Legacy [Vanwyn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: Baronnie Morghun :: Gresse
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP:
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t304-shara-morghun-she-s-brave-and-fearless http://thesongofravens.forumactif.org/t300-shara-l-armure-entre-
▲ MESSAGES : 121
▲ POINTS D'INFLUENCE : 193
▲ ÂGE : 42 ans
▲ RACE : Humaine
▲ STATUT SOCIAL : Noble
▲ LIEU : Gresse la plupart du temps, Orytte et parfois la Cour
▲ METIER OU OCCUPATION : Baronne
▲ ALLEGEANCE : La Couronne
▲ AVATAR & CREDITS : Lena Headey (Mina-Ligeia)
MessageLegacy [Vanwyn] 2/10/2017, 21:42

La légende des Ravens avait traversé les décennies, et Shara l’avait écoutée enfant, bercée, passionnée et effrayée tour à tour par les récits qu’elle entendait.
Les hommes les racontait encore et encore, dans les auberges, leur choppe de vin à la main, ou dans les salles de veilles. Une jeune Shara les avait entendues. Elle était discrète dans des endroits où personne ne s’intéressait à elle, ayant fui l’espace de quelques heures l’étouffante maison familiale, et où il valait mieux qu’on ne la trouve pas. Mais malgré les représailles qui pouvaient l’attendre. Shara choisissait de s’y risquer. Oh elle n’y allait pas bien souvent mais cela rendait chacun de ses escapades d’autant plus importantes. Chez elle on ne lui parlait pas de batailles épiques, à l’exception du maitre d’armes. Ce qui aurait effrayé d’autres la maintenait haletante et elle rêvait à son tour, de filer à l’aventure.
Des années plus tard, elle n’avait pas fait le dixième d’aventure de ces hommes d’exception, mais elle avait eu son lot d’histoires, sans compter que s’occuper de politique était tout un art, aussi affuté que celui des guerriers. Avec le recul c’était sans doute une bonne chose qu’elle n’ait pas suivi une vie trop hors normes. Elle n’aurait jamais rencontré son mari et n’aurait pas eu sa fille. La famille chère à son cœur valait toutes les batailles qu’elle n’avait pas vécues.
En revanche les années ne lui avaient pas enlevé cet émerveillement pour les récits fabuleux et quant à ses oreilles lui étaient parvenues les rumeurs du retour des héros, la dame ne les avait pas ignorés. Etait-ce vrai ou faux, pouvaient-ils se permettre d’y songer, les Ravens refouleraient-ils leurs terres ? Leur contrée était le fief des Morghun, la terre qui les avait vus apparaitre. L’agitation fut notable jusqu’à ce que les rumeurs se confirment, et que l’une des riches familles de la baronnie leur donne une première mission. Les barons eurent vent de cette affaire et ne laissèrent pas passer l’opportunité de rencontrer les nouveaux Ravens, jugeant utile de se faire une opinion d’eux-mêmes, savoir si ces hommes avaient les idéaux des anciens, comme ils étaient contés, ou s’il ne fallait y voir qu’une stupide farce.
Les Ravens tout juste revenus de leur mission furent conviés à se présenter à la maison régente dans la magnifique ville de Gresse. L’accueil fut sobre, loin des foules. La baronne était évidemment présente aux côtés de son époux, et ce fut elle qui prit la première la parole, alors qu’elle se levait pour se présenter face à eux.
« Bienvenue dans la baronnie Morghun nobles guerriers. Voilà mon époux Rowan Morghun et moi-même Shara Morghun, nous sommes fiers de vous recevoir. »
Sa robe frôlait le sol, dans un bruit de fin tissu, alors qu’elle saluait chacun d’entre eux.
« Depuis quelques temps courent des rumeurs dans ces terres, et des vieux récits reviennent, où l’on dit qu’une fière troupe de courageux guerriers avait pour devoir de protéger le royaume de Balaïa. »
Ces mots étaient tintés d’un sourire moins moqueur que serviable. Une pointe d’amusement vrillait ses mots tandis qu’un intérêt certain se faisait sentir.
« L’on dit que leurs héritiers sont décidés à porter leurs couleurs… »
Un autre sourire encore plus fier.
« Peut-être même à honorer leur réputation ou voir même les surpasser. »
Rowan s’était levé également et avait rejoint sa femme alors qu’il échangeait des saluts à son tour, et ce fut lui acheva sa pensée, finissant les mots qu’elle avait débutés.
« Notre bon ami Ghladon nous a parlé de vos exploits, et nous n’avions qu’une seule envie, les entendre de vos bouches, ainsi que de vous connaitre. Nous joindrez-vous pour un repas ? Vous êtes nos invités ce soir. »
La baronne hocha la tête, tandis que son regard se posait sur le visage délicat d’une femme dont la beauté n’écartait pas la force, et qu’elle reconnut d’une autre nature que celle humaine.
Elle était elfe.
Son regard plein d’admiration fut suivi d’un geste aimable, invitant leurs invités à les précéder dans la salle à manger, où s’entassaient déjà maintes victuailles, de quoi rassasier à souhait le groupe de guerriers.

*****

Le repas prit fin de longues heures ensuite. Le soleil jouait déjà avec l’horizon lorsque Shara quitta enfin la table pour se diriger vers le balcon principal de l’onéreuse demeure. Un peu plus tôt elle avait vu la silhouette de l’une des guerrières s’y échapper.
« Dame Aënor ? » appela-t-elle doucement.
Bien loin d'elle était l’idée que l’elfe puisse être de sang noble, mais elle n’aurait sans doute pas trouvé de meilleure appellation.
« Puis-je vous accompagner pour cet instant de tranquillité ? »
Elle avança à ses côtés, un air avenant sur le visage.
« Vous devez excuser ma curiosité, je n’ai côtoyé que bien peu d’elfes au cours de ma vie, et je peux paraitre rude en vous disant cela mais j’ai goût de vous connaitre un peu plus. »
Son interlocutrice pouvait-elle sentir l’engouement totalement dénué de méchanceté de la baronne ? Serait-elle lire à travers les traits de cette femme ? Et quand bien même pouvait-elle lire ses émotions, pouvait-elle voit son passé ?
Un jour Shara avait rencontré un elfe, une rencontre qu’elle avait gardée entre ses meilleurs souvenirs, qu’elle tenait comme précieuse mémoire. Et que la femme en face d’elle venait de raviver. Sans s’en rendre compte, le sourire de Shara brillait tout bonnement d’une facon éclatante, alors qu’elle observait Vanwyn.
« Etes-vous depuis longtemps dans Balaïa ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t83-your-fight-is-over-vanwyn-nel-aenor http://thesongofravens.forumactif.org/t67-vanwyn-nel-aenor-warri
▲ MESSAGES : 1039
▲ POINTS D'INFLUENCE : 140
▲ ÂGE : 150 ans
▲ RACE : Elfe
▲ STATUT SOCIAL : Noble, héritière de la famille Aënor
▲ LIEU : Korina
▲ METIER OU OCCUPATION : Mercenaire, elle appartient au groupe des Ravens
▲ ALLEGEANCE : Les Renégats
▲ AVATAR & CREDITS : Jaimie Alexander - vintage phonic
▲ MULTICOMPTES : x
MessageRe: Legacy [Vanwyn] 30/10/2017, 01:23





Legacy
feat Shara Morghun

Le sang coule de sa main tandis qu'elle appose sa signature sur le Code d'Honneur des Ravens.  Un parchemin désormais jauni par le temps où l'on peut encore deviner les signatures des mythiques fondateurs de la compagnie. Le parchemin absorbe lentement le sang, le figeant en-dessous de la marque laissée par Hirad, le père de Coeurfroid. Il ne souhaitait pas cette vie de danger sur les routes pour son fils mais pourtant le destin en a décidé autrement. Mais, le contexte était radicalement différent : La guerre a laissé place à la paix et cela fait des décennies qu'aucun conflit n'a ouvertement éclaté. Il n'y a pas de chevauchée épique jusqu'à Parve, juste des caravanes de l'Alliance Marchande à protéger. La solennité du moment étreignit le cœur de l'elfe qui avait la sensation d'être enfin à sa place, loin de l'étouffante vie de la noblesse.

Un jour alors que l'elfe reprenait des forces, une première mission fut confiée aux Ravens : un noble de la maison Ghladon désirait que les Ravens protègent la caravane transportant divers tissus précieux et du vin jusqu'à Gresse, fief de la Maison Morghun. Une lueur nostalgique avait alors brillé dans les yeux de leur chef : si la Volière est le lieu de rassemblement des Ravens, c'est la Baronnie Morghun qui fut le lieu de naissance de la légende. La nouvelle de leur retour se répand ainsi à la vitesse de l'éclair et on ne cesse de vouloir en éprouver la véracité. Sont-ils assez dignes pour porter le nom des Ravens ? Seront-ils assez courageux et braves pour écrire la suite de la légende ? Tant de questions, auxquelles même les successeurs des Ravens n'ont pas encore la réponse même s'ils ont adopté le même code que leurs pères spirituels ...

La mission s'était déroulée sans encombre : les Ravens n'eurent qu'à croiser le fer que par deux fois contre des brigands à l'allure dépenaillée qui furent surpris par la discipline des mercenaires alors même qu'ils n'avaient pas adopté la configuration idéale de 3 guerriers aux pointes du triangle avec les 3 mages au centre de celui-ci. En effet, les mages de la compagnie évitaient le plus possible d'utiliser la magie suite à l'escalade de violence entre les Cités Collégiales et L'Ordre des Inquisiteurs. D'autant plus que la Baronnie Morghun est le fief de cette même religion d'état proscrivant l'utilisation de la magie. Ce qui ne les désavantageait pas forcément car Vanwyn était tout aussi habile avec son épée à la main qu'avec une orbe de feu. Et c'est généralement le cas de tous les mages du groupe : la magie est un outil puissant mais elle nécessite de l'espace. Ce qui n'est pas toujours le cas : dans un corps à corps un mage désarmé n'est qu'un homme mort. Une lame d'acier file toujours plus rapidement vers le cœur qu'un fil de mana.

Une fois la mission achevée, les Ravens furent conviés par les barons eux-même dans leur fief. Une invitation qui ne se refusait pas malgré la volonté de Coeurfroid de ne pas trop s'impliquer dans la politique du royaume. Il grommelait sans cesse que cela n'attirerait que des ennuis au groupe de guerrier. Ils se rendirent dans la riche demeure dès qu'ils franchirent les portes de Gresse :leurs habits de cuir portant encore les traces d'un long voyage sur les routes. Contrairement à leurs armes polies avec soin qui semblaient toutes sortir de la forge. Ces mêmes armes, ils les confièrent aux gardes en vertu des convenances sur l'hospitalité. Toutefois l'elfe avait gardé une lame dans sa botte et c'était sans doute le cas de ses compagnons : ce choix n'était pas motivé par la crainte mais par l'habitude. Cette maniaque habitude pourrait sauver la vie des Barons si les Opposants se décidait à retirer à la Reine ses plus fidèles alliés. Vanwyn était d'ailleurs captivée par la baronne qui les accueilla. Cette femme était vêtue comme toutes les autres nobles mais l'éclat brillant dans ses yeux trahissait autre chose. De plus, il semblait que le couple était uni par un amour sincère et fusionnel. Ce qui était fort rare chez les nobles, Vanwyn en savait quelque chose puisqu'elle a échappé à ce sort peu enviable grâce à la complicité de son grand-père et grâce aux Ravens. Coeurfroid pris la parole en leur nom à tous tandis que les autres membres de la compagnie saluait les barons du mieux qu'il le pouvait.

<< - C'est un honneur d'être invité dans votre demeure et de partager votre repas.>>
Une brève pause tandis que Coeurfroid gêné, ignora comment poursuivre sans offenser les Barons.
<< - Nous sommes fiers de porter les couleurs des Ravens et nous espérons être digne de l'héritage laissé par ces héros. >>
D'un accord commun, les Ravens frappèrent du poing leur poitrines ornées d'un corbeau.

Le repas se déroula dans un silence agréable, brisé seulement par le bruit des couverts et par la conversation entre Coeurfroid et les barons. La noble elfe se replongea facilement dans les conventions d'un tel repas : les coudes bien à plat sur la table, l'utilisation des différents couverts selon le plat servi ... Toutefois, elle ne put retenir un sourire moqueur à la vision du sourcil de Ghrazran se levant d'un air interrogateur avec deux couteaux dans chaque main.

L'elfe s'excusa vers la fin du repas, cherchant l'air frais du soir. Le repas était délicieux mais cela l'avait replongé dans des souvenirs d'une vie désormais révolue. Elle n'était plus noble mais simplement une guerrière anonyme. Les coudes appuyés sur le balcon, elle soupira et regarda l'étoile du Nord qui brillait d'un éclat peu commun. Un bruissement de robe l'avertit de l'arrivée de Shara Morghun. Celle-ci s'exprima d'une voix chaleureuse et douce.
<< - Ma Dame, je vous en prie vous ne me dérangez point. Vous êtes dans votre propre demeure et les étoiles éclairent notre rencontre>> compléta-t-elle en inclinant légèrement la tête vers le ciel illuminé.

Les propos de la Baronne sur les elfes firent naître un sourire sur le visage de Vanwyn. L'elfe attisait toujours cette espèce de curiosité enfantine auprès des gens qui la voyait pour la première fois. Cette curiosité était le plus souvent bienveillante mais parfois elle n'avait pour but que de ségréger son espèce : les elfes entant que "non-humains" pouvaient être considérés comme des monstres de part leurs différences physiques.

<<- Il est vrai que les elfes arpentent peu le sud du royaume. J'ai moi-même croisé peu de mes semblables depuis mon arrivée ici. >>
Vanwyn s'était cachée avec soin de son propre peuple afin de s'assurer que personne ne reconnaisse la noble en fuite. Elle possédait après tout les cheveux châtains caractéristiques de sa maison. L'emploi de "Dame" par la noble femme avait d'ailleurs fait tiqué Vanwyn avant qu'elle ne s'aperçoive de la stupidité de sa réaction.

<< - Je serais ravie de répondre à vos différentes questions. Cela fait un an que j'arpente le royaume auprès des Ravens même si je l'ai déjà visité il y a des années de cela alors que vous n'étiez pas encore née. A vrai dire, vous me rappelez quelqu'un Dame Morghun>> répondit l'elfe.

Elle lui rappelait elle-même : Shara est ce que Vanwyn aurait pu devenir lorsque son père lui aurait laissé les rênes de la Maison Aënor. Une guerrière qui aurait rangée son épée au fourreau et usant des mots comme des lames tranchantes.




CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP:
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t304-shara-morghun-she-s-brave-and-fearless http://thesongofravens.forumactif.org/t300-shara-l-armure-entre-
▲ MESSAGES : 121
▲ POINTS D'INFLUENCE : 193
▲ ÂGE : 42 ans
▲ RACE : Humaine
▲ STATUT SOCIAL : Noble
▲ LIEU : Gresse la plupart du temps, Orytte et parfois la Cour
▲ METIER OU OCCUPATION : Baronne
▲ ALLEGEANCE : La Couronne
▲ AVATAR & CREDITS : Lena Headey (Mina-Ligeia)
MessageRe: Legacy [Vanwyn] 2/11/2017, 18:37
Sur les terres de Balaïa, les rumeurs couraient sur les Elfes, ce peuple qui vivait pour la plupart loin des hommes, avec raison sans doute. De leur royaume, l’on racontait nombre d’incroyables récits. L’on disait que la beauté de leurs demeures n’équivalait qu’à celle des elfes eux-mêmes. Shara rêvait de fouleur leurs terres, d’en découvrir leurs richesses, d’apprendre leurs coutumes, de savoir leurs secrets. Une envie de savoir qui ne se concrétisait pas. Peu d’elfes se laissaient voir dans Balaïa. Il en était de même pour les nains. Eux avaient vu leur nombre se réduire. Leur identité s’était dissipée et leur culture perdue. Regrettable de l’avis de la baronne, qui n’avait pas manqué d’apprécier la présence de l’un d’entre eux, entre ses invités, ce soir à sa table.
Ghrazran Olvendar était un invité remarquable sur tous les plans. Elle s’était d’ailleurs bien amusée en le voyant manger, pas parce qu’elle se moquait de lui car il n’avait que peu de manières, mais parce qu’il était rafraîchissant de le voir, s’étonnant sur chaque détail. Il n’avait pas les minauderies des plus riches. La noble ne s’en était pas offusquée, loin de là, et elle espérait plus tard dans la soirée, lui parler à son tour.
Pour l’instant elle restait avec l’elfe. Au dessus les étoiles brillaient. Shara avait levé les yeux quand Vanwyn lui avait montré les astres. Laissant son regard dériver sur l’horizon, elle sourit. Les plaines de Gresse s’étalaient devant leurs yeux, visibles depuis les hauteurs, et c’était un spectacle dont elle ne se lassait jamais, et qu’elle aimait à voir.
Vanwyn confirmait la présence limitée des siens, et Shara l’espace d’un moment, se demanda si elle souffrait. Pas qu’elle était seule, puisqu’elle faisait partie des Ravens. Mais loin de ses coutumes, n’était-elle pas parfois perdue? Ou peut-être bien nostalgique? Elle ne paraissait pas cependant. Sur ses traits, Shara y lisait l’ardeur d’un feu puissant, un qui l’avait animé lorsqu’elle était plus jeune. Elle avait voulu aussi devenir l’une de ces guerrières.
Vanwyn lut en elle comme un livre ouvert, voyant cette guerrière sous les belles robes.
Elle lui expliqua être arrivée en Balaïa depuis une année, ce qui semblait une goutte d’eau dans la vie d’un elfe, et si Shara voulait en savoir plus sur cela, elle fut surprise de l’entendre dire qu’elle lui rappelait quelqu’un.
Un sourire se dessinait sur son visage.
« Vraiment qui donc? »
Elle n’avait pas manqué de remarquer les manières de dame Aënor, mais avant d’arriver à n’importe quelle conclusion stupide, elle préférait laisser faire. Elle laissait son interlocutrice s’exprimer, plutôt que de se tromper ou bien encore que de savoir plus que les autres, une technique qu’elle utilisait comme la bonne diplomate qu’elle était. Il fallait laisser les gens parler.
« Un an à peine, » poursuivit-elle. « Y a-t-il quelque chose de spécial qui vous ait amené ici ? » Elle s’interrompit et reprit avec malice. « Ou peut-être quelqu’un ? »
Shara était ainsi. Cela faisait à peine quelques heures qu’elle avait rencontré l’elfe et déjà elle s’immisçait dans sa vie amoureuse. Un peu comme si elles avaient été deux bonnes copines. Mais Shara croyait à la franchise et sans taper dans la curiosité malsaine, elle ne pensait pas qu’un trop plein de politesses était vraiment idéal. Libre à Vanwyn de lui répondre ou non, mais de toute évidence elle n’allait pas se freiner.
« Votre foyez ne vous manque-t-il pas ? »
Shara pouvait parler de la nostalgie de sa demeure, elle qui ne mettait plus les pieds chez les Svanjold, ou du moins pas assez, parce que les relations avec son frère et sa sœur s’étaient dégradées. Et malgré tout, Shara songeait encore à sa famille avec un sentiment de nostalgie. Oh elle avait désormais sa propre famille, et elle ne l’aurait abandonnée pour rien au monde, mais elle aurait voulu pouvoir revenir sur les terres qui l’avaient vue grandir, sans passer pour une étrangère, celle qui n’était plus la bienvenue. Les familles d’elfes étaient, disait-on, bien plus unies que celles humaines, parce qu’elles n’étaient pas aussi grandes. Mais cela ne voulait rien dire.
« Quoi qu’il en soit, je dois vous avouer avoir été surprise de vous voir parmi les Ravens. En bien cela dit. Vous dégagez une force incroyable, que j’ai rarement vue chez quelqu’un. »
Et elle lui sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: Legacy [Vanwyn]
Revenir en haut Aller en bas
Legacy [Vanwyn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Deck Legacy Madrid
» systeme legacy
» Mass Effect Legacy RPG
» [UPTOBOX] Mortal Kombat [DVDRiP]
» Une release de la 3.6, possible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Song of Ravens-
Sauter vers: