The bear and the fair lady ▲ Mérit & Sonja
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Les contrées de Balaïa :: Baronnie Ravran :: Thornewood
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▲ MESSAGES : 117
▲ POINTS D'INFLUENCE : 104
▲ ÂGE : 33 hivers qui couturent la peau blanche de milles cicatrices
▲ RACE : humaine. Sa mortalité est pourtant sa force
▲ STATUT SOCIAL : le mariage l'a propulsé au plus haut de l'échelle sociale chez les ouestriens
▲ LIEU : les vastes contrées de l'Ouest mais elle s'aventure de plus en plus souvent de l'autre côté de la montagne
▲ METIER OU OCCUPATION : guerrière. Elle chasse pour les siens.
▲ ALLEGEANCE : Les Ouestriens
▲ AVATAR & CREDITS : Katheryn Winnick (aslaug)
▲ MULTICOMPTES : l'elfette au tempéramment de feu
MessageThe bear and the fair lady ▲ Mérit & Sonja 29/5/2018, 18:48
The bear and the fair lady feat Mérit Ravran


La guerrière du clan de l'Ours avait de nouveau traversé la frontière pendant que son mari essayait de percer les mystères de cette ville maudite et fantôme qu'est Parve. Elle devait trouver un moyen d'arrêter cette folie guerrière avant que les clans ne soient réunis. Une réunion qui a déjà été retardée par les tempêtes de glace qui ont empêché les ouestriens de voyager pendant quelques semaines. Les chamanes cherchent une nouvelle date pour le conclave des clans en écoutant le chant des Esprits depuis le lac du ciel. Un autre mystérieux rituel dont Sonja ne perçoit pas l'utilité. Elles ont déjà failli, leur magie est aussi imprévisible que le temps dans les plaines.

Elle marcha pendant plusieurs jours avant d'arriver à Blackthorne, la cité creusée à même la montagne. Toutefois, elle décida pour une fois de s'aventurer plus loin. Elle avait envie de voir quelque chose que les siens n'ont jamais vu du royaume. La grande forêt qu'elle aperçoit depuis son promontoire perché dans le ciel l'intrigue fortement. Ce genre de forêt est rare par chez elle. De plus, le voyage à travers les étendus boisés est plus sûr pour elle que de s'aventurer sur les chemins balisés par les grands de ce royaume. La forêt devait être crainte par ces hommes qui s'enferment dans des bâtiments de pierre.

La forêt était si dense par endroit que Sonja fut obligée de se tailler un chemin à l'aide de sa hache. Les branches retombèrent en un amas craquant sur le sol tandis qu'elle en ramassa une partie pour se faire du feu le soir venu. Un piétinement vint alerter ses sens, une créature était passée non loin de là. Et ce n'était pas un petit rongeur. A ce rappel, le ventre de la guerrière grogna comme pour protester du repas frugal qu'elle avait pris à l'aube. Un sourire carnassier étira ses lèvres : il était temps de partir à la chasse.  

Les empreintes imprimées dans l'humus révélèrent que c'était un loup. Comment pouvait-elle le savoir ? C'est assez simple, l'empreinte était caractéristique de cet animal avec les 4 pelotes et les griffes recourbées qu'ils ne peuvent rétracter. Elle traqua dans les fourrées la bête qui semblait fort imprudente. Elle s'approcha plus près de lui pour s'apercevoir qu'il était famélique et de l'écume suintait de sa gueule. Les crocs blancs brillèrent dans la pénombre de plus en plus marquée. Sa gorge se serra au souvenir de son père, attaqué par un loup. Son père était un traqueur hors-pair mais il savait comprendre les animaux et se faire entendre d'eux. Mais cette nuit-là, son âme n'était plus protégée par les Esprits. Il a joué avec le feu et y a perdu sa vie. Elle arma sa hache pour faucher le loup lorsqu'elle entendit une voix de femme. Cette dernière chantait une chanson dont les paroles restaient vides de sens pour l'ouestrienne. Pourtant le rythme lui était familier, remontant de son enfance écourtée. Le loup l'entendit aussi et sentit sans doute l'odeur d'une proie facile et plus alléchante que les souris qui rampent dans l'herbe du sous-bois. Il s'élança d'un coup sec vers la silhouette accroupie. Un panier rempli d'herbe était posé à ses côtés. L'inconnue tomba sur le dos sous le poids de la bête. Les yeux jaunes du loup rivés sur ceux de la femme. Sonja s'élança, la hache dans la main gauche pour taillader le dos du loup qui se releva d'un coup sec pour faire face à son ennemie. Il lui asséna alors un coup de griffe d'un vif mouvement de la patte. Une balafre rosée apparut sur le bras de la guerrière qui s'était écartée trop lentement pour éviter complètement le coup à l'origine destinée à sa gorge. Elle grogna presque aussi bestialement que son homologue.
<< - Que les Esprits me protègent >> murmura-t-elle dans son dialecte natal.


Ils se tournèrent autour, cherchant une ouverture chez l'un pendant quelques minutes. Les muscles gainés, Sonja leva son bras et s'arrêta soudainement, brisant le rythme de la danse macabre. Le loup fit de même, étonné. Il pencha la tête et tomba à terre, la hache ayant perforé son crâne. Elle s'approcha promptement, fermant les yeux de la bête encore chaude et retira sa hache qu'elle essuya sur la fourrure rêche du canidé. Elle se retourna, le bras rouge de sang pour faire face à l'inconnue qui n'avait pas fui. Elle inclina la tête et rangea sa hache en signe de paix. L'inconnue a-t-elle remarquée qu'elle n'était point d'ici ?
‹c› Vanka
Revenir en haut Aller en bas
The bear and the fair lady ▲ Mérit & Sonja
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith]
» A hunter ... a bear
» Zack Fair.
» Fiche technique => Trupi D Bear
» The Lady

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Song of Ravens-
Sauter vers: