Into the Jail - ft Rowan et Shara Morghun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: Baronnie Morghun :: Gresse
Invité
Invité
MessageInto the Jail - ft Rowan et Shara Morghun 12/8/2016, 12:20


Rowan et  Shara Morghun & Aeten Grislune
Gresse, fief de la Baronnie Morghun




De loin, on pouvait distinguer les remparts imposants de Gresse. Les créneaux semblaient fourmiller de gardes, une première parmi toutes les baronnies, à part la couronne. Après tout ce n'était pas étonnant, l'Ordre infestait les lieux, rendant puant l'atmosphère pourtant sain du fief. Il y avait bien sûr la possibilité de contourner la cité. Percy l'avait conseillé, le prêtre aussi. Et force m'était de considérer leurs opinions, l'un nous avait sauvé la vie, l'autre y avait perdu une patte et beaucoup d'amour propre. Mais il fallait qu'on sache comment l'Ordre se développait. Connait ton ennemi.
"Tu ne peux pas rester avec moi". Sur cet accord, j'avais renvoyé Percy dans ce qu'on appelait tous les deux les Limbes. On ne s'était plus quittés depuis l'attaque et s'on absent m'avait laissé un sentiment de vide immense. C'est accompagné de ce creux que je m'approchais de l'entrée principale de Gresse, la capuche abaissée, mais pas de trop, comme un simple itinérant se protégeant du vent. Ca, c'est quelque chose qui ne m'avait pas manqué, le vent du sud. Je resserre un peu plus les épaisseurs sur moi, salue la garde d'un léger signe de tête sous leur regard impassible. Parmi eux, il y a de nombreux voués à l'Ordre, des frères. La cité s'ouvre sur le marché aux puces qui grouille d'artisans espérant attirer l'attention du Lord pour ne plus courir après l'argent. Si la plupart ne mériteraient même pas le droit d'exposer leurs colifichets, certains affichaient sur leur étale de véritables merveilles, tableaux, bijoux, os creusés, sculptures... Et ça... Je m'approchais avec circonspection du stand d'une femme à l'air enjôleur. Elle proposait des totems faits de terre cuite d'une finesse qu'aucun doigt humain n'était capable de réaliser. Était-elle folle de montrer ainsi, au coeur du fief inquisiteur des objets façonnés par la magie?
-Bonjour mon garçon.
Elle avait une manière très chaleureuse d'accueillir, sans héler en hurlant comme le faisait ce vendeur de fromage à trois pas.
-Bonjour, sacré travail que vous proposez là. Vous êtes très douée de vos doigts pas vrai?
-Oh, un connaisseur?
-Rien de plus qu'un humble acquéreur. Acquéreur  qui s'étonne de voir des objets aussi...peu communs, ici.
Je n'avais pas trop aimé le ton qu'elle avait employé, autant essayer de me faire crier "Je suis un mage" au milieu de la place.
--Trois pièces d'argent.
J'hochais la tête de manière à montrer que c'était hors de portée de ma bourse. Je commençais à reculer quand je sentit une main sur mon épaule. Je me retournais et du lever la tête pour dévisager le garde qui me tenait.
-Garçon, vous venez d'être prit sur le fait à parler avec une hérétique de magie. Nous vous emmenons tous deux.
Bien sûr, la femme me sourit et ne fut nullement importunée par la justice. J'étais tombé dans le piège à touristes magiciens le plus minable de tout les temps. Pas de panique, il ne savent pas de quoi je suis capable. J'irais en cellule, et de la, je creuserais. J'irais éliminer cette garce et Gresse augmenterait la prime sur ma tête. Je ne t'abandonnerais pas Percy.
-Dites, ça doit bien payer votre petit business là. Les inquisiteurs vous graissent la papatte avec une petite caresse le long de l'oreille? La vous sortez la langue de contentement et vous jappez pour recevoir un peu plus de friandises?
Pour toute réponse, je reçu du garde une bonne claque derrière le crâne.
Hola, mord pas le toutou, tu pourrais retourner dans ta niche bien plus vite que tu ne le penses.
J'avais prit un ton mortellement sérieux et le garde se recula un peu de moi. J'eut du mal à m'empêcher de rire pour ne pas griller mon jeu. Je voulais voir leur prison, peut-être y avait-il de nombreux prisonniers ayant été piégés par la Marchande aux Totems. Encore qu'ici, les mages devaient bien rapidement se balancer au bout d'une corde.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
▲ DANS MA SACOCHE:
▲ CAPACITES:
▲ DISPONIBILITE RP: Disponible
Voir le profil de l'utilisateur http://thesongofravens.forumactif.org/t131-rowan-morghun-strenght-honor#859 http://thesongofravens.forumactif.org/t110-we-blossom-rowan-morg
▲ MESSAGES : 140
▲ ÂGE : 40 ans
▲ RACE : Humain
▲ STATUT SOCIAL : Noble
▲ LIEU : Baronnie Morghun
▲ METIER OU OCCUPATION : Baron de Gresse
▲ ALLEGEANCE : La Couronne
▲ AVATAR & CREDITS : Eden memories
▲ MULTICOMPTES : x
MessageRe: Into the Jail - ft Rowan et Shara Morghun 22/8/2016, 18:00
« I Feel like a prison holding myself, bounded by the judgements of people I care and chained by the rules of the society I live in. »

La brise vint lécher sa mâchoire carrée et le soleil réchauffait sa peau dans une agréable caresse, mais ce n’était pas suffisant. Ce matin, on avait bien du mal à faire disparaître l’air sévère sur les traits du Baron. Il ne pouvait la chasser, cette petite angoisse qui lui tailladait le cœur lorsqu’il pensait à sa fille chérie. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas reçu de lettres de sa part. Serena faisait dorénavant partie des Cavaliers Verts et Rowan ne pouvait pas être plus fier. Hélas, cela impliquait aussi qu’il ne la voyait plus aussi souvent et qu’il ne pouvait qu’espérer que la chance serait de son côté. Après tout, le brun n’était pas là pour lui venir en aide ou la protéger. Le monde était vaste dehors, vaste et plein de périls. Le Baron avait su apprivoiser les dangers dans ses jeunes années. Aujourd’hui, c’était le danger qui semblait plus facilement le trouver depuis qu’il portait un titre de noblesse. Quand bien même sa précieuse fille aurait été invincible, au fond, il savait qu’il ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter. Le pire restait le manque, car en plus d’être son sang, Serena restait une grande amie. Ils étaient très proches et Rowan était nostalgique de l’époque où il pouvait la traiter comme sa petite princesse. « Vous pensez qu’elle nous donnera des nouvelles bientôt ? » demanda le Baron à sa chère épouse, le regard tourné vers le paysage de l’autre côté de sa fenêtre. La Baronnie Morghun était pleine de beautés avec ses fresques et ses murs de pierre. Au loin, on pouvait voir les tours et les clochers de la Grande Cathédrale ainsi que les étendards bleus avec un lys blanc qui ondulaient dans le vent. « Je vais aller prier pour elle aujourd’hui. Vous m’accompagnerez ? » Ce coup de nostalgie lui pesait et, pensant trouver réconfort dans la dévotion religieuse, le soldat quitta son bureau sans rien ajouter de plus.

Le Défendeur de la Passe ne désirait pas attirer l’attention sur lui lors de sa sortie du jour. Aussi, il ne prit pas le carrosse pour aller à la Grande Cathédrale, mais simplement un cheval. Il s’habilla de manière banale comme il le faisait lorsqu’il allait repérer le talent d’artistes ambulants dans l’anonymat, histoire que ces derniers ne cherchent pas à l’impressionner pour ses sous, mais simplement parce qu’il était un autre admirateur. Une capuche lui couvrant le visage, Rowan traversa la ville jusqu’au bâtiment d’or et de pourpre. Lorsqu’il poussa les lourdes portes du lieu de culte, il rabattit la capuche sur ses épaules, permettant aux gardes de le reconnaître. Son regard perçant admira le reflet du soleil dans les immenses vitraux et il soupira d’aise devant la tranquillité de l’endroit. Toutefois, son recueillement n’avait pas commencé qu’un homme l’interpella pour une affaire urgente. « Monsieur le Baron, un mage a été appréhendé. Il est présentement en cellule. » Rowan leva un sourcil interrogateur, pas encore convaincu de ce qu’il devait faire de cette information. Il avait très certainement participé à plusieurs traques aux mages par le passé, mais ce qu’il advenait d’eux ensuite ne regardait que l’Ordre des Inquisiteurs. « Et je suppose que personne ne peut s’en occuper ? N’importe quelles Égides Blanches ou membre de l’Ordre des Inquisiteurs par exemple. » « Personne n’est disponible alors nous avons pensé que… Et bien que… » « C’est bon. Je m’en charge. » fini par répondre le Baron, excédé de voir sa journée s’assombrir encore plus avec des accusations de sorcelleries. En effet, si elles étaient fondées, c’est le bûcher qui attendait le coupable d’hérésie. Rowan n’affectionnait pas ces méthodes barbares pour purifier le monde, mais il avait vu les ravages que pouvaient faire les détenteurs de magie et cela le rendait très méfiant à leur sujet.  

Il suivit le garde jusqu’aux cachots où se lamentaient les pauvres âmes qui y étaient tombées. Il n’y avait pratiquement aucune fenêtre et l’air était froid, comme-ci même la chaleur ne désirait pas rester en ces lieux. Ça sentait l’humidité et la pourriture. Derrière les épais barreaux de fer, Rowan voyait défiler des visages marqués par la vie ou la méchanceté. Et puis, il y avait son visage à lui. « Et bien qu’avons-nous là ? » Le brun s’approcha de la cellule du mage en question pour mieux voir sa frimousse espiègle et pleine de jeunesse. Un adolescent qui était tombé dans un des pièges boiteux du marché lui avait-on dit. « On est jamais trop jeune pour s’attirer des ennuis on dirait. » Pour sa part, l’ancien Cavalier Vert ne s’était pas encore présenté, jugeant que l’appellation de Baron pouvait surtout lui nuire dans certains cas. S’il avait besoin d’imposer le respect avec le détenu, peut-être pourrait-il user de son titre et de ses influences. Pour l’heure, il n’était là que pour discuter et récolter des informations qui viendraient confirmer les soupçons des geôliers.



_________________

Only Human
Je crois qu'on survit à tout. Je crois que la vie est plus forte. Je crois que le temps est assassin et balaye les visages du passé en emportant avec lui les épreuves qu'on pensait ne pas pouvoir surmonter... © caius
Revenir en haut Aller en bas
Into the Jail - ft Rowan et Shara Morghun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ROWAN-SKYLEIA CARLTON ► sarah hyland
» Un second mandat de 3 ans pour Mario Andresol
» LUCAS a menti au sujet de fevry.
» Quand on s'ennuie en cours (PV Rowan)
» ROWAN ► Si tu crois que tu as une vie amoureuse de merde, pense à Titeuf qui essaie de chopper Nadia depuis 7 ans.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Song of Ravens-
Sauter vers: