritier, comment veux-tu que je laisse la baronnie Hardorn sereinement ? »

C’est sûr, elle était d’accord, il ne pouvait pas opter pour cette option là. Puis, être baron de la baronnie avait toujours été son destin, il avait été éduqué pour cela. Ce rôle était pour lui, c’était son devoir, il ne pouvait pas l’abandonner et abandonner ces gens, même si elle doutait que Thorment s’inquiète beaucoup pour son peuple. M’enfin, chaque chose à la fois.

« Et même si je gardais mon titre, tu penses sincèrement que je pourrais divorcer comme ça, simplement en claquant des doigts ? Il faut d'excellentes raisons pour demander le divorce. »

La belle croisa ses bras. Pas en claquant des doigts bien sûr ! Tout de suite… Nyecia avait touché un point sensible, elle le savait bien, mais en discuter pouvait aider à trouver des solutions ou à avancer tout de moins. Il n’avait personne pour discuter en tant que Thorment et non en tant que baron. Ainsi, elle espérait l’aider un petit peu en le guidant, car finalement, c’était lui qui fit tout le cheminement de la réflexion jusqu’à trouver la solution. L’absence d’héritier. Ce sujet semblait beaucoup peser sur ses épaules, mais que pouvait-il faire ? Un enfant se faisait à deux. Maintenant, comment et pourquoi en douze années le couple n’avait toujours pas d’enfant, ne serait-ce qu’un signe de conception… C’était problématique oui et carrément sans issu. Si ça n’avait pas fonctionné depuis tout ce temps, ça n’allait pas marcher ni maintenant ni plus tard, il fallait être réalistes au bout d’un moment. Ils ne pouvaient continuer ainsi s’il voulait avoir un héritier.

« Et même si je divorçais, il faudrait que je trouve une femme qui accepte de devenir baronne et puisse rester à Pontois. »

Oui, forcément. Ainsi il pourrait trouver quelqu’un qui lui correspond et qu’il aimerait cette fois. Elle voulait qu’il soit heureux, un minimum tout de même. Elle avait depuis très longtemps passé le stade de "je te hais et je t’en voudrais à vie". Cependant, ce regard… Nyecia ne manqua pas le regard de Thorment. Est-ce qu’il était entrain de penser à elle ? Non, idiote. Elle se refusait de se donner de nouveaux faux espoirs pile au moment où elle revoyait Thorment.

« Ne me regarde pas ainsi… » avoua-t-elle avant de se lever pour lui tourner le dos et s’éloigner de quelques pas en longeant le lac, les bras croisés, pour l’empêcher de lire dans ses yeux même si c’était trop tard. Nyecia avait besoin de s’isoler quelques secondes. Elle ne pouvait pas. Sauf qu’au vue de sa propre réaction, elle savait qu’elle était capable de dire oui. D’être cette femme, tout simplement parce qu’elle serait avec celui qu’elle aime et puis, ces rêves de liberté et d’aventures, elle les avait déjà vécus. Même si elle ignorait encore tous les changements qu’il y avait eu depuis tout ce temps. Malheureusement pour son cœur et ses sentiments chamboulés, elle avait des engagements ailleurs. Puis, elle n’était pas sûre que Thorment aime la femme qu’elle était devenue, même après de longues discussions et le partage de son point de vue… ça se trouve elle ne lui plaisait même pas ! Son corps avait tout de même changé aussi. Du coup, Nyecia préféra se concentrer sur une possible autre femme, luttant pour ne pas montrer qu’une partie d’elle aimerait être cette femme.

« Je doute que trouver une femme soit la partie la plus compliquée. J'ignore ce que ta nouvelle femme devra faire exactement, mais ce ne doit pas être aussi compliqué que te démêler de ta situation actuelle. Et tu as déjà la solution à ton problème... Même si ce n'est pas très agréable comme solution. L'adultère et la trahison seraient probablement plus efficace et accéléreraient la procédure je suppose. » Nyecia se retourna vers Thorment, faisant fit du vent qui venait de s’élever et faisait un peu trop danser ses cheveux à son goût. « M'enfin, tu as déjà une solution. C'est un début. Tu n'avais rien avant. C’est une bonne chose, non ? Chaque chose en son temps. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 13/9/2016, 20:53
« Ne me regarde pas ainsi… » lâcha Nyecia avant de se lever pour quitter sa place initiale. Elle fit quelques pas pour s'éloigner de Thorment et se planter au bord du lac. Thorment eut l'impression qu'elle aurait regardé n'importe quel point à l'horizon, tant qu'elle n'avait pas Thorment dans son champ de vision. « Je doute que trouver une femme soit la partie la plus compliquée. J'ignore ce que ta nouvelle femme devra faire exactement, mais ce ne doit pas être aussi compliqué que te démêler de ta situation actuelle. Et tu as déjà la solution à ton problème... Même si ce n'est pas très agréable comme solution. L'adultère et la trahison seraient probablement plus efficace et accéléreraient la procédure je suppose. » Nyecia énumérait les possibilités comme si elle était complètement extérieure à la situation, comme si, il y a quelques instants, elle n'avait pas laissé l'émotion la submerger lorsque Thorment lui avait avoué qu'il n'avait eu d'autre choix que de l'abandonner pour épouser Aliénor. Tout à coup, le vent se leva et souleva la chevelure sombre de Nyecia, qui flotta quelques instants dans l'air, au gré des caprices de la brise. Elle se tourna vers Thorment, gardant ses distances avec lui. « M'enfin, tu as déjà une solution. C'est un début. Tu n'avais rien avant. C’est une bonne chose, non ? Chaque chose en son temps. » Nyecia était, décidément, toujours aussi entêtée. La jeune femme semblait considérer le divorce comme le seul accès au bonheur pour Thorment.

Pourtant, les choses étaient bien plus compliquées que cela. Ce n'était pas le mariage qui rendait le baron malheureux, mais le fait qu'il était incapable de s'épanouir au sein de cette union. Il était contraint de toucher, d'embrasser, d'étreindre une femme qu'il n'aimait guère. À chaque fois que ses lèvres se posaient sur celles d'Aliénor, dans le cadre du devoir conjugal, rien ne se produisait dans la tête de Thorment. Pas de feu d'artifices, de joie, de frissons, rien de tout cela. À vrai dire, la dernière fois qu'il avait ressenti ce genre de sensations, c'était avec Nyecia. Depuis leur rupture, il avait l'impression que son coeur s'était éteint. La flamme que la jeune femme avait allumé s'était réduite en cendres il y a douze ans et aujourd'hui, elle rendait l'oxygène nécessaire au brasier pour se rallumer. Nyecia ne semblait pas le comprendre. Thorment fit quelques pas en direction de la jeune femme, pour se trouver face à elle, mais à une distance raisonnable. « Et si le problème ne se trouvait pas dans le divorce mais ailleurs ? » lâcha-t-il brutalement, comme le chasseur cherche à atteindre sa proie sans détour au moyen de sa flèche. Thorment savait pertinemment que la question rhétorique qu'il venait de poser à Nyecia allait lui tourmenter l'esprit. Mais il en avait assez de tourner autour du pot et de tergiverser. Il voulait dire à Nyecia ce qu'il n'avait pas pu lui dire il y a douze ans, lorsque leur chemin s'était définitivement séparé. Il ne savait pas si cela mènerait à quelque chose, et peut-être qu'il ne ferait que parler dans le vent, mais Thorment ne voulait pas manquer cette occasion. Avant de revoir Nyecia, il devrait peut-être encore attendre une dizaine d'années, ou peut-être même qu'il ne la reverrait plus jamais. Là, il serait trop tard pour lui faire part de quoi que ce soit. « Et si le problème résidait dans le fait que la femme que j'aime n'est pas accessible ? » Thorment planta son regard dans les yeux clairs de Nyecia, cherchant à découvrir, au fond de ses pupilles, l'éclat qui confirmerait qu'elle a bien saisi le message que venait de lui envoyer le baron. Il fit à nouveau quelques pas en direction de la jeune femme, de façon à se retrouver à quelques centimètres seulement d'elle. Leurs visages étaient si proches que quelques mèches des longs cheveux bruns de Nyecia vinrent chatouiller les joues de Thorment. Le baron remit ces mèches en place derrière l'oreille de Nyecia. « Si c'est véritablement le cas, je n'ai plus d'intérêt à demander le divorce, n'est-ce pas ? » souffla Thorment en fixant la jeune femme. Le baron ne cherchait pas à lui faire avouer une disponibilité quelconque ou à faire en sorte qu'elle se libère pour lui, mais simplement à mettre les choses au clair. Il n'avait pas besoin qu'on l'aide à divorcer pour trouver un bonheur illusoire auprès d'une nouvelle épouse. Il avait besoin que Nyecia accepte qu'elle avait été la seule et dans la mesure où il ne parviendrait pas à l'oublier, il n’accéderait jamais au véritable bonheur de l'existence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP: Open ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t173-we-all-have-a-story-to-tell-nyecia-la-flamboyante http://thesongofravens.forumactif.org/t170-once-upon-a-time-nyec
▲ MESSAGES : 73
▲ POINTS D'INFLUENCE : 2
▲ ÂGE : 30 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Correcte et aisée dans un futur lointain (héritière d'une famille de riches marchands et chevalier)
▲ LIEU : Voyageuse, mais vous aurez plus de chance de la trouver à Pontois
▲ METIER OU OCCUPATION : Haut-Conteuse & membre des Ravens
▲ ALLEGEANCE : Le Peuple
▲ AVATAR & CREDITS : Bridget Regan ©Me
▲ MULTICOMPTES : Mérit Ravran
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 13/9/2016, 22:19

「 Memories are special moments that tell our story 」

Nyecia & Thorment
« Et si le problème ne se trouvait pas dans le divorce mais ailleurs ? »

Nyecia fronça les sourcils. Qu’était-il entrain d’insinuer ? Elle ne comprenait pas bien, ou plutôt elle craignait de comprendre. Son rapprochement ne lui disait rien qui vaille, mais elle ne bougea pas, attendant la suite pour affirmer ou non ses impressions. De toute façon, il fallait divorcer. Il fallait faire les choses bien…

« Et si le problème résidait dans le fait que la femme que j'aime n'est pas accessible ? »

** Non, non non non... **

Ces paroles, ce rapprochement, la distance si courte entre eux et ce léger touché étaient entrain d'anéantir toutes ses défenses les unes après les autres. Elle n'y était pas insensible, au contraire. Ses sentiments étaient chamboulés de toute part. Nyecia devait l'éloigner avant qu'il ne dise ou fasse quoique ce soit d'autre.

« Si c'est véritablement le cas, je n'ai plus d'intérêt à demander le divorce, n'est-ce pas ? »

« Tait-toi. » Les mots claquèrent alors qu’elle fermait les yeux. « Tu ne peux pas me dire ça… »

C’était trop tard. Ses émotions étaient ravivées lorsque sa raison comprit les paroles de Thorment. Il ne pourrait être heureux et divorcer que si la femme qu’il aimait été accessible. Elle. Il ne le lui dirait pas sinon et n’agirait pas ainsi. Pourtant, elle luttait encore, c’était clair comme de l’eau de roche, car son caractère flamboyant refit surface petit à petit. Elle retint un petit cri de rage et s’éloigna de quelques pas de Thorment. Elle ne pouvait pas. Si elle le faisait, elle se risquait à revivre la même chose. Elle ne voulait pas avoir à revivre de nouveau cette souffrance et ce sentiment d’étouffement. Elle n’était pas certaine de pouvoir y survivre. Elle rouvrit les yeux et se retourna vers Thorment. Ses yeux bleus étaient plus vifs, rougis par les émotions, beaucoup plus fortes que tout à l’heure. Et sa voix, cette voix qu’elle contrôlait pourtant si bien, elle n’en avait plus le contrôle et tremblait.

« Tu n’as pas le droit. Tu n’as vraiment pas le droit ! Je… »

Nyecia pivota de nouveau sur elle pour prendre une bouffée d’air frais. Son cœur battait vraiment trop vite et cela ne l’aidait vraiment pas à réfléchir et à se contrôler. Tss, elle ne contrôlait déjà plus rien. Il allait être sûr de ses sentiments pour lui maintenant. Ils étaient toujours là oui. Mais les choses étaient différentes aujourd’hui… Elle passa rapidement le revers de sa main sur l’une de ses joues pour effacer toute trace d’une larme qui venait de s’échapper. Ensuite, elle se retourna doucement vers Thorment. Troublée, hésitante avec, oui, une pointe de peur dans son regard. Elle ne lui mentirait pas. Nyecia voulait vraiment et sincèrement essayer de tout lui dire, mais il allait la détester. Nyecia se mordit la lèvres inférieure pour retenir ses larmes à cette idée.

« Je ne suis plus cette personne là... Enfin... Je... »

Nyecia soupira légèrement. Ce n’était vraiment pas aisé pour elle de dire cela. Elle avait vécu beaucoup d’aventures où elle s’était confrontée à divers dangers, sans jamais être vraiment paralysée par la peur. Elle était courageuse. Et pourtant, la crainte qu’elle redoutait en cet instant précis ne lui semblait pas surmontable tout simplement parce qu’elle ne dépendait pas que d’elle.

« Je n'ai pas envie de revivre la même chose ou pire. Car ça va être le cas... Tu vas te retourner et partir. Tu ne voudras plus jamais me revoir. A… A moins que tu acceptes qui je suis aujourd'hui et... Te connaissant et malgré les années qui nous ont changé tous les deux, je sais d'avance que ce ne sera pas simple et... et peut-être jamais le cas. Je ne peux pas dire que tu pourras l'accepter oui ou non avec certitude malgré mes explications et mon point de vue et toutes les réponses que je te donnerai pour éclaircir au mieux tes pensées et t'aider à te décider. Seul toi pourras le dire… »

Mais, clairement, Nyecia sous-entendait qu’il allait changer d’avis –malgré ce qu’il venait de lui avouer- et elle redoutait plus que tout cette perspective, de revivre tout ça en pire, car elle l'aimait toujours. Malgré ce qu'ils avaient vécu, malgré les souffrances, malgré les années et malgré les différences encore inconnus qui les éloignés l'un de l'autre; à tel point qu’elle en tremblait, même si elle tentait de le dissimuler en croisant encore plus ses bras contre elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 14/9/2016, 01:01
« Tait-toi. Tu ne peux pas me dire ça… » siffla Nyecia d'une voix ferme. Thorment retira immédiatement sa main et la ramena le long de son corps. Il avait conscience qu'il était sans doute aller trop loin, trop tôt, mais dans la mesure où il n'aurait peut-être plus jamais l'occasion de lui avouer ses sentiments, il fallait qu'il lui dise tout cela maintenant. Nyecia finit par s'éloigner de Thorment de quelques pas, retenant un cri de colère. Le baron commença à se demander s'il n'aurait pas dû s'abstenir. Après tout, ses révélations n'avaient-elles rien d'égoïstes ? Il aurait pu tout simplement se taire et épargner à Nyecia bien des tourments. Lorsque elle fit de nouveau face au baron, ses yeux étaient rouges d'irritation. « Tu n’as pas le droit. Tu n’as vraiment pas le droit ! Je…  Je ne suis plus cette personne là... Enfin... Je... » Thorment fronça les sourcils. Il ne comprenait pas où Nyecia voulait en venir. Ses paroles étaient énigmatiques. Le baron attendit avec impatience l'explication de la jeune femme. « Je n'ai pas envie de revivre la même chose ou pire. Car ça va être le cas... Tu vas te retourner et partir. Tu ne voudras plus jamais me revoir. A… A moins que tu acceptes qui je suis aujourd'hui et... Te connaissant et malgré les années qui nous ont changé tous les deux, je sais d'avance que ce ne sera pas simple et... et peut-être jamais le cas. Je ne peux pas dire que tu pourras l'accepter oui ou non avec certitude malgré mes explications et mon point de vue et toutes les réponses que je te donnerai pour éclaircir au mieux tes pensées et t'aider à te décider. Seul toi pourras le dire… »

Thorment fronça les sourcils. Il avait écouté attentivement chaque mot du petit discours de Nyecia, sans être beaucoup plus avancé. Il retourna chaque phrase de la jeune femme dans son esprit, sans comprendre ce à quoi elle faisait référence. Le baron se mit à imaginer le pire. « J'ai bien peur de ne pas comprendre où tu veux en venir... » souffla Thorment. Sa respiration et les battements de son cœur s'accélérèrent. Il était envahi par la crainte de ce que Nyecia allait lui apprendre. « J'ai l'impression que tu es sur le point de me faire la pire des révélations... » lança-t-il en lâchant un léger rire nerveux. Thorment lança un regard inquiet en direction de Nyecia. Il crut déceler un imperceptible tremblement traversant le corps de la jeune femme. Que pouvait-elle bien lui cacher de si terrifiant pour qu'elle craigne à ce point qu'il la rejette ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP: Open ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t173-we-all-have-a-story-to-tell-nyecia-la-flamboyante http://thesongofravens.forumactif.org/t170-once-upon-a-time-nyec
▲ MESSAGES : 73
▲ POINTS D'INFLUENCE : 2
▲ ÂGE : 30 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Correcte et aisée dans un futur lointain (héritière d'une famille de riches marchands et chevalier)
▲ LIEU : Voyageuse, mais vous aurez plus de chance de la trouver à Pontois
▲ METIER OU OCCUPATION : Haut-Conteuse & membre des Ravens
▲ ALLEGEANCE : Le Peuple
▲ AVATAR & CREDITS : Bridget Regan ©Me
▲ MULTICOMPTES : Mérit Ravran
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 14/9/2016, 09:30

「 Memories are special moments that tell our story 」

Nyecia & Thorment
« J'ai l'impression que tu es sur le point de me faire la pire des révélations... »

Pas la, les. Nyecia esquissa un petit sourire, mais elle n’était pas encline à être optimiste. L’inquiétude et la peur prenaient le dessus sur elle. Malgré tout, elle ne prendrait pas la fuite. Pas cette fois-ci.

« Si tu n'as pas tant changé que ça... Pour toi, ça va être le cas... »

Qui sait, ça se trouve, elle exagérait beaucoup, même si elle en doutait. De toute façon, ils ne pouvaient plus faire marche arrière maintenant. Il fallait qu'elle soit aussi sincère qu'il venait de l'être. Puis, ils ne pourraient pas avancer - ou faire quoique ce soit- sans qu'ils sachent tout l'un de l'autre. Ils devaient réapprendre à se connaître et surtout à se faire confiance. Elle allait donc tout lui dire sans omission, même si elle n'était pas sûre qu'elle ait le temps de tout lui expliquer convenablement. Cela se fera en fonction des réactions de Thorment. Elle s'adapterait à lui s'il lui donnait la chance et acceptait qu’elle lui explique tout et donne son point de vue. Il n'avait pas à s'y joindre ou à être d’accord, juste être à l'écoute, ouvert, voir compréhensif et l’accepter. Sauf que ce ne serait pas facile. Il aurait peut-être besoin de temps avant qu'elle puisse tout lui dire ou juste le temps qu'il assimile par la suite... Pour le moment, ce n'était qu'hypothèses. Il fallait qu'elle se lance. Par quoi devait-elle commencer? Sa perte de croyance et son désaccord envers l'Ordre? Etre une Haut-Conteuse et donc révéler la petite part de magie qu'il y avait en elle ? Ou bien devait-elle lui dire d'abord qu'elle jouait peut-être un grand rôle dans ce monde en faisant partie des Ravens? Après de silencieuses minutes, Nyecia finit par choisir de commencer par ce qui lui semblait être le plus difficile: l'Ordre et l'Haut-Conteur, la magie. Les deux étaient liés.

« Il y a trois choses qui ont changé et qui sont d'importances... Je commence par le début. Enfin... on va essayer. » susurra-t-elle les derniers mots. Nyecia n'osa pas se rapprocher de Thorment de peur qu'il la rejette encore plus violemment que ce qu'elle imaginait lorsqu'elle lui dirait. « J'ai pu voir et apprendre beaucoup de choses ces dernières années que j'ignorai lorsque j'étais ici. Il y a diverses raisons à cela et comme je t'ai dis plus tôt, je t'expliquerai et répondrai à toutes tes interrogations, mais... En gros... Je ne crois plus en l'Ordre. »

Voilà. La première flèche était tirée. Nyecia n'avait pas encore précisé ni pourquoi ni comment ou ce en quoi elle croyait maintenant. Elle préférait y aller doucement, étape par étape, pensant que c’était le mieux à faire, mais tout dépendrait des réactions de Thorment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 14/9/2016, 11:06
« Si tu n'as pas tant changé que ça... Pour toi, ça va être le cas... » À ces mots, Thorment déglutit en dévisageant Nyecia d'un regard méfiant. Que pouvait-elle donc lui apprendre de si terrible ? De si impardonnable ? Thorment se mit immédiatement à imaginer le pire et l'insupportable : Nyecia aurait fait allégeance à la Couronne ? Fréquenterait des mages ? « Il y a trois choses qui ont changé et qui sont d'importances... Je commence par le début. » finit par lâcher la jeune femme, laissant toujours plâner le mystère sur ces révélations. Thorment, lui, crut suffoquer en entendant le chiffre trois. Nyecia ne détenait donc pas qu'un seul secret... Le visage du baron se crispa et ses mains devinrent moites. Sa tête se vida complètement à l'idée de devoir subir trois chocs d'un coup. Tout se bouscula dans son esprit, sans qu'il puisse sonder plus profondément le regard de Nyecia pour en apprendre davantage. Il la fixait avec de grands yeux, restant figé sur place, n'attendant qu'une seule chose : qu'elle parle. « J'ai pu voir et apprendre beaucoup de choses ces dernières années que j'ignorai lorsque j'étais ici. Il y a diverses raisons à cela et comme je t'ai dis plus tôt, je t'expliquerai et répondrai à toutes tes interrogations, mais... En gros... Je ne crois plus en l'Ordre. » Thorment resta de longues secondes immobile, gardant les yeux rivés sur les lèvres de Nyecia, qui venaient d'articuler la première révélation. Sa mâchoire se crispa et ses joues rougirent légèrement à cause de l'émotion. Thorment poussa un long soupir, comme pour tenter de contenir sa profonde déception. « Bien. » lâcha-t-il simplement d'un ton ferme, contenu, pincé.

Thorment avait toujours cru en l'Ordre, envers et contre tout. Néanmoins, il savait que quelques uns de ses sujets - notamment dans son proche entourage - ne donnait nul crédit à l'Ordre, sauf en présence du baron. Thorment avait connaissance de cette hypocrisie et il la tolérait dans la mesure où elle ne concernait qu'une poignée d'hérétiques et que ce détail n'entachait pas particulièrement sa relation avec les dites personnes. Néanmoins, Nyecia n'était pas n'importe qui. Autant était-il aisé de tolérer une croyance différente chez un ami, il n'en était sans doute pas de même pour une personne bien plus proche. Bien que cela ne parut pas insurmontable à Thorment dans l'immédiat, il savait que cela poserait plus de problème sur la durée. La seule issue qui lui parut la plus envisageable fut la reconvertion de Nyecia. Si elle s'était éloignée du droit chemin, il lui était également possible d'y revenir. Thorment tenta de ne pas trahir sa déception, bien que celle-ci devait être largement visible dans son regard. « Et en quoi crois-tu, si ce n'est plus en l'Ordre ? » lui demanda Thorment d'un ton presque trop calme pour ne rien cacher de latent. Avec l'accession au trône d'Élise, Thorment avait appris à mettre de côté ses réactions excessives pour mieux agir par la suite. Cela devrait étonner Nyecia, et peut-être même la rendre méfiante mais Thorment avait toujours été un fin stratège. Contrairement à ce que l'on aurait pu croire, le baron prit beaucoup mieux que prévu la première révélation de Nyecia. Néanmoins, il attendait toujours avec une certaine appréhension les deux autres. Il se dit qu'elles seraient peut-être bien pires que la première. « Mais tu m'as parlé de trois choses, n'est-ce pas ? Qu'en est-il du reste ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP: Open ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t173-we-all-have-a-story-to-tell-nyecia-la-flamboyante http://thesongofravens.forumactif.org/t170-once-upon-a-time-nyec
▲ MESSAGES : 73
▲ POINTS D'INFLUENCE : 2
▲ ÂGE : 30 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Correcte et aisée dans un futur lointain (héritière d'une famille de riches marchands et chevalier)
▲ LIEU : Voyageuse, mais vous aurez plus de chance de la trouver à Pontois
▲ METIER OU OCCUPATION : Haut-Conteuse & membre des Ravens
▲ ALLEGEANCE : Le Peuple
▲ AVATAR & CREDITS : Bridget Regan ©Me
▲ MULTICOMPTES : Mérit Ravran
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 14/9/2016, 12:06

「 Memories are special moments that tell our story 」

Nyecia & Thorment
Nyecia ne manqua pas une seule des réactions de Thorment. Même si elle fut étonnée qu’un « bien » sorte de sa bouche, elle avait très bien observé toute sa retenue, sa crispation et sa déception. Elle lui faisait mal et ce n’était jamais agréable à vivre et encore moins à voir qu’on blessait ou décevait un proche. Nyecia du détourner quelques minutes la tête pour essuyer discrètement de silencieuses larmes s’écoulant sur son visage, avant de regarder de nouveau Thorment, prenant son courage à deux mains.

« Et en quoi crois-tu, si ce n'est plus en l'Ordre ? »

Au moins, cette question ne serait pas dure à répondre et plus facilement digérable pour Thorment que le reste. Même si les mots « ancienne religion » n’allaient pas lui plaire, Nyecia n’y était pas croyante ou pratiquante pour autant. Ce qui devrait le rassurer quelques peu, enfin dans son analyse à elle en tout cas.

« Franchement ? Je suis partagée. Ayant banni l’Ordre actuel » Oui, elle faisait exprès d’utiliser ce terme pour bien faire comprendre à Thorment que son choix était déjà fait concernant l’Ordre actuel (si ça venait à changer, forcément, se serait à revoir bien sûr) et qu’elle n’y reviendrait pas dessus, sauf pour lui en expliquer les raisons qui l’avait amené à cette décision mûrement réfléchi et non prise à la légère. Ce n’était pas son genre de choisir en un claquement de doigt. « Aujourd’hui je balance entre en apprendre d'avantage sur l'Ancienne religion par curiosité, pour savoir et ne pas mourir sotte tout de même, et croire en nous, les êtres vivants. »

Une nouvelle fois, Nyecia ne dit pas tout. Autant dire les choses petit à petit en répondant aux interrogations de Thorment, mais pour parler du reste, il allait bien falloir qu’elle lâche tout d’un coup. Ce qu’elle ne voulait pas, car en faisant ainsi elle pensait qu’il ne serait pas attentif à tout. Même si pour le moment, il semblait bien attentif et en retenue. Elle en était surprise, il n’éclatait pas, mais peut-être que ça allait venir avec ce qu’elle était.

« Je préfère ne pas te dire tout de suite la troisième chose. Non pas parce qu’elle est pire, au contraire. C’est la chose la plus acceptable des trois... Enfin la moins problématique on va dire. »

Nyecia soupira et décida de s’asseoir à nouveau sur les galets. Elle en avait besoin, car à force de trembler elle n’était plus aussi sûre de pouvoir tenir debout sans risquer de flancher.

« Une des raisons pour lesquelles je ne crois plus en l’Ordre est liée à la deuxième chose… » Nyecia regarda Thorment avec un triste sourire, voir nostalgique. « Te souviens-tu des histoires que je te contais de temps en temps ici-même ? Celles d’une caste oubliée possédant une certaine aptitude ressemblant presque à un Don ? »

Elle se souvenait d’ailleurs qu’il fronçait des sourcils à chaque fois qu’elle arrivait à ce passage -ce qu'elle trouvait adorable à l'époque, elle souriait amusé à chaque fois-, mais ça n’avait jamais causé vraiment de souci puisque Nyecia le contait comme s’il s’agissait d’une histoire. Une simple histoire qui n’était que la réalité. Nyecia ne lui avait jamais menti sur ce qu’elle faisait, elle le lui avait juste révéler d’une façon différente. Il allait savoir aujourd’hui que toutes ces histoires n’étaient pas que des légendes ou contes pour enfants.

« Eh bien… Elles font parties de ce que je suis. Je suis Haut-Conteuse. La dernière. Celui qui me l’a enseigné est mort quelques mois avant que je quitte Pontois. » Par contre, elle s’empressa de préciser un détail important, puisqu’elle ignorait à quel degrés Thorment se rappelait leurs souvenirs. « Mais je te devance. Je ne suis pas magicienne. J’ai juste cette capacité. C’est comme… une meilleure aptitude pour les armes blanches que pour le tir à l’arc, par exemple. Ça revient à ça. »

Nyecia s’arrêta là. Elle avait bien une meilleure image pour parler de la magie et comprendre qu’elle n’était pas forcément mauvaise, mais elle l’expliquerait seulement à la demande de Thorment. Il avait déjà beaucoup à assimiler, puis la peur de Nyecia ne l’avait pas quitté comme le laisser trahir les faibles tremblements de ses doigts.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 14/9/2016, 13:04
« Franchement ? Je suis partagée. Ayant banni l’Ordre actuel. Aujourd’hui je balance entre en apprendre d'avantage sur l'Ancienne religion par curiosité, pour savoir et ne pas mourir sotte tout de même, et croire en nous, les êtres vivants. » Thorment fixa Nyecia d'un air sévère. Il ne savait pas s'il devait se sentir soulagé que la jeune femme n'ait pas abandonné l'Ordre pour une autre religion - ou du moins, pas complètement - ou s'il devait, au contraire, voir cela d'un mauvais oeil. Quelle raison suffisamment importante l'avait poussée à renoncer à cette croyance pour, finalement, ne pas en adopter une autre ? La curiosité de Thorment avait été attisée mais il ne voulut pas s'étendre sur le sujet tout de suite. Il l'interrogerait plus tard, quand il aurait eu connaissance de la suite. « Je préfère ne pas te dire tout de suite la troisième chose. Non pas parce qu’elle est pire, au contraire. C’est la chose la plus acceptable des trois... Enfin la moins problématique on va dire. » Thorment fut assez surpris que Nyecia ne cloture pas sa triade de révélations par la pire. Il haussa un sourcil et porta une main à son menton, caressant son bouc d'un air pensif. Peut-être valait-il en effet mieux clôturer cet entretien sur la note la moins pessimiste après tout ?

Thorment hocha la tête pour faire signe à Nyecia de poursuivre. Elle alla se rasseoir sur les galets. « Une des raisons pour lesquelles je ne crois plus en l’Ordre est liée à la deuxième chose… Te souviens-tu des histoires que je te contais de temps en temps ici-même ? Celles d’une caste oubliée possédant une certaine aptitude ressemblant presque à un Don ? » Thorment poussa un long soupir en fronçant les sourcils. Il craignait de comprendre où Nyecia voulait en venir. Elle était magicienne, c'est ça ? Pourquoi tournait-elle autour du pot ? Elle savait qu'il avait horreur de la magie. Et il s'agissait là d'un bien maigre euphémisme. Thorment était convaincu que l'on ne pouvait aucunement faire confiance à un mage, puisque celui-ci avait des pratiques obscures, douteuses et puisait ses pouvoirs dans une source inconnue. Des cadavres ? Du sang humain ? Qui pouvait bien savoir les véritables intentions de cette "secte"? Il n'aurait jamais pu accepter que Nyecia soit l'une d'entre eux. Thorment ne répondit rien. Il se contenta de hocher à nouveau la tête. « Eh bien… Elles font parties de ce que je suis. Je suis Haut-Conteuse. La dernière. Celui qui me l’a enseigné est mort quelques mois avant que je quitte Pontois. » Les narines de Thorment se mirent à frétiller de colère. C'était bien ce qu'il craignait. Le rouge lui monta aux joues, mais avant qu'il explose, Nyecia poursuivit. « Mais je te devance. Je ne suis pas magicienne. J’ai juste cette capacité. C’est comme… une meilleure aptitude pour les armes blanches que pour le tir à l’arc, par exemple. Ça revient à ça. » Thorment se crispa. Il tenta de déceler, dans le regard de Nyecia, le moindre signe qui prouverait qu'elle lui mentait pour que la pilule passe mieux, ou si elle était sincère. Dans la dernière perspective, Thorment aurait largement pu accepter les pratiques de Nyecia, aussi obscures soient-elles pour lui. Dans le doute, Thorment se calma et ses joues perdirent de leur pourpre. « Donc... tu n'as aucun lien de près ou de loin avec la magie ? C'est bien cela ? » Thorment posa un regard dur et froid sur Nyecia, attendant une réponse de sa part. On avait presque l'impression qu'il cherchait à lui sonder l'âme. Si elle mentait, il était pratiquement sûr de pouvoir le déceler. Mais il n'était pas certain de pouvoir le supporter. Cette révélation, si obscure fut-elle, fit presque oublier à Thorment la troisième et dernière. Même si Nyecia lui avait assuré qu'il ne s'agissait pas de la plus délicate à énoncer, après tout ce qu'il venait d'apprendre, Thorment ne savait plus à quoi s'attendre. « Et qu'en est-il de cette troisième révélation.. nettement moins problématique ? » Thorment insista sur ce dernier mot, espérant sincèrement que Nyecia avait dit vrai.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP: Open ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t173-we-all-have-a-story-to-tell-nyecia-la-flamboyante http://thesongofravens.forumactif.org/t170-once-upon-a-time-nyec
▲ MESSAGES : 73
▲ POINTS D'INFLUENCE : 2
▲ ÂGE : 30 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Correcte et aisée dans un futur lointain (héritière d'une famille de riches marchands et chevalier)
▲ LIEU : Voyageuse, mais vous aurez plus de chance de la trouver à Pontois
▲ METIER OU OCCUPATION : Haut-Conteuse & membre des Ravens
▲ ALLEGEANCE : Le Peuple
▲ AVATAR & CREDITS : Bridget Regan ©Me
▲ MULTICOMPTES : Mérit Ravran
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 14/9/2016, 13:53

「 Memories are special moments that tell our story 」

Nyecia & Thorment
Ce regard froid… Il allait lui en vouloir à vie. Nyecia se mordit la lèvre inférieure pour contenir son émotion. Elle s’y était attendu, elle avait même pensé qu’il la rejetterait immédiatement comme si elle était infectée par une quelconque maladie mortelle. Elle s’était trompée, mais ils entraient dans ce qu’il détestait le plus : la magie. Pourtant Nyecia comprenait qu’il la déteste, comment en aurait-il pu en être autrement alors qu’il avait été éduqué, élevé et presque aveuglé par l’Ordre ? Il faudrait juste du temps, des discussions, qu’il voit un jour de ces propres yeux que la magie n’était rien d'autre qu'une arme, avec un bon et un mauvais côté. Tout dépendait de son porteur, pas de la magie en elle-même. Mais cela ne se comprenait pas aisément et sans discussion.

« Donc... tu n'as aucun lien de près ou de loin avec la magie ? C'est bien cela ? Et qu'en est-il de cette troisième révélation.. nettement moins problématique ? »

« Ça dépend de ce que tu entends par de près ou de loin, Thorment. Car un lien avec la magie, oui j’en ai. »

Nyecia était sérieuse et n’essayait pas de chipoter ou de tourner autour du pot, mais elle ne pouvait clairement pas lui dire les choses sans savoir ce qu’il entendait exactement par de près ou de loin.

« Pour ce qui est de la troisième… »

Nyecia quitta les yeux de Thorment pour se plonger quelques instants sur les lueurs du lac. Il fallait qu’elle lui dise, mais il allait falloir qu’il garde le secret. Son identité n’était pas secrète, puisque ceux qui embauchaient les Ravens voyaient leurs visages et connaissait leurs surnoms, mais Nye avait toujours veillé a gardé le secret et à ne pas le crier sur tout les toits, elle n’était pas du genre à se vanter. Puis, elle considérait que ça ne faisait pas de mal d’être trop prudent. Sans faire attendre plus longtemps Thorment, Nyecia sortie d’une poche intérieure de sa robe une broche noire obsidienne. Elle se retourna assez pour tendre le bras vers Thorment et ouvrir la main pour le laisser voir la broche en forme de corbeau. A la différence de certains de ces compagnons, elle n’avait pas de corbeau cousu sur l’un de ses habits, elle préférait la discrétion d’une broche. Nye n’ajouta aucun mot. Inutile. Regarder suffisait à comprendre qu’elle était membre des Ravens renouvellement reformés. Pas très étonnant quand on connaissait ces aptitudes, même sans compté sa Voix des rois en tant qu’Haut-Conteuse.

« Voilà. Tu sais tout... »

Enfin, pas en détails, mais Nyecia ne lui avait pas menti et lui avait révélé ses secrets. Hors, peut-être celui qui concernait Thorment: qu'elle l'aimait toujours et qu'elle n'avait toujours été qu'à lui, malgré le temps et d'autres relations -si on pouvait appeler ça ainsi- qu'elle avait eu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageRe: La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia 14/9/2016, 15:26
« Ça dépend de ce que tu entends par de près ou de loin, Thorment. Car un lien avec la magie, oui j’en ai. » Thorment ouvrit la bouche, choqué par ce qu'il venait d'entendre, et la referma aussitôt sans rien dire. « Pour ce qui est de la troisième… » Thorment retint son souffle lorsqu'il vit Nyecia glisser une main sous sa robe blanche, pour en sortir un petit objet noir. Elle tendit son bras dans sa direction et il put ainsi percevoir une broche en forme de corbeau au creux de sa paume. Les Ravens. Thorment comprit immédiatement. Il releva les yeux vers Nyecia. « Voilà. Tu sais tout... » Thorment hocha simplement la tête, fixant silencieusement l'horizon. Ça faisait... beaucoup d'un seul coup. Tout d'abord, il avait revu Nyecia, après plus de dix ans... Ensuite, il avait appris tout un tas de choses sur elle qu'il aurait peut-être préféré ignorer. Tout à coup, il se rendit compte qu'ils étaient peut-être trop différents, elle et lui. Le souvenir qu'il avait gardé d'eux et de leur relation était celui d'un amour idéalisé, sans fausses notes. À l'époque, ils se correspondaient en tous points mais désormais, une douzaine d'années les séparaient. Thorment et Nyecia avaient changé, grandi, mûri,... Ils n'étaient plus ces adolescents insouciants qui se retrouvaient au bord du Blood Lake ou dans le passage secret du château de Pontois, pour s'échanger de furtifs baisers sans penser à l'avenir, leurs différences, leurs responsabilités ou leurs devoirs.

« Bien... » soupira simplement Thorment. Il se dirigea vers les bords du lac et s'assit sur les galets qui ornaient ses rives. Il plongea son visage dans ses paumes, poussant un interminable soupir. « Désormais, nous sommes... tellement différents... » murmura Thorment dans ses mains. Il finit par découvrir son visage et jeta un coup d'oeil en direction de Nyecia. « Je... je n'approuve pas tout mais... Mais soit. On en reparlera un autre jour. Je crois qu'on a eu suffisamment d'émotions pour la journée... » souffla Thorment. Il esquissa alors un léger sourire. « Voire même pour les dix années à venir... » Thorment avait besoin de temps pour digérer tout ce qui venait de se passer. Il préférait se donner le temps d'assimiler tout cela avant de se forger ne serait-ce qu'un simple avis sur la question. De plus, même si Nyecia et Thorment avaient été liés autrefois, désormais, tout était à reconstruire et en attendant, les révélations faites par la jeune femme pouvaient rester en suspend.
Revenir en haut Aller en bas
La seule raison pour laquelle les gens s'accrochent si fort à leurs souvenirs, c'est parce que c'est la seule chose qui ne change pas même si les gens, eux, changent ~ Nyecia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» "Je savais bien qu'il devait y avoir une raison pour être fille. La raison est que les hommes sont aussi beaux." Ondine
» LUZ&LYL • On nous appelle rebelles, mais c'est nous qui faisons la casse. Qu'on vienne nous dire en face, la raison pour laquelle, on nous appelle Rebelles
» DON&JULIET Il suffit parfois d'une seule personne pour se sentir heureux
» Le jus de citrouille n'est pas bon pour la santé - Ft Louna
» Sondage/débat N°1 : Crois tu au surnaturel ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Song of Ravens-
Sauter vers: