Powerful souls ▲ Sonja & Ciryial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Les terres des ouestriens :: Parve
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP: 2/4
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t124-ciryial-be-the-person-you-wanna-be http://thesongofravens.forumactif.org/t49-ciryial-live-love-and-
▲ MESSAGES : 768
▲ POINTS D'INFLUENCE : 211
▲ ÂGE : On ne demande pas l'âge d'une dame !
▲ RACE : Elfe
▲ STATUT SOCIAL : Noble
▲ LIEU : Julatsa
▲ METIER OU OCCUPATION : Mage Ensorceleuse
▲ ALLEGEANCE : Les Cités Collegiales
▲ AVATAR & CREDITS : Emilia Clarke - Sélène ♥
▲ MULTICOMPTES : Le badass Aodhan
MessagePowerful souls ▲ Sonja & Ciryial 2/5/2018, 11:22

Powerful souls

Sonja & Ciryial
Le retour a la lumière est difficile. Ciryial a passé quelques heures, voir quelques jours dans une grotte, portant secours à deux habitants de Balaïa à la suite du départ impromptu du mage qui leur avait été attribué. Pendant ce périple, l'elfe et ses compagnons de route ont sauvés deux ouestriens, coincés eux aussi dans la grotte. Alors que la femme avait prévu de leur montrer la sortie, l'homme ne leur fait pas confiance et estime que leur chamane seule pourra décider de leur sort. Ciryial n'est pas rassurée. Elle n'a jamais rencontré de chamane et encore moins mis les pieds en Terres Ouestriennes. Ses deux compagnons de route n'ont pas l'air ravis, mais ils n'ont pas le choix.

Après avoir marché pendant bien trop longtemps, les pieds et les genoux en compote, ils arrivent enfin au premier village ouestrien. Ciryial en profite pour photographier un maximum de chose qu'elle voit afin de pouvoir relater le plus d'information possible à son retour à Julatsa. Ce sera une grande première, elle seule, en tant que mage, aura eu la chance de voir ces terre d'aussi près - si elle arrive à rentrer. Le petit groupe s'arrête enfin et a le droit de se reposer, boire et manger. Les Ouestriens ont l'air plutôt calmes mais il ne faudrait pas trop les énerver. L'elfe et ses compagnons de route sont comme un spectacle, chaque individu les observe comme s'ils venaient d'une autre planète. Tous leurs faits et gestes sont épiés et Ciryial ne se sent pas tranquille, mais elle n'a pas vraiment le choix.

Et c'est à ce moment-là, que l'elfe l'a senti pour la première fois. Une femme blonde, le visage fermé, l'air décidé, le regard inquisiteur. Il y a des rencontres qui vous bouleverse à jamais et celle-là en fait clairement parti. Ciryial sent qu'il se passe quelque chose mais elle n'arrive pas à savoir quoi. Ses yeux cherchent d'où vient ce magnétisme qu'elle ressent lorsque finalement elle croise le regard, froid, de la femme. Elle semble au dessus des autres puisque les ouestriens s'écartent lorsqu'elle s'approche. Elle garde tout de même une bonne distance avec l'elfe et Ciryial se sent obligée de se relever. L'elfe ne voudrait pas lui manquer de respect, bien qu'elle ne connaisse pas les traditions de ce peuple.

De toute sa hauteur, Ciryial s'étend, baissant le regard et courbant légèrement le dos, comme elle le ferait à la Cour ou à Calaïus en présence d'un membre nettement plus haut dans la hiérarchie. Elle ne sait pas si elle fait bien les choses puisque ce peuple est inconnu au Royaume. Elle se redresse ensuite, lentement, afin de faire comprendre qu'elle ne cherche pas à défier cette Dame, qui semble si importante, et attend de voir ce qu'il se passe.

#iwhae pour epicode

_________________

« Ma fille, ma douce Ciryial, tu grandis tellement vite et j'aimerais te garder auprès de moi, mais l'Appel ne se trompe pas, tu es prête à embrasser ton destin »
FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▲ MESSAGES : 53
▲ POINTS D'INFLUENCE : 15
▲ ÂGE : 33 hivers qui couturent la peau blanche de milles cicatrices
▲ RACE : humaine. Sa mortalité est pourtant sa force
▲ STATUT SOCIAL : le mariage l'a propulsé au plus haut de l'échelle sociale chez les ouestriens
▲ LIEU : les vastes contrées de l'Ouest mais elle s'aventure de plus en plus souvent de l'autre côté de la montagne
▲ METIER OU OCCUPATION : guerrière. Elle chasse pour les siens.
▲ ALLEGEANCE : Les Ouestriens
▲ AVATAR & CREDITS : Katheryn Winnick (aslaug)
▲ MULTICOMPTES : l'elfette au tempéramment de feu
MessageRe: Powerful souls ▲ Sonja & Ciryial 22/5/2018, 23:33
Powerful souls feat Ciryial Nel Llyüwen

Une carte dessinée à la main sur une peau de bête tannée par les années qui passent est déroulé devant la guerrière. Une croix rouge indique le nord tandis que les figurés sont reconnaissables entre milles : le jaune est pour l'immense toundra qui est entourée et séparée par le brun de la montagne.  Une vaste chaîne de montagne, percé de dépressions qui sont les Passes. L'une d'elle est essentielle pour l'expédition dont elle est la guide : la Passe de Luisance est un raccourci connu des siens depuis longtemps mais elle est le plus dangereux d'entre eux. Il permet de raccourcir d'une semaine le voyage vers la cité de pierre mais aussi sa durée de vie.Sa mâchoire se contracte à la pensée que ses éclaireurs sont sans doute morts. Et s'ils arrivaient trop trop tard ? Et si la magie avait échappé à l'emprise des Esprits ?  

L'agitation régnant dans le camp termine par la sortir de sa torpeur. Il semble que ses compagnons soient revenus. Un soupir de soulagement lui échappe suivi d'une pointe d'incompréhension et de colère car le temps passe et ils sont toujours au point de départ. La passe de Luisance est-elle impraticable pour qu'ils fassent fi du code convenu ? Ces questions sans réponses ne sont pas du goût de la dirigeante qui décide de les obtenir sur le champ. Elle soulève le rabat et se dirige d'un pas décidé vers ce qui semble être le centre de l'attention. Sa foulée est ample et son regard est aussi froid que la glace du lac du ciel. Son clan s'efface devant elle bien qu'avec plus de lenteur qu'à l'habituel tant ils semblent fascinés par quelque chose. Elle croise alors le regard d'une femme aussi grande qu'elle et dont les cheveux sont aussi blancs que la neige malgré la jeunesse de l'étrangère. Cette dernière soutient avec force le regard de la guerrière, la rendant encore plus intrigante à ses yeux. Sonja arrive alors non loin d'elle, conservant une certaine distance car l'étrangère semble posséder le même magnétisme que la chamane de leur clan. Et Sonja n'apprécie guère Eylis qui met à genoux les siens sans user d'aucune arme. La fière guerrière se sent si faible devant celle qui est sa chamane et cette impression est proprement dégoûtante. Toutefois, la femme en face d'elle ne lui évoque pas toutes ces émotions négatives. Cette dernière s'incline légèrement devant Sonja et se redresse avec une lenteur presque exagérée. Cette marque de respect arrache un discret sourire à la guerrière pendant que l'étrangère ne peut la regarder. Elle incline sèchement la tête, guère habituée de toute ces formalités. La guerrière remarque alors les oreilles pointues de son interlocutrice, éveillant un souvenir que son mari lui a raconté : une femme brune aux oreilles pointues avait été retrouvée par ce dernier, blessée et errante dans Parve avant de se faire renvoyer de l'autre côté à cause d'une attitude peu convenable envers la chamane.

<< - A moins que le campement ne soit en feu ou attaqué, je ne désire pas être dérangée >> dit-elle avec fermeté au guerrier qui garde les compagnons de l'étrangère.

Sa voix porta assez loin pour être entendue de tout le monde car le silence règne depuis son arrivée. Elle enjoignit la femme aux cheveux blanc à la suivre vers sa tente. Elle aimerait lui parler seule à seule, loin de potentiels alliés ou ennemis. Elle marche d'un pas rapide et la femme derrière elle doit presser le pas pour ne pas être distancée. Cette tente est simple et ne paye pas de mine pour la femme du chef de clan mais Sonja a toujours préféré la fonctionnalité au reste. La tente aux couleurs de la neige, du ciel et de la sienne est donc simple et vide de décoration superflue. Elle s'arrête et demande de but en blanc :

<<- Qui êtes vous ? >> dit-elle dans un balaïen bien accentué

Est-ce une particularité régionale des balaïens ou existe-t-il une autre contrée encore plus lointaine ? Une contrée qui a réussi à priori à lier des liens d'amitié avec ce peuple. Pourquoi eux et pas le peuple de l'Ouest ?


‹c› Vanka
Revenir en haut Aller en bas
Powerful souls ▲ Sonja & Ciryial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Song of Ravens-
Sauter vers: