Ce qui est bon pour le commerce • Grey&Aodhan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Les contrées de Balaïa :: Baronnie Svanjold :: Denebre
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▲ MESSAGES : 100
▲ POINTS D'INFLUENCE : 95
▲ ÂGE : 43 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Noble
▲ LIEU : Erskan
▲ METIER OU OCCUPATION : Baron & Juge Suprême
▲ ALLEGEANCE : Les Opposants
▲ AVATAR & CREDITS : Craig Parker - Aslaug.
▲ MULTICOMPTES : L'elfette Ciri
MessageCe qui est bon pour le commerce • Grey&Aodhan 18/3/2018, 18:28
Ce qui est bon pour le commerceGrey & Aodhan
Partners in crimes ••• Rien n’allait comme prévu. Aodhan ne sait plus quoi faire pour continuer à nuire secrètement à la Reine, tout en conservant sa place de Baron émérite. Du moins, sans éveiller les mauvais soupçons. Bien que jeune, Élise est bien entourée et elle devient de plus en plus compliqué à déstabiliser. Le Juge Suprême aurait bien besoin de trouver une solution pour mettre un petit coup de pied dans cette fourmilière s’il veut que les choses changent. Comme il ne sait pas vraiment vers quoi se diriger, il se décide à aller en visite à Denèbre, s’il y a des voyous à rencontrer et à rallier à sa cause, c’est forcément ici.

Après quelques heures de cheval, le voici arrivé dans cette grande et belle ville. Du moins, en apparence. Il ne sait que trop bien les choses qu’il s’y passe. Entre les Dagues d’Ombrenuit et les autres charlatans, il y a vraiment de quoi faire. Il commence son tour des boutiques tranquillement lorsqu’une idée lui vient. Pourquoi ne pas retourner voir ce cher Grey ? Il en a entendu que du bien, du moins, par rapport aux compétences qu’il recherche. Il sait que c’est un fin artificier et un peu de pyromanie et de spectacle ferait le plus grand bien au Baron, qui s’ennuie ces derniers jours.

Ravi de son idée, il se met en chemin pour aller à la boutique de Grey, qui ne paye vraiment pas de mine de l’extérieur mais Aodhan sait que les choses un peu illégales se trouvent en arrière boutique. Il prend soin de vérifier qu’il n’est pas suivi, mais il a confiance. Sa contrée est sûre et il assure totalement la sécurité de chacun. Si tout le monde fait correctement son travail et paye ses impôts, évidemment.

Le voici arrivé devant la devanture de l’homme qu’il cherche. Il ne prend même pas la peine de frapper pour s’annoncer et entre sans crier gare dans la boutique. Comme dans son souvenir, c’est toujours aussi mal rangé par ici. Mais qu’importe, il n’est pas là pour ça. Grey est un peu plus loin et il n’a pas vu que c’est son Baron qui est entré, il balance alors un bonjour commercial sans encore lever les yeux vers ce potentiel client. Mais Aodhan n’attend pas et lui répond :

« Bien le bonjour, ami Grey... J’espère que les affaires sont bonnes ! »
Et alors qu’il termine sa phrase, il attrape une bourse remplie de pièces d’or qu’il lance doucement sur le comptoir, en attendant la réponse de son compagnon.
© 2981 12289 0

_________________

Power & Justice


« Toute justice vient de Dieu, lui seul en est la source ; mais si nous savions la recevoir de si haut, nous n’aurions besoin ni de gouvernement ni de lois. » JJ.Rousseau

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP:
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t316-ren-loukos http://thesongofravens.forumactif.org/t303-ren-loukos
▲ MESSAGES : 109
▲ POINTS D'INFLUENCE : 457
▲ ÂGE : 44
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Ne roule pas sur l'or, mais noble de par la fonction.
▲ LIEU : En route pour Parve, bloqué dans un tunnel !
▲ METIER OU OCCUPATION : Capitaine des lanciers de Viniel
▲ ALLEGEANCE : Le Culte des Douze
▲ AVATAR & CREDITS : Pedro Pascal
MessageRe: Ce qui est bon pour le commerce • Grey&Aodhan 19/3/2018, 11:31

Image


Vu de l'extérieur, "Le Tout et Rien" n'avait rien de très spécial. C'était une petite échoppe coincée entre deux habitations plus grandes, dans une longue allée de Denebre appelée "la Serpentine". La devanture, avec ses vieilles poutres de bois à colombage, avait une petite vitrine un peu sale qui laissait voir quelques articles en vente, tels que des marmites et casseroles d'occasion, des bottes rapiécées, des petites bouteilles remplies de potions, des petites boites contenant des poudres colorées... Bref, un ensemble un peu hétéroclite qui correspondait à la boutique elle même. Il etait difficile de la définir en un mot, car son propriétaire y faisait et vendait un peu de tout, tant que ça permettait de se faire un peu d'argent.

En effet, Grey Scaggs était plutôt débrouillard et savait comment tirer de petits profits d'un peu de tout, il suffisait de fureter : il faisait les poubelles, ou rachetait pour une bouchée de pain des breloques usagées qu'il retapait et mettait ensuite en vitrine. Et, que Dieu bénisse les pauvres et les radins qui ne pouvaient pas ou ne voulaient pas acheter du neuf et préféraient les occasions du "Tout et Rien" car ils étaient sa principale clientèle.
Son autre source de revenus était les explosifs. Bien sûr, rien de mortel, sans quoi il aurait eu maille à partir avec les autorités depuis belle lurette ! Il proposait à la vente des pétards, des feux d'artifices, des bombes à couleurs de farce et attrape, et des petites charges explosives de poison a placer dans les trous de souris pour se débarrasser des nuisibles, par exemple.

C'était sa passion première, et ses talents d'artificier et de faiseur de bombes frisaient le génie. Ça le peinait parfois d'avoir à proposer des explosifs qu'il se forçait de garder inoffensifs, mais il était bien obligé de se museler. En effet, s'il attirait l'attention ou faisait un pas de travers, il y avait un risque qu'on le reconnaisse ou que la garde lui rende visite, lui dont le passé criminel l'avait forcé à faire profil bas depuis bientôt trois ans maintenant...
Enfin, qu'importe, il fallait savoir se montrer heureux de son sort, car sa situation pourraient être bien pire ! Et puis, il arrivait encore a vendre, sous le manteau et à une clientèle très très restreinte, des bombes un peu plus létales et tellement plus amusantes à fabriquer !

Et il pouvait s'estimer heureux d'avoir eu comme client, un jour, le Baron lui-même ! Oh bien sûr, lorsque l'illustre Aodhan Svanjold était entré dans sa boutique la première fois, Grey avait failli se pisser dessus de peur car il pensait que son heure était venue, qu'il avait été retrouvé, et qu'il allait finir pendu ou prisonnier à vie dans la Tour de Sang. Mais il s'avéra que le Juge Suprême n'avait entendu que du bien de l'artificier de la Rue Serpentine, et Sire Svanjold passa une commande impressionnante de feux d'artifice pour un festival à venir. Il paya grassement et à l'heure, ce qui permit à Grey de vivre comme un prince pendant deux mois !
L'artificier ne sut vraiment jamais si le très illustre (et inquiétant) Juge Suprême était au courant de son passé criminel et s'il avait simplement fermé les yeux sur cette information lors de leur transaction. C'était un noble, avec des fonctions relatives à la justice de surcroît, ce genre de personne savaient tout, ou sinon, finissaient par tout savoir... Ce qui laissa à Grey, à partir de ce jour, une certaine peur latente au ventre de peut-être voir, un jour prochain, Sire Svanjold pointer à nouveau le bout de son nez dans son échoppe pour procéder cette fois ci à une arrestation en bonne et due forme.

Et ce jour arriva.

Grey était assis à son établi, situé derrière le comptoir, et était occuper à fabriquer une petite bombe de couleur qui, lorsqu'elle exploserait, enverrait un nuage de poudre verte pailletée de bleu cyan. Il était tellement concentré sur son ouvrage qu'il ne releva pas la tête et lança simplement un « Bonjouuuuur ! » lorsqu'il entendit une paire de lourdes bottes fouler les vieilles lattes de bois du sol de sa boutique.

« Bien le bonjour, ami Grey... J’espère que les affaires sont bonnes ! » Fit une voix grave et teintée d'un accent noble que Scaggs reconnut aussitôt. S'ensuivit le bruit d'une bourse s'écrasant sur le comptoir tout proche.

Une vague de panique prit l'artificier au corps et au cœur, et il ne put retenir un sursaut en entendant la voix du Juge Suprême. Il fit une mauvaise manipulation et sa petite bombe inachevée lui tomba des mains pour heurter le comptoir et, dans un "Pouf !" inoffensif, elle explosa et projeta un nuage de poudre colorée dans la figure de son créateur. Grey leva une tête maculée de vert et de cyan, à l'expression paniquée, vers le Baron. son oeil unique grand ouvert était braqué sur le Juge et l'autre œil, en bois verni, regardait perpétuellement devant lui et un peu vers le bas.

« Les affaires, Sire ?! Oui- Bonjour, bonjour, Mon Seigneur- » Bredouilla l'artisan alors qu'il se mettait debout et contournait le comptoir pour effectuer quelques courbettes maladroites, ignorant tout de la bonne façon de saluer un noble. Il se dépécha d'aller chercher un grand tabouret afin que le baron puisse s'asseoir alors qu'il continuait : « Les affaires vont fort bien, fort bien, oui, pour preuve, sire, ma boutique est toujours là, 'voyez bien ! Et vous-même ? les affaires baronnesques suivent leur court ?? »

Il était secoué de quelques spasmes qui lui étaient coutumiers, mais qui étaient un peu agravés par la légère panique qui s'était emparée de lui. Que pouvait bien vouloir Sieur Aodhan ?? Était-ce aujourd'hui le jour fatidique ou le Juge venait l'arrêter ?
Le Baron c'était assis sur le tabouret que le commerçant lui avait offert, et Grey refit une courbette non nécessaire qui eut pour effet de faire chuter un peu de poudre colorée de son visage et qui tomba sur l'épaule d'Aodhan, tachant le beau pourpoint en étoffe précieuse.

« Oh pardon. » Marmonna Grey alors qu'il tapotait de sa main -sale, elle aussi- l'épaule du noble pour faire partir la poussière verte...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▲ MESSAGES : 100
▲ POINTS D'INFLUENCE : 95
▲ ÂGE : 43 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Noble
▲ LIEU : Erskan
▲ METIER OU OCCUPATION : Baron & Juge Suprême
▲ ALLEGEANCE : Les Opposants
▲ AVATAR & CREDITS : Craig Parker - Aslaug.
▲ MULTICOMPTES : L'elfette Ciri
MessageRe: Ce qui est bon pour le commerce • Grey&Aodhan 20/3/2018, 10:38
Ce qui est bon pour le commerceGrey & Aodhan
Partners in crimes ••• Aodhan adore les entrées en grande frasques et il faut dire qu'il a bien réussi son coup en surprenant ce vieux Grey. Cet infirme n'a pas l'air très débrouillard mais il ne faut pas se fier aux apparences. Et bien que le Baron sache parfaitement que certaines de ses activités sont illégales, il le laisse avoir cette boutique le " Tout et Rien", qui permet à Grey de vivre convenablement. Il est assez reconnu dans le métier, Aodhan ne le sait que trop bien. Ils ont déjà travaillé ensemble et il faut dire que ce Grey sait ce qu'il fait. Il n'a pas l'air comme ça, mais il maîtrise à la perfection les explosifs et autres artifices. Le Baron sait reconnaître un bon élément lorsqu'il en voit un, ce qui explique qu'il le laisse vaquer à ces occupations et son commerce. Tant que Grey paye convenablement ses impôts et qu'il ne complote pas contre la baronnie, aucune raison d'aller l'embêter.

Mais la Juge Suprême est un peu joueur et quand il voit que le pauvre Grey est tout paniqué lorsqu'il le reconnait, il ne peut s'empêcher de se prendre un peu au jeu. Le commerçant bredouille alors qu'Aodhan lui demande comment vont les affaires, un grand sourire étalé sur ses lèvres. Cette satisfaction de supériorité plait vraiment au Baron, mais il sait s'arrêter lorsqu'il le faut, il ne faudrait pas que ça se transforme en terreur injustifiée. Grey s'affaire pour trouver un siège à son Baron, qu'il trouve rapidement. Aodhan s'installe au comptoir pendant que son sujet tremblait, parcouru de spasmes en tout genre.
« Les affaires vont bien oui ! Quoi qu'un peu ennuyeuses en ce moment, je dois bien l'avouer... Je suis en tout ravi de voir de voir que ta boutique tourne toujours aussi bien ! »

Grey n'arrêtait pas de faire des courbettes inutiles, ce qui amusait grandement le Baron avant que le commerçant ne fasse tomber un peu de sa poudre coloré sur son étoffe. Grey s'excuse, essayant de faire partir la tâche mais ses mains sont aussi toutes sales, ce qui n'arrange rien. Le Baron jette un œil à son étoffe, qui n'est plus qu'un souvenir à présent. Heureusement que ce n'était pas sa belle étoffe en soie ! Il fait signe à Grey de se reculer pour le laisser frotter un peu l'étoffe avant de laisser finalement la tâche telle qu'elle est, tant pis.
« Ce n'est rien Grey, c'était un cadeau de ma sœur... Et autant te dire que je n'aime pas trop ces cadeaux. Elle n'est pas si belle cette étoffe. Qu'en penses-tu ? »

Il sait bien que Grey n'a pas un goût aussi raffiné que le sien mais il voulait surtout détendre cette atmosphère un peu trop pesante avant d'aborder le sujet principal de sa venue.
« Bien, je suis ravi de voir que ta boutique fonctionne, Grey, vraiment. C'est important pour l'économie locale, tu le sais ! »
Le Baron est sincère, il aime voir sa baronnie prospérer, cela lui donne encore plus d'importante à la Cour, ce qui n'est pas négligeable.
« Grey, mon cher ami, prends un siège et installe-toi, nous devons parler affaire... !»
Tout en restant mystérieux, le Baron fait comprendre à Grey qu'il doit fermer sa boutique, le temps de leur entrevue afin de ne pas éveiller les soupçons. Il faut dire que lorsque le Baron fait le déplacement, ce n'est forcément pas pour admirer les dernières trouvailles de la boutique.

© 2981 12289 0

_________________

Power & Justice


« Toute justice vient de Dieu, lui seul en est la source ; mais si nous savions la recevoir de si haut, nous n’aurions besoin ni de gouvernement ni de lois. » JJ.Rousseau

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP:
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t316-ren-loukos http://thesongofravens.forumactif.org/t303-ren-loukos
▲ MESSAGES : 109
▲ POINTS D'INFLUENCE : 457
▲ ÂGE : 44
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Ne roule pas sur l'or, mais noble de par la fonction.
▲ LIEU : En route pour Parve, bloqué dans un tunnel !
▲ METIER OU OCCUPATION : Capitaine des lanciers de Viniel
▲ ALLEGEANCE : Le Culte des Douze
▲ AVATAR & CREDITS : Pedro Pascal
MessageRe: Ce qui est bon pour le commerce • Grey&Aodhan 21/3/2018, 00:28

Image


Au moins, le Baron gardait joyeuse mine, et son sourire fier et conquérant semblait franc et sincère. Peut-être bien que Grey laissait sa paranoïa prendre un peu trop le dessus... Mais il y avait de quoi ! Quand on était recherché, chaque jour pouvait être celui de l'arrestation tant redoutée.

Et peut-être bien que Grey Scaggs allait se faire coffrer pour Outrage a Étoffe, après ce qu'il venait de faire ! Le commerçant regarda piteusement la trace de poudre verte qu'il avait faite sur l'épaule du noble. Ce dernier tenta lui aussi d'épousseter la tache, ce qui n'eut pour lamentable effet que de l'etaler encore plus. Hm. Le mélange est trop dense... C'pour ça qu'il part pas... Faudra corriger ça... pensa vaguement Grey qui ne perdait pas son esprit d'analyse de ses préparations, même lorsque la situation ne s'y prêtait pas.

En lieu et place de quelconque remontrances au commerçant pour avoir taché son costume, Aodhan haussa les epaules et passa l'éponge sur l'incident, prenant une voix enjouée :

- « Ce n'est rien Grey, c'était un cadeau de ma sœur... Et autant te dire que je n'aime pas trop ces cadeaux. Elle n'est pas si belle cette étoffe. Qu'en penses-tu ?
- Beuh... Oui, peut-être ? Elle vous grossit, pour sûr, monseigneur. » Répondit Grey, jamais très doué en conversations et politesses...
- « Bien, je suis ravi de voir que ta boutique fonctionne, Grey, vraiment. C'est important pour l'économie locale, tu le sais ! » Fit le Juge Suprême qui ne perdit pas son enthousiasme. « Grey, mon cher ami, prends un siège et installe-toi, nous devons parler affaire... !»

Et le baron termina sa tirade par un geste évasif en direction de la devanture du "Tout et Rien". Les yeux de Grey se plissèrent dans un air de connivence entendue, et il hocha la tête avant de se rendre près de sa vitrine et de jeter un oeil au-dehors. Pas de gardes attroupés dehors, le Seigneur était venu sans escorte, et ceci permit à Grey de s'apaiser d'avantage : quoi que fut la raison de cette noble visite, cela ressemblait de moins en moins à une possible mise en accusation ou une arrestation. Et c'était tant mieux, car Grey Scaggs aimait tant la liberté que s'il avait fallu faire exploser un Baron pour éviter la prison, il l'aurait fait. Eh oui, Grey Scaggs n'était pas le plus mentalement sain des hommes...

Il tourna une manivelle grinçante afin de faire descendre un store mité par dessus le verre de sa petite vitrine, et tira un rideau poussiereux pour recouvrir le carreau de la porte. La pénombre s'empara de la boutique que Grey connaissait par coeur, aussi n'eut-il aucun mal a se déplacer vers une étagère pour y prendre une grande lampe a huile et une petite sphère enrubannée de bandelettes de papier qui tenait dans la main. L'artificier ouvrit la trappe de la lampe à huile pour la refermer après y avoir jeté la boule. Il posa la lampe sur le comptoir et la secoua rapidement. Après avoir subi plusieurs chocs, la préparation contenue au coeur de la couche de papier protectrice émit un petit claquement sonore et s'embrasa. De vives flammes bleues s'élevèrent alors entre les parois de la lampe et offrir un brillant éclairage pour les deux hommes qui s'apprétaient a discuter. Pourquoi s'embêter à claquer deux silex ensemble pendant 10 minutes pour produire une minable étincelle afin d'allumer une lampe, quand on pouvait produire du feu plus rapidement avec une mini-bombe...

« Eh beh, parlons, Sire Svanjold, j'vous écoute. » Fit Grey en attrapant un chiffon. Il s'assit sur le comptoir et entreprit de débarbouiller son visage poudré de vert et cyan, laissant le noble lui exposer la raison de sa visite.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▲ MESSAGES : 100
▲ POINTS D'INFLUENCE : 95
▲ ÂGE : 43 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Noble
▲ LIEU : Erskan
▲ METIER OU OCCUPATION : Baron & Juge Suprême
▲ ALLEGEANCE : Les Opposants
▲ AVATAR & CREDITS : Craig Parker - Aslaug.
▲ MULTICOMPTES : L'elfette Ciri
MessageRe: Ce qui est bon pour le commerce • Grey&Aodhan 23/3/2018, 10:33
Ce qui est bon pour le commerceGrey & Aodhan
Partners in crimes ••• Grey est exactement l'homme qui lui faut, le Baron en est persuadé. Malin, qui n'éveille pas les soupçons, c'est parfait. Aodhan se repositionne sur son tabouret, comme il peut, tout en ignorant cette tâche. Il voit que le commerçant est sincèrement désolé et au lieu de le blâmer, il en plaisante.
« C'est vrai qu'elle n'est vraiment pas taillée pour moi, cette étoffe. Merci de ton honnêteté, Grey. Tu sais que je l'apprécie. »

Le Juge Suprême est passé maître dans l'art de la manipulation et bien que ces compliments sont l'air sincères, ils n'ont que pour vocation de rassurer Grey et de lui faire comprendre qu'il n'aura pas d'autre choix que d'accepter l'offre que va lui faire le Baron. Il serait très mal venu de sa part de refuser de toute façon. Et Aodhan a des moyens de persuasion.

Grey s'exécute lorsque le Baron lui suggère de fermer sa boutique, la bourse qu'il a déposé couvre largement les frais de cette inopinée fermeture. Le commerçant prend tout de même la peine de vérifier que personne ne les observe du dehors, il doit sentir que la situation est importante. Après avoir fermé le rideau, certes miteux, de l'ouverture, la pénombre s'installe dans la boutique. Rien de bien effrayant, mais l'ambiance colle parfaitement à la situation. Grey s'active, marchant d'un pas assuré vers l'endroit qu'il vise, connaissant par cœur ses allées et ses rangements. Le Baron le suit furtivement du regard, l'esprit assuré qu'il a pris la bonne décision de lui offrir cette seconde chance et la possibilité de monter son échoppe. Il gagne maintenant sa vie honnêtement et Aodhan passe volontiers sur les quelques affaires illégales qu'il peut traiter parfois. Lui-même n'est pas irréprochable...

Pendant que Grey farfouille dans ses tiroirs, Aodhan essaye de refaire partir la tâche de son étoffe, mais en vain, elle semble vraiment bien incrustée. Tant pis, il s'en débarrassera une fois de retour au château. Un bruit provient de l’endroit où se trouve Grey et quelques secondes plus tard, une vive lumière vient éclairer la lanterne que Grey met en place. Malin ce bonhomme ! Et il ne lui aura pas fallut beaucoup de temps pour faire naître ces flammes. Ce que voit le Baron lui plait de plus en plus. Grey est vraiment l'homme de la situation. Les yeux brillants et le sourire grandissant, Aodhan se frotte les mains avant de remettre sa cape derrière lui et attendre que Grey s'installe. Le petit homme attrape un chiffon, se hisse sur un tabouret en face du Baron et entreprend de se débarbouiller un peu, c'est vrai qu'en la présence d'un Noble, il est plus que recommandé d'être présentable. Il lui laisse ensuite la parole et après quelques instants de silence, le Juge Suprême commence son histoire.

« Mon cher Grey, j'ai besoin de toi. »
L'art et la manière de persuader. Le Baron plonge son regard dans celui du commerçant afin qu'il comprenne qu'il n'a pas, vraiment, le choix que de l'écouter attentivement.
« Vois-tu, j'aimerais faire passer quelques messages... Discrètement à la Cour. Mais sans que l'on comprenne que ça vienne de moi. »
Il se frotte un peu les mains avant de reprendre.
« Comme tu t'en doute, je dois prêter allégeance à la Reine et faire tout pour aller en son sens. »
Il reste volontairement évasif mais précis, afin que Grey le comprenne bien.
« Cependant, je ne suis pas toujours d'accord avec les instructions de la Reine. Et j'aimerais qu'elle comprenne qu'il n'y a pas que des personnes favorables à sa cause qui l'entoure. Tu vois ce que je veux dire ?  »
Avant de poursuivre davantage, Aodhan veut prendre le temps de voir si Grey comprend d'où il veut venir. Il ne faudrait pas qu'il comprenne mal ses intentions...

© 2981 12289 0

_________________

Power & Justice


« Toute justice vient de Dieu, lui seul en est la source ; mais si nous savions la recevoir de si haut, nous n’aurions besoin ni de gouvernement ni de lois. » JJ.Rousseau

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP:
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t316-ren-loukos http://thesongofravens.forumactif.org/t303-ren-loukos
▲ MESSAGES : 109
▲ POINTS D'INFLUENCE : 457
▲ ÂGE : 44
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Ne roule pas sur l'or, mais noble de par la fonction.
▲ LIEU : En route pour Parve, bloqué dans un tunnel !
▲ METIER OU OCCUPATION : Capitaine des lanciers de Viniel
▲ ALLEGEANCE : Le Culte des Douze
▲ AVATAR & CREDITS : Pedro Pascal
MessageRe: Ce qui est bon pour le commerce • Grey&Aodhan 23/3/2018, 21:15

Image


Eclairés par les flammes bleutées déclenchées dans la lampe par la petite bombe, les deux hommes commencèrent à deviser. Enfin, surtout le Baron, qui apparemment était venu au "Tout et Rien" avec une idée bien précise en tête. Grey fixa son œil unique sur le noble alors qu'il continuait de s'essuyer les joues au chiffon, étalant la poudre qui avait résolument du mal à partir.

Prenant une voix basse et sur le ton de la confidence, Aodhan Svanjold commença :
« Mon cher Grey, j'ai besoin de toi. Vois-tu, j'aimerais faire passer quelques messages... Discrètement à la Cour. Mais sans que l'on comprenne que ça vienne de moi. » Fit-il, rivant ses yeux dans celui de Grey avant de se frotter les mains.
« Comme tu t'en doute, je dois prêter allégeance à la Reine et faire tout pour aller en son sens. Cependant, je ne suis pas toujours d'accord avec les instructions de la Reine. Et j'aimerais qu'elle comprenne qu'il n'y a pas que des personnes favorables à sa cause qui l'entoure. Tu vois ce que je veux dire ?  »

Les jeux des puissants et les manipulations qu'ils ourdissaient échappaient souvent aux petites gens du peuple, qui se contentaient de vivre leur vie en espérant ne pas payer trop d'impôt et mourir vieux. Grey n'y faisait pas forcément exception. Pour lui comme pour tant d'autre, c'était sa survie qui primait, peu importait qui s'installait sur le trône de Balaïa. Il était recherché, et à moi que sa Grâce Elise Hyld décide du jour au lendemain de gracier tous les fuyards se soustrayant à l'emprise de la justice, il n'avait pas grand chose à attendre de la Reine, pour qui il était indifférent. Elle ou un autre, peu importait : le soleil continuerait de se lever, et il continuerait de faire des bombes.
Mais, comme beaucoup d'autres aussi, il parlait le langage de l'argent, et le baron lui avait lancé une lourde bourse pour un éventuel travail à accomplir, alors Grey allait s'efforcer de voir les choses sous l'angle noble du Juge Suprême. Il l'écouta avec attention. Ainsi, il souhaitait monter un complot dans le but de déstabiliser la Reine pour qu'elle reste consciente qu'elle n'avait pas que des soutiens en Balaïa... Et bien sûr, personne ne devait savoir que le vil baron Svanjold était l'instigateur. Le commerçant se demanda bien qu'est ce qui avait poussé le Juge à venir le voir lui, Grey Scaggs, qui était plutôt connu pour ne pas faire les choses discrètement et dans la dentelle...

« Je crois, oui... » Répondit l'artificier en hochant lentement la tête.
« Vous voulez faire un sale coup pour mettre des bâtons dans les trous... Dans les roues... ? » Poursuit-il en se grattant la barbe et en fronçant les sourcils, plus très sûr de l'expression, qu'il laissa tomber finalement.
« ... Pour embêter la Reine. Donc je suppose que vous allez vouloir que je fabrique des bombes pour faire exploser des trucs à elle ? Enfin, je dis ça, mais j'sais pas, vous aviez peut-être autre chose en tête ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▲ MESSAGES : 100
▲ POINTS D'INFLUENCE : 95
▲ ÂGE : 43 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Noble
▲ LIEU : Erskan
▲ METIER OU OCCUPATION : Baron & Juge Suprême
▲ ALLEGEANCE : Les Opposants
▲ AVATAR & CREDITS : Craig Parker - Aslaug.
▲ MULTICOMPTES : L'elfette Ciri
MessageRe: Ce qui est bon pour le commerce • Grey&Aodhan 23/3/2018, 23:01
Ce qui est bon pour le commerceGrey & Aodhan
Partners in crimes •••Le commerçant a bien du mal à ôter toute cette poudre colorée de son visage et Aodhan se dit que son étoffe est définitivement fichue. Tout n’est pas au point au Tout et Rien finalement ! Mais il passe sur ce détail qui n’est pas vraiment important. Il se concentre sur Grey, afin de voir s’il comprend bien tout ce qu’il lui dit. Car, le Baron a cru entendre des personnes rapporter que le vieux Scaggs n’avait plus toute sa tête. Il ne faudrait pas qu’il se trompe entre faire sauter la Reine et sa tête. Mais comme tout paysan, le choix d’un ou d’une monarque ne change pas la face du monde. Que ça soit Élise ou bien une autre personne sur le trône, rares sont les paysans à y prêter une réelle importance. Et Grey ne semble pas couper à cette règle.

Aodhan repporte son attention sur son interlocuteur qui semble avoir tout de même un peu de mal à raccrocher les wagons. Il hoche la tête, lentement, comme s’il se répétait l’histoire du Baron pour bien tout saisir. Il continue avec un proverbe dont il ne se souvenait plus de la fin, ce qui fait sourire Aodhan, qui le corrige gentiment avant de le laisser poursuivre.
« Oui, c’est bien les bâtons dans les roues ! »

Grey semble avoir saisi l’idée, maintenant, il va falloir lui expliquer comment ça va se dérouler. Mais l’artificier l’a presque devancé et alors qu’il allait commencer à lui répondre, Grey reprend la parole pour tourner la situation dans un jargon qu’il comprend mieux. En l’écoutant, Aodhan hoche la tête, un sourire narquois s’installe fièrement sur son visage, à mesure qu’il imagine la scène se dérouler. Il se prend même à rêver quelques instants, ce qui laisse un silence un peu pesant mais qui ne semble pas gêner le commerçant, qui reprend sa débarbouillage.
« C’est exactement ça Grey ! Tu as compris, j’étais persuadé que tu étais l’homme qu’il me fallait ! »

Il savait qu’en disant cela, il allait devoir le payer pour sa collaboration, ce qui lui semble le plus normal du monde. Il attrape alors une bourse plus lourde que la précédente, qu’il pose devant lui avant de la pousser vers Grey et de reprendre ses explications.
« Voici une partie du paiement, si tu acceptes de travailler avec moi. Naturellement, je t’assure toujours ma protection et te promet qu’aucun garde de la Reine ne viendra t’arrêter pour tes crimes passés. Tu es en sécurité ici. »

Le Juge Suprême se veut rassurant, afin que Grey coopère, même s’il est persuadé qu’il l’a convaincu avec sa nouvelle bourse que le commerçant ne lâche pas des yeux.
« Je souhaite en effet faire exploser quelques effets de la Reine... Mais ce ne sont pas des “choses”... Plutôt des personnes. »
Aodhan est prudent et l’annonce plus doucement. Il sait que Grey a déjà tué mais il ne connaît pas son point de vue par rapport à cela maintenant. Il ne voudrait pas le froisser, naturellement. Il semble pourtant déceler dans son regard, enfin dans son yeux encore valide, une petite lueur. Celle de la compétition, de l’ambition. Il sait alors qu’il a appuyé sur le bon bouton.
© 2981 12289 0

_________________

Power & Justice


« Toute justice vient de Dieu, lui seul en est la source ; mais si nous savions la recevoir de si haut, nous n’aurions besoin ni de gouvernement ni de lois. » JJ.Rousseau

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP:
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t316-ren-loukos http://thesongofravens.forumactif.org/t303-ren-loukos
▲ MESSAGES : 109
▲ POINTS D'INFLUENCE : 457
▲ ÂGE : 44
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Ne roule pas sur l'or, mais noble de par la fonction.
▲ LIEU : En route pour Parve, bloqué dans un tunnel !
▲ METIER OU OCCUPATION : Capitaine des lanciers de Viniel
▲ ALLEGEANCE : Le Culte des Douze
▲ AVATAR & CREDITS : Pedro Pascal
MessageRe: Ce qui est bon pour le commerce • Grey&Aodhan 24/3/2018, 23:06

Image



Un léger silence s'installe après que Grey aie résumé les dires du baron, et ce dernier s'élargit un brin alors qu'il sembe savourer les détails d'un plan qu'il est pour l'instant le seul à connaître, mais qu'il ne tarde pas à expliquer plus en détail à son futur associé :

« C’est exactement ça Grey ! Tu as compris, j’étais persuadé que tu étais l’homme qu’il me fallait ! » Répond-il à la simplification de Scaggs avant de fouiller dans sa poche pour en sortir une bourse encore plus grosse. Alors ça, c'était plutôt étonnant. Il avait déjà arrosé l'artificier d'une certaine somme à son arrivée, et voilà qu'il lui jetait à nouveau un sac de pièces sonnantes et trébuchantes ! Eh bien eh bien eh bien, pour faire preuve de telles largesses, ça devait être un fier service que le noble comptait lui demander...

« Voici une partie du paiement, si tu acceptes de travailler avec moi. » Continua le baron, pas peu fier de son effet de manche. « Naturellement, je t’assure toujours ma protection et te promet qu’aucun garde de la Reine ne viendra t’arrêter pour tes crimes passés. Tu es en sécurité ici. »

Grey ouvrit la bourse de cuir et y vit, à l'intérieur, un tas conséquent de pièces qui luisaient doucement sous la lumière bleutée de la lampe. Son oeil unique se releva vers le baron alors que ses doigts osseux se refermaient autour du sac d'argent, tels des serres.

« Je souhaite en effet faire exploser quelques effets de la Reine... Mais ce ne sont pas des “choses”... Plutôt des personnes. » Conclut enfin le Juge Suprême, ce à quoi Grey répondit par un léger soupir. Il avait vainement espéré quelque chose de plus... grandiose ? Faire exploser un pont, un chateau, une armada de bateaux, ça oui, c'était intéressant. Forcer d'imposantes structures à s'effondrer comme des chateau de cartes, être un architecte de la destruction, cela avait quelque chose de grisant ! Les personnes, c'était fragile, ça pétait comme des merdes. Bien sûr, c'était assez surprenant de voir les jets de sang et la barbaque s'étaler sur plusieurs mètres la première fois, mais au final, les humains et les elfes avaient cette fragilité intrinsèque qui les rendaient ennuyeux. Bien sûr, Grey n'était pas de bois, pas comme sa jambe, et il comprenait la tristesse de perdre un être cher, et l'atrocité inhérente de la mort. Mais d'un point de vue purement pragmatique, dans ses yeux d'artificier, faire exploser un bonhomme, c'était moins rigolo que de parvenir à faire tomber une tour.

Enfin bon ! Le baron payait bien, et pour une bourse bien pleine, Grey saurait mettre de côté le manque de défi de la requête, et tenterait de remplir sa part du marché.

« D'accord. D'accord d'accord, oui. » Fit-il alors qu'il sortait un calepin et ecrivait maladroitement de la main gauche, la droite ayant trois doigts de moins. « Combien ils sont ? Et c'est où ? Vous voulez qu'ils soient reconnaissables, après ? Ou bien faut vraiment en faire de la charpie ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
▲ MESSAGES : 100
▲ POINTS D'INFLUENCE : 95
▲ ÂGE : 43 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Noble
▲ LIEU : Erskan
▲ METIER OU OCCUPATION : Baron & Juge Suprême
▲ ALLEGEANCE : Les Opposants
▲ AVATAR & CREDITS : Craig Parker - Aslaug.
▲ MULTICOMPTES : L'elfette Ciri
MessageRe: Ce qui est bon pour le commerce • Grey&Aodhan 11/4/2018, 09:43
Ce qui est bon pour le commerceGrey & Aodhan
Partners in crimes ••• Le Juge Suprême est prudent, toujours lorsqu'il annonce qu'il doit éliminer quelques personnes bien placées. Il ne savait pas quelle allait être la réaction de Grey et il fut quelque peu déçu de voir que l'artificier ne soit pas plus en joie face à ce projet qui s'annonce sympathique à mettre en place. Le Baron lève les yeux au ciel un moment, alors que Grey semble réfléchir quelque peu avant de poser à nouveau son regard sur la bourse et la ramener à lui, en validant la requête du Baron. Mais Aodhan n'est pas dupe, il voit bien que Grey semble... Déçu ? Bien qu'il pense à ses intérêt, Aodhan aime savoir ses sujets épanouis, ce qui ne semble pas être le cas de Scaggs. Mais il est coopératif et questionne alors le Baron sur la logistique.
« Attends Grey, tu sembles un peu déçu... Est-ce que cette mission ne te convient pas ? Qu'est-ce qu'il faudrait pour que ça te botte davantage ? Dis-moi, nous pouvons surement trouver un meilleur arrangement, toi et moi. »

Aodhan est persuadé qu'une personne qui aime ce qu'elle fait, le fait de la meilleure des façons. Et Grey doit prendre du plaisir dans cette mission car il ne faudrait pas qu'il la bâcle et qu'il rate ses cibles. La réputation de la Baronnie et de ce que l'on peut y faire est en jeu. Rien ne vaut les commérages d'un marchand recherché par la Reine. Le baron prend une grande inspiration, pose son regard sur l'artificier, lui intimant l'ordre silencieux de se confier sur ce qu'il aimerait vraiment mettre en place.

Le Juge Suprême se prend alors à rêver d'explosions grandioses, déstabilisant ainsi la Reine et lui faisant comprendre que tout le monde n'est pas de son côté, sans se douter un seul instant que c'est Aodhan qui est derrière tout ça. Il aime agir dans l'ombre pour mieux apprécier ses victoires. Faire paraître qu'il est innocent et de bonne compagnie alors qu'il complote dans le dos de ses ennemis. Voilà à quoi le Baron aime jouer.

Grey ne reprend pas la parole tout de suite alors le Baron change de sujet pour désamorcer un peu la situation.
« Aurais-tu un peu d'eau fraîche Grey ? Le voyage a été un peu long et un peu d'eau me ferait du bien ! »
Il espère que Grey ne va pas finalement changer d'avis mais au contraire, qu'il va lui confier ses plus sombres idées, afin de voir comment ils peuvent travailler ensemble.

© 2981 12289 0

Spoiler:
 

_________________

Power & Justice


« Toute justice vient de Dieu, lui seul en est la source ; mais si nous savions la recevoir de si haut, nous n’aurions besoin ni de gouvernement ni de lois. » JJ.Rousseau

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: Ce qui est bon pour le commerce • Grey&Aodhan
Revenir en haut Aller en bas
Ce qui est bon pour le commerce • Grey&Aodhan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Combat arms
» Trucs et astuces pour gagner de l'argent facilement
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Song of Ravens-
Sauter vers: