Vanwyn Nel Aënor ᚕ Warrior blood is running through my veins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: Aux portes du royaume :: Bienvenue à Balaïa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t83-your-fight-is-over-vanwyn-nel-aenor http://thesongofravens.forumactif.org/t67-vanwyn-nel-aenor-warri
▲ MESSAGES : 630
▲ ÂGE : 150 ans
▲ RACE : Elfe
▲ STATUT SOCIAL : Noble, héritière de la famille Aënor
▲ LIEU : Korina
▲ METIER OU OCCUPATION : Mercenaire, elle appartient au groupe des Ravens
▲ ALLEGEANCE : Les Renégats
▲ AVATAR & CREDITS : Jaimie Alexander - vintage phonic
▲ MULTICOMPTES : x
MessageVanwyn Nel Aënor ᚕ Warrior blood is running through my veins 22/7/2016, 21:39

ᚕ Vanwyn Nel Aënor
Rise your shield and fight !


Nom et prénom : Vanwyn un prénom aux sonorités dures qu'elle porte comme un gant. Son nom "Nel Aënor" marque son appartenance à la noblesse elfique. Sa famille est très connue des humains car c'est son grand-père qui a découvert Balaïa. Age : 150 ans, c'est un grain de poussière dans une vie elfique. Elle est considérée comme étant jeune par ses pairs. Les humains ignorant son identité lui donnent 30 ans. Race : Elfe, les majestueux et lumineuses créatures de Calaïus. Contrée de naissance : Elle est née à Calaïus dans la demeure familiale des Aënor entre forêt et océan. Statut social : noble incontestablement. Statut civil : Célibataire au désespoir de son père qui souhaite la marier de force à un autre noble qu'elle n'aime pas. C'est pour cela qu'elle s'est enfuie la belle Vanwyn. Orientation sexuelle : Hétérosexuelle. Métier/Fonction : Mercenaire des Ravens, elle manipule aussi bien son épée que la magie élémentaire.Allégeance : Les rénégats, elle ne voue allégeance qu'aux Ravens. Groupe : The Hope  Célébrité et crédit : Jaimie Alexander [Elbereth] Caractère : Vanwyn est une jeune femme très indépendante qui ne supporte pas que quelqu'un prétende la contrôler. Elle est rusée et connaît de nombreuses astuces pour survivre grâce à son grand-père. Également, son éducation de noble lui permet d'être à l'aise à l'oral, elle est loquace. Elle sait faire valoir ses opinions et est prête à tout pour les défendre. Elle est têtue et ne reconnaît pas quand elle a tort. Elle ne fait pas preuve de délicatesse et n'hésite pas à exploiter les faiblesses des autres. Elle a tendance à être moqueuse . Elle est de nature colérique et résoudra ses disputes non pas en boudant mais avec une arme dans la main notamment lorsqu'on l'insulte sur une valeur qui lui est chère. C'est une femme de caractère à l'occasion rancunière. Cependant Vanwyn est loyale et n'hésitera pas à mourir pour protéger les gens qu'elle aime. Elle est digne de confiance et saura garder vos secrets.


     


Qui es-tu ?

Je suis Sélène la fondratrice de TSOR   J'ai 16 ans et j'habite dans un coin paumé où l'on boit/mange de la mirabelle (et non je ne suis pas une quiche =p). J'adore les univers médiévaux fantastiques et je suis notamment une dévoreuse de livres. Je fais du RP depuis pas mal d'années déjà et je suis ravie de vous accueillir par ici  



Quelle est votre opinion sur la Reine de Balaïa ?

Vanwyn n'apprécie pas les jeux de pouvoir politique elfique bien qu'elle sache intriguée comme n'importe quel noble. C'est un des nombreux sujets de discorde avec son père qui convoite la succession au trône de Calaïus d'où la nécessité pour Vanwyn de se marier avec un bon parti, parti qu'elle n'aimera évidemment pas.  Du coup,  Les affaires des humains autant vous dire que cela lui fait une belle robe. Elle  s'y intéresse donc très peu d'autant plus qu'elle n'a pas besoin de lui jurer fidélité pas comme son peuple qui ploie le genou devant elle pour lui cracher dessus dès qu'elle a le dos tourné. Vanwyn admire ainsi Elise Hyld qui fait face à tout cela avec grâce et constance. De plus cette femme occupe la plus haute position dans un monde d'homme, elle fait donc preuve d'un courage incommensurable. Ceci dit c'est un excellent moyen d'accélérer les choses pour l'émancipation de la femme et Eiynar sait qu'elles en ont besoin !   

Est-il possible que les Dragons existent réellement ?
Les mythes sont de simples histoires colportés depuis la nuit des temps. Ils ont été déformés par le passage des siècles, d'abord transmis oralement puis par écrit. Seulement les mythes peuvent permettre de tirer un enseignement, une morale et ils possèdent ainsi tous une part de réalité. Il y a donc forcément un animal à l'allure reptilienne qui existe, ressemblant aux dragons. Or ces créatures légendaires sont réputées pour appartenir à une espèce magique et la magie est réel et on ne peut plus tangible. Pouvez-vous sentir le mana dans l'air ? moi je le peux. Les elfes croient profondément en la magie, je considère donc que les Dragons existent mais qu'ils ont peut-être disparu. Leur retour pourrait être possible si des oeufs venait à éclore par exemple. Ils vaut donc mieux être prudent car selon les légendes, les dragons ne sont pas les bêtes les plus inoffensives. Est-ce d'ailleurs correct de les nommer "bêtes" alors qu'ils seraient à priori doués de la parole tout comme nous ?  


Croyez-vous que les ouestriens soient une menace pour le royaume ?
Vanwyn n'a jamais eu à combattre les ouestriens, elle ne peut donc vous dire leur valeur militaire. Cependant Balaïa par le passé a déjà négligé l'importance des ouestriens et cela a failli marquer la conquête entière de Balaïa par ces mêmes hommes qu'ils nomment sauvage.  La volonté peut exalter les troupes et la rage peut être un moteur suffisant pour vaincre le meilleur des chevaliers. Les Ravens s'en souviennent, Hirad Coeurfroid a raconté cette histoire milles fois à son fils l'actuel chef des Ravens. Il y a 50 ans ils ont participé à la défaite ouestrienne et ce n'était pas lors d'une bataille rangée car lorsqu'un ouestrien mourrait 10 autres le remplaçaient avec une fureur toute renouvelée. Ces hommes sont motivés par la vengeance, ils continueront ainsi jusqu'à l'assouvir. Il suffit d'un seul homme pour les fédérer et les guider au-delà des montagnes et les Balaïens sont tout sauf prêt. La jeune Reine n'a pas conscience de cela évidemment car des ennemis bien plus proches la menace. Vanwyn n'aime pas la politique, c'est qu'il y a une raison. En conclusion, les ouestriens sont bien une menace pour le royaume.


Que pensez-vous de l'influence grandissante de l'Ordre des Inquisiteurs ?
L'Ordre des Inquisiteurs est une abomination, une chose qui ne devrait pas exister. Le salut du monde ne se base pas sur le blâme de tout ce qui le fonde : la magie et la nature sont au coeur de tout, rien n'existerait sans ces deux éléments et ces êtres impies s'appliquent à les détruire. Une épidémie, demandez aux alchimistes si c'est divin, ils vous diront que non ! Au fond, c'est tellement humain comme concept mais c'est aussi utopique de rechercher la Vertu en pratiquant des crimes en son nom. Les Inquisiteurs ne sont ainsi rien de mieux que des assassins, brûler des gens au nom d'une cause ne fait pas d'eux des Saints. Ils imposent juste la volonté d'un Dieu inconnu au bataillon alors même que les Douze nous protègent depuis toujours. N'oubliez pas que c'est de la réalité que nait les mythes et nombre d'entre eux abordent l'existence et la vie des Douze. Cette réflexion sur les Douze Vanwyn les tient de Ghrazran un compagnon mercenaire, un nain qui les vénère toujours or les nains sont une race antique, ils possèdent donc de nombreuses connaissances sur les Douze qu'ils vénèrent eux-même. Vanwyn déteste les Inquisiteurs et si un contrat vint à tomber sur leurs têtes elle s'en occupera avec plaisir, parole d'elfe !







Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t83-your-fight-is-over-vanwyn-nel-aenor http://thesongofravens.forumactif.org/t67-vanwyn-nel-aenor-warri
▲ MESSAGES : 630
▲ ÂGE : 150 ans
▲ RACE : Elfe
▲ STATUT SOCIAL : Noble, héritière de la famille Aënor
▲ LIEU : Korina
▲ METIER OU OCCUPATION : Mercenaire, elle appartient au groupe des Ravens
▲ ALLEGEANCE : Les Renégats
▲ AVATAR & CREDITS : Jaimie Alexander - vintage phonic
▲ MULTICOMPTES : x
MessageRe: Vanwyn Nel Aënor ᚕ Warrior blood is running through my veins 22/7/2016, 21:39

Histoire

CHAPITRE N'1 : LA NOBLESSE N'EST PAS QU'UNE AFFAIRE DE SANG
Ma robe blanche trainait sur le sol, salie par la boue et écorchée par les branches. Je courrais dans le domaine familial, espérant découvrir un autre des trésors cachés par Marius mon grand-père. Une histoire de plus était tout ce que je voulais mais je devais échapper à ma mère qui voulait m'enseigner 1h00 de plus à faire la révérence et à bien me tenir. Une chose assommante pour une jeune fille comme moi qui veut devenir navigatrice et découvrir Balaïa et tous ses secrets. Je filai à toute allure, percutant ainsi mon père Ranwyn. Un demi-sourire éclaira ses lèvres tandis que je me faisais toute petite.

<< - Que fais-tu là Van' ? Nàriel te cherches partout, ce n'est pas gentil de faire une telle frayeur à ta mère. Les trésors cachés par Marius ne vont pas s'envoler. Tu devras terminer tes leçons avant de venir ici sinon l'accès te seras interdit. Tu es de mon sang, ma seule héritière et je compte sur toi pour représenter notre maison avec dignité. >>


Ce mot d'ordre hanta mon esprit toute mon enfance, je m'efforçai ainsi de réussir au mieux les leçons de mère, enfilant toutes les robes qui lui plaisent pour les troquer quelques heures plus tard contre des vêtements en cuir.

CHAPITRE N'2 : LES ÉTOILES BRILLENT DE MILLES FEUX MAIS ELLES N'AVEUGLENT PAS CELUI QUI LES CONNAIT.

Une nuit j'entendis l'Appel, une mélodie douce mais insistante qui faisait battre mon coeur de plus en plus vite. Elle me guidait vers les eaux noires de l'océan. Le vent me faisait frisonner, vêtue d'une pauvre robe de chambre. La magie avait pris possession de mon corps, je m'immergeai alors dans l'eau froide, les vagues salées manquant de m'emporter vers le large. C'est ici que mon grand-père me retrouva, il m'avait entendu me lever, chose qui n'était pas rare. Je suis une véritable insomniaque mais habituellement je rejoignais Marius dans son cabanon, m'entraînant à manier l'épée à ses côtés et parfois nous nous essayions sur le sable fin et il me contait ses histoires jusqu'à ce que je m'endorme.

<< - Tu as entendu l'Appel, tu es une mage Vanwyn comme moi. Tu dois partir étudier à Julatsa, si tu n'apprends pas à contrôler ton don il te tuera. >>

Mon père accepta que je rejoignes le continent pour étudier, mes traits tirés étaient la manifestation de ce que je subissais en ne pratiquant pas la magie. Elle n'était pas assez forte sur Calaïus pour prendre forme d'elle-même mais elle était assez puissante pour manifester son mécontentement si je puis dire.

CHAPITRE N'3 : LA VIE EST UN ÉTERNEL APPRENTISSAGE, CE N'EST PAS UNE ELFE QUI VOUS DIRA LE CONTRAIRE.


La concentration est un élément fondamental pour réussir un sort car pour en lancer un il ne faut pas seulement prononcer un mot. Non c'est bien plus, il faut ressentir le mana et le manipuler comme il le faut pour donner une consistance au sort, une forme. Ainsi il suffit d'une seconde d'inattention pour échouer. J'ai rejoins le Collège à l'âge de 17 ans, quelques années plus tard que l'âge moyen des elfes y entrant pourtant je n'étais pas plus mauvaise qu'eux. Je suis juste douée dans une branche précise : j'avais des résultats convenables en magie blanche et en magie élémentaire mais je me suis spécialisée précisément dans les sortilèges de feu. Je suis capable d'élaborer des pièges magiques avec mon élément favori comme d'établir des défenses enflammées. D'une manière générale je peux lancer les plus puissants sorts de feu, en contre-partie je ne peux manipuler que les sorts les plus basiques des autres éléments.
A la fin de ma scolarité, je reçus  l'Olwen, mon lien avec la Strate lorsque je suis loin du Collège mais on ne me proposa pas d'occuper une fonction particulière dans celui-ci, d'autres individus étaient beaucoup plus talentueux que moi.

CHAPITRE N'4 : OH OH LES NOBLES DANSENT SUR LES RIVES DU LAC QUAND L'EMPEREUR N'EST PAS LA.

Ma place était à Calaïus aux côtés de mon père, ma loyauté lui va toute entière même lorsqu'il m'apprit en l'an 380 son projet de prendre la place de l'Empereur. Ranwyn disait que l'empereur se faisait vieux, qu'il ne prenait plus aucunes décisions politiques laissant l'eau couler sous les ponts. Il n'avait pas puni Balaïa dans les années 320 pour les morts de plusieurs mages elfes suite à la proclamation de l'ordre des inquisiteurs comme religion d'état. J'étais d'accord avec mon père même si la politique ne m'intéressait nullement.

En l'an 399 ma mère vint me trouver pour me confier les actes de père : à la nuit tombée lorsque la lune sera haute dans le ciel je serais mariée à Isildur Nel Maender, fils du général de l'armée elfique. Un homme à l'âge identique au miens mais dont je connaissais rien hormis l'air supérieur qu'il prenait en me parlant. Isildur ne tolérait sans doute pas les femmes qui portent l'épée comme un soldat. La rage enfla en moi, je me sentais trahie. Je pris mon épée à la main, gravant sur le bois de mon armoire ces quelques mots : " Mon hymen n'appartiendra à aucun homme et surtout pas à un inconnu.

Je pris dans mes bras ma mère, la remerciant de m'épargner un tel destin. J'embarquai quelques heures plus tard sur un navire avec l'aide de mon grand-père Marius. Je ne les ai jamais revu depuis.

CHAPITRE N'5 : REMEMBER MY SOUL WAS KISSED BY FIRE

Une longue fuite commença alors, je ne voyageai que de nuit, me contentant du strict minimum. Un feu aux creux de mes mains pour cuire ma viande séchée et des passages réduits dans les diverses auberges. Les hommes de Ranwyn ne devait pas me retrouver sinon je serai enfermée quelque part avant que le mariage ne soit conclut. La nuit de noce aussi, histoire que je consomme bien mon mariage.

Une nuit je campai non loin d'un campement de mercenaires, un corbeau était cousu sur leurs poitrines. J'entendis alors des hommes filer dans les fourrées. Ces bruits étouffés éveillèrent ma curiosité et je les suivi le plus silencieusement possible, quelques heures plus tard ils attaquaient les "Corbeaux" par surprise. Les Corbeaux bien que désarçonnés se reprirent bien vites adoptant une formation serrée. Ils hurlèrent "pour les Ravens" et s'élancèrent à l'assaut seulement la bataille était déséquilibrée : les inconnus étaient en supériorité numérique. J'avais besoin de la protection d'un tel groupe plutôt que de louer mes services seules. J'invoquai alors un ombreflamme sur les ennemis, les brûlant tous au deuxième degré.
Et je m'avançai vers la lumière.

<< - Ravens je viens en paix, je suis Vanwyn Nel Aënor et souhaite me joindre à vous. Je suis pourchassée par les hommes de mon père pour un mariage dont je ne veux pas. Je souhaite juste combattre et découvrir le monde.>>

Ils écoutèrent avec patience mon histoire et m'accordèrent le droit de les rejoindre, sans doute à cause de la pitié que je leur inspirait ou parce qu'ils avaient une dette avec moi . Ils ont reformé le légendaire groupe des Ravens qui vainquirent autrefois les Ouestriens et m'ont confié qu'ils ne manquent que des mages pour achever le groupe. Nous voyageâmes ensemble jusqu'à Korina et à la taverne "La Volière", sanctuaire des mercenaires. Je signai le Code des Ravens avec un surnom trouvé sur la route :"Gwyn La Rouge".

Je suis actuellement à Korina avec les mercenaires en attente d'un contrat qui vaut son pesant d'or.






Revenir en haut Aller en bas
Vanwyn Nel Aënor ᚕ Warrior blood is running through my veins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [1500 pts] blood axes
» Liste Blood Ravens (BA) Cypher Table #3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Song of Ravens-
Sauter vers: